Social

Conseil départemental : La grève est suspendue jusqu'à mercredi prochain


14h46 : La grève est suspendue, mais les syndicats continueront de mettre la pression sur la gouvernance. Si d'ici mercredi prochain l'intersyndicale ne reçoit pas les engagements écrits de la part de Nassimah Dindar, ils menacent de reprendre le mouvement de contestation.

14h15 : Nassimah Dindar arrive dans le hall du Palais de la Source. Elle va s' exprimer devant les manifestants :

N. Dindar : "Après cette réunion, nous retenons qu’il y a aujourd’hui un immense fossé qui s’est creusé entre le personnel départemental et son administration. On nous a même dit que parfois, il y avait de l’arrogance. Ce fossé s’est creusé depuis trois ans de façon progressive. Ici, avec le vice-président, le DGS étant absent, le DGA et la RH, je m’engage devant vous à prendre rapidement les mesures pour que vous ayez une administration plus opérationnelle, moins tatillonne et surtout plus humaine. Et quand je parle de l’administration, c’est toute l’administration ! Je ne me défausse pas. S’il y a un fossé qui s’est creusé, je prends ma part également, les élus prennent leur part également.

Si ce fossé s’est creusé, ça veut dire que le dialogue social n’a pas eu lieu (applaudissements). Autre point : on a évoqué avec les syndicats les questions de fond. Il y a un malaise sérieux, c’est vrai, mais ce malaise vient aussi des inégalités qui existent aujourd’hui. Il y a ceux qui sont à 39h, d’autres qui sont à 35 h (elle est interrompue, ndlr). Il y a également sur les régimes indemnitaires des inégalités. Nous avons 20 millions d’euros  de régime indemnitaire, c’est une somme importante. Je veux créer les conditions de l’équité. C’est notre devoir de le faire. (…)
 
Pour le moment, le Conseil départemental, et je m’y engage, nous allons mettre en place rapidement avec les syndicats ces deux premiers groupes de travail pour cette équité qui va concerner l’ensemble des agents. Ceux qui reçoivent du public ne peuvent pas avoir trois régimes différents. Ceux qui ont parfois des astreintes, d’autres qui ne l’ont pas…Pareil dans la culture. Il y a ceux qui ont des astreintes pendant les week end d’autres qui n’en ont pas. Je veux un système équitable pour l’ensemble des sites (musées,…) qui travaillent le week end. Le troisième groupe de travail concernera l’accueil familial. (…) Aucune administration ne se met en place pour elle-même, comme aucune autorité politique n’est élue pour son autorité propre. Nous sommes tous ensemble, unis pour qu’un meilleur service soit rendu aux usagers. Nous sommes tous unis."



12h : Les discussions à huis-clos commencent dans la salle de réunion du 3ème étage du Département.

11h40 : Tous les représentants syndicaux vont être reçus par la présidente Nassimah Dindar.

8h : L’intersyndicale du Conseil départemental entame ce jeudi matin comme prévu une grève après l’échec des négociations avec la présidente du Département il y a deux jours.
 
CFDT, CFTC Territoriaux, CGTR, FO, SAFPTR, SPCD et UNSA parlent d’une même voix.

Une partie des revendications
Une partie des revendications
Les syndicats des agents de la collectivité font part notamment d’un "manque chronique de personnels et de moyens, des conditions de sécurité au travail dégradées, des risques psycho-sociaux occultés, la dégradation des relations entre l’encadrement et les agents, des conseils de disciplines et des médiations syndicales en augmentation sensible", ou encore - et plus politique - "des embauches partisanes, hors règlements et besoins réels, et sans technicité."

interview_de_virginie_gobalou___cgtr_conseil_departemental_1.3gpp Interview de Virginie Gobalou - CGTR Conseil départemental.3gpp  (1.85 Mo)
interview_corinne_peyrouset__cfdt_conseil_departemental_.3gpp Interview Corinne Peyrouset (CFDT Conseil départemental).3gpp  (1.36 Mo)
interview_ghislaine_bancalin__cftc_conseil_departemental_.3gpp Interview Ghislaine Bancalin (CFTC Conseil departemental).3gpp  (1.51 Mo)









Jeudi 7 Avril 2016 - 09:32
SI
Lu 4397 fois




1.Posté par lili le 07/04/2016 10:32 (depuis mobile)
Il n''y a pas un manque de personnel au conseil général, il y a un manque total de compétences des agents recrutés de plus en plus par des politiques et payés à rien foutre car inattention et illettrés!!!

2.Posté par Olivier Montfort le 07/04/2016 10:52
Grève ou non ça change quelque chose ?! Lorsque l'on voit le style d'écriture sur les pancartes ça reflète le niveau du QI.

3.Posté par jojo27 le 07/04/2016 10:28
Buen dit lili du podt 2! Cela se fait des fois sur les conseils et avis des agents meme, qui sont du meme titre d'embauche, parce su'ils ont contact avec la présidente. Personne n'est embauchée au dèpart par leur compétence. Et en plus, l'ambiance est délètére.

4.Posté par kersauson de (P.) le 07/04/2016 12:49
a huis clos ????

mdr

je recois des images et son en DIRECT !!!!

5.Posté par Sortons de la France. le 07/04/2016 12:50
Cette grève fait rire DIndar, elle s'en fou royalement...

Et dire que tous cela sa touche la surrémuneration de la honte et qu'ils osent se plaindre...

6.Posté par jean jouhis le 07/04/2016 12:52
post 2
c est du Arial ? ou times new romans ?

toi tu as ton QI sous ton KI
indubitablement
RESPECT aux Travailleurs

7.Posté par dfontaine le 07/04/2016 13:06
En casquette ( et boutons dorés?) à une table de négociation....je trouve que c'est une injure aux personnes qui triment ou bien sont à la recherche d'un emploi. le vôtre est sûr, et de plus tous ces représentants des syndicats qui sont déchargés et donc font dans la dentelle....accommodant leurs journées comme ils le souhaitent! et A CEUX QUI LES PAYENT.( la République)
dans une institution comme celle là( cg secu caf region administration et collectivités diverses), il y a ceux qui sont débordés de travail ( les spécialisés) le consciencieux, les petites mains, et beaucoup de tireurs au flanc!
en général, ce sont les tireurs au flancs et ceux qui aménagent leur temps ( les attablés)...qui se plaignent de peur qu'on annule leurs acquis; Mais à prtir du moment ou nous vous payons, nous devrions avoir le droit de vous dire ZUT et FLUT! assez de démagogie sulfureuse et laissez votre place à d'autres si vous n'êtes pas contents!

8.Posté par Eno2016 le 07/04/2016 13:51
Le personnage en casquette bleue est malpoli !
On se découvre en réunion ...

Comment veut-on qu'on soit respecté si on ne respecte pas son prochain ?

9.Posté par Rose POMPON le 07/04/2016 15:30
Eno, vous trouvez respectable l'attitude d'une Présidente (se trouvant dans le viseur de la justice concernant l'affaire du foyer de Terre Rouge) qui n'assume pas ses responsabilités d'élue et de chef de l'exécutif départemental et qui rejette sa responsabilité sur son personnel ? Pitoyable. Vous trouvez respectable l'attitude d'une Présidente qui, malgré la situation financière catastrophique de l'institution, passe son temps à embaucher n'importe qui sur n'importe quel poste ? Non monsieur, cette femme n'a rien de respectable. Pour moi, le respect ne se décrète pas mais il SE MÉRITE. Il est bien révolu le temps ou le Conseil Général appliquait une politique claire avec une gestion saine : c'était le temps ou un certain Christophe PAYET était Président. DOMMAGE

10.Posté par Panama papers le 07/04/2016 16:10 (depuis mobile)
A qui le tour ? Quelle autre institution osera prendre le chemin des revendications salariales ! Libère à zot ôté 😠
Dénoncer humiliations, maltraitances... le temps de la révolte est en marche ! Si gagne pas assez fait la grève y reste que ça!

11.Posté par Kriss le 07/04/2016 16:16
Il est surtout urgent de supprimer tous les conseils généraux et de faire une Collectivité unique. Imposer des postes de titulaires sur concours et limiter les contractuels (embauche piston).

12.Posté par Dialogue social is alive le 07/04/2016 16:37 (depuis mobile)
A quand le même tour de force à la mairie de Saint Denis où le management n''existe plus et où l avancement se gagne par la léchouille des pieds du politique?

13.Posté par la veritez le 07/04/2016 17:23
Si ce fossé s’est creusé, ça veut dire que le dialogue social n’a pas eu lieu depuis la nouvelle majorité au conseil départemental c'est çà la politique du conseil départemental en complicité avec la région passer en force .
Bientôt on va éliminer la présidente pour mettre le Maire de Bras Panon.
Le super cumulard didi veut rac partout

14.Posté par Nono le 07/04/2016 17:25
La maltraitance est bien visible dans les visages sombres de ces manifestants en colère. En particulier le musée de Villèle, ou ces malheureux subissent surcharge de travail et horaires dignes d'un roman de Zola.

15.Posté par Zozimé le 07/04/2016 17:55
L'arrogance des élus est claire: comme dans les mairies, ces élus pensent qu'ils détiennent un mandat à vie et qu'ils ne doivent rien à personne. C'est un peu vrai lorsque l'on sait que beaucoup de fils ou de filles de (Virapoullé, Lagourgue, Robert, Sinimalé...) sont "élus", parfois même sur trois générations...La démocratie est faussée!

16.Posté par Tir Malol le 07/04/2016 19:26
POST 1 1.Posté par lili le 07/04/2016 10:32 OU LA PAS SI BIEN DIT JE DEMANDE A TOUS LES INFONAUTES DE RELIRE VOTRE POST
Et que dire du 7.Posté par dfontaine le 07/04/2016 13:06
VRAI : tous ces représentants des syndicats qui sont déchargés et donc font dans la dentelle....accommodant leurs journées comme ils le souhaitent!
avec la bénédiction de qui ? devine ? MADAME DIN'DAR elle même car ces têtes qui se veulent agressives pour défendre le ti peu de travailleurs (OUI il y en a mais les mêmes) y compte sur ces gratels de syndicalistes qui font partis de la COUR de la divine Dame zot nora encore longtemps pour trimer avec le ti peu régime indemnitaire alors qu'eux mêmes ces syndicalistes et les grateurs de K. que parle Post 1 s'enrichissent et narguent le reste du personnel
comment se terminera cette gréve ?
Les ceux que j'appelle ici des" syndicalistes" viendront annoncer mercredi la fin de la gréve qui a été orchestré par eux même sur ordre de Mme Din ...dard pour éviter le soulèvement de la mince partie du personnel qui trime pour faire avancer ce bateau fou
mais héré bon Diè y dor pas et pini pa lo roche .....lo zuze va régle lo problème après nora plu la fête ensuite de régler le cas de ces profiteurs de syndicalistes aux prochaines élections professionnelles et ensuite mettre en place les conseils du POST 11.Posté par Kriss le 07/04/2016 16:16
hi hi hi hi hi hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

17.Posté par KLD le 07/04/2016 20:28
"On nous a même dit que parfois, il y avait de l’arrogance" ha ..........ils se reconnaitront ...............chacun les connait . un changement ds le futur ? Affaire à suivre .

18.Posté par Jannick le 07/04/2016 20:43 (depuis mobile)
La flute enchanté. ...

19.Posté par GIRONDIN le 07/04/2016 22:01 (depuis mobile)
Va t'elle faire les soldes, liquidation comme la REDETAR et ARAST?

20.Posté par JORI le 07/04/2016 22:40
Dindar s’en fout de cette grève puisque de toute façon elle a avoué ne pas connaitre son personnel, voire n’être jamais allée dans certains bureau et notamment celui des ressources humaines !!.

21.Posté par pers:ILE BOURBON le 08/04/2016 06:56
C'est tout frais et la réponse est tombée en mars dernier. Justement à propos de cette N.B.I. (nouvelle bonification indiciaire) ;il est mentionné que les agents doivent être 100 % sur la mission accueil mais le souci c'est quand justement il y a une difficulté, une raison à ramener là, le curseur se déplace et c'est une personne expérimentée (personnel d'encadrement)qui reçoit l'intervention et la personne en question ne perçoit point de N.B.I. et pourtant le risque et la difficulté sont bien présentes. Il ne s'agit point d'opérer sur l'accueil au travers que du facile, que du bon"bonjour, au revoir, état de lecture voire de traitement de dossier, et merci bien sûr".....Dieu que ce monde va mal et est mal foutu... A propos qui écrivent ces lois !!! y a du boulot ....les écrits sont à revoir.
Bien à vous en signalant qu'avec toutes ces abus, ces dérives et les complicités qui vont avec, les lignes ont bougé et malheureusement les efforts qui vont ensemble aussi (créativité/ capacités de produire, mises en œuvre des idées etc...et c'est bien dommage....au fil du temps par cette inconscience et ignorance nous finissons par tout perdre.

22.Posté par john974 le 08/04/2016 09:27
Négociez bien les syndicats ...CAR AU DEPARTEMENT UN NERVI EST PAYE PRES DE 3000€..... IL A PASSER LE CONCOURS ATTACHE TERRITORIAL DE NERVIS( cadre A)... CE POSTE EXISTE DANS TOUTES LES COMMUNES.....LOL...... APRES ON PEUT MONTER DE GRADE ET D ECHELONS..... CONVENTION DES NERVIS 974... Je trouve qu ils faut revoir leur salaire a la hausse....mdr....JE PLAISANTE...debrouillez vous avec ce que vous allez engendrer dans le futur.....INJUSTICE+SALAIRE ELEVE=tout le monde viendra au departement pour TROUVER UN BOULOT FACILE ET TRES BIEN PAYER

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales