Politique

Conseil de surveillance du GHSR : Un seul siège pour TAK et Sigismeau

Ce matin, au conseil de surveillance du Groupe Hospitalier Sud Réunion, il y avait deux représentants du Conseil général... pour un siège. André Thien Ah Koon venait d'être désigné pour remplacer Béatrice Sigismeau, elle-même convoquée à siéger ce matin. Aucun des deux n'a finalement participé au vote mais TAK a fait entendre ses réticences à la fusion.


Conseil de surveillance du GHSR : Un seul siège pour TAK et Sigismeau

La réélection de Nassimah Dindar au Conseil général a donné lieu à un nouveau jeu de chaises musicales, c'était attendu. Au conseil de surveillance du groupe hospitalier Sud Réunion (GHSR), c'est Béatrice Sigismeau, l'élue du 3ème canton de Saint-Pierre, qui représentait le Conseil général avant les élections. Seulement la présidente du département a décidé de confier ce siège à André Thien Ah Koon, un domaine qu'il connaît bien puisqu'il a longtemps présidé le conseil de ce même hôpital.

Lundi, le conseil général a envoyé un courrier à l'ARS (Agence Régionale de Santé) signifiant la désignation d'André Thien Ah Koon. Le lendemain (hier), un arrêté de l'ARS confirmait sa nomination.

Entre-temps, Béatrice Sigismeau avait reçu sa convocation pour participer au conseil de surveillance. Résultat, ce matin, André Thien Ah Koon et Béatrice Sigismeau étaient tous les deux présents pour siéger comme représentant du département. Pour faire bonne figure, il a finalement été décidé que les deux représentants participent à la séance et aux débats sans prendre part au vote, une situation ubuesque tant ce vote semblait important pour l'avenir du groupement hospitalier.

TAK propose le vote d'une motion

André Thien Ah Koon était d'ailleurs opposé au projet de fusion sans les conditions actuelles. L'ancien président du conseil d'administration de l'hôpital, bien qu'il soit pour la création du CHRU, souhaitait un statut "bipolaire avec un directeur général sur chaque site". Selon lui, le projet de fusion ne respecterait pas l'état des trésoreries respectives des deux établissement et la proportion des deux hôpitaux, le GHSR comptant 1.300 lits alors que le CHR n'en compte que 650.

Ce matin l''ancien député-maire du Tampon aurait même tenté de faire voter une motion proposant que le siège social du CHRU soit transféré à Saint-Pierre. Les membres du conseil n'ont pas souhaité se prononcer sur cette motion puisque André Thien Ah Koon ne participait pas au vote du conseil.

Selon André Thien Ah Koon, les délibérations d'aujourd'hui seraient d'ailleurs "entachées d'irrégularités" et il y aurait "un risque de les annuler".
Mercredi 25 Mai 2011 - 18:51
Lilian Cornu
Lu 3042 fois




1.Posté par paulot le 25/05/2011 19:02
pas encore à la retraite celui-là ! il veut revenir à la rête du conseil d'adminstration (euh de surveillance aujourd'hui) pour pouvoir avoir sa part de contrat aidé du tampon à placer dans l'hôpital, c'est pour cela qu'il ne veut pas de fusion, il ne pourra pas faire ce qu'il veut. VIVE LE CHRU.

2.Posté par michel ravine blanche saint pierre le 25/05/2011 20:22
TAK mène encore un combat d'arrière garde : siège à St Pierre...pour mieux contrôler...il ne sait peut être pas, justement pour des questions de susceptibilités le siège du CHR est à St Paul.
Au fait le GHSR est un regroupement des hôpitaux du Sud (St Pierre,St Louis, St Joseph) le GHSR ce n'est pas seulement le site de "terre sainte" !!!

3.Posté par lazare le 25/05/2011 20:50 (depuis mobile)
Ses normal que les conseil g , qui et contaminer a la dindar et en train de transmette le virus partout. Tac ses un residivice, un ancien détenu, la justice la retiré de la scene politic pour ses faute, ses derive d'intéter personel. En creole i dit voleur. Voila les poulain de nassimah qui pense que l'avenir de la reunionnai passe par des repris justice. Nassimah meme qui na jamai gagner une election or mi dans le bat l'arriviére, et celle des magouilleur du cg. En fin quel bordel ,avec c malade de mandat.

4.Posté par sudiste le 25/05/2011 20:51
VIVE LE CHU

5.Posté par Billy le 25/05/2011 21:55
ENCORE UN COUP TORDU DE LA PRESIDENTE DU CONSEIL GENERAL !

6.Posté par JUJU de la ravine blanche le 26/05/2011 09:40
TAK ARRET BARRE LA MER PARTOUT !

7.Posté par Dame le 26/05/2011 10:44
BRAVO à lui et bon retour aux commandes

8.Posté par mwa la pa di le 26/05/2011 12:00
Post 7 "dame" comment pouvez vous vous réjoiur du retour de TAK, un condamné, magouilleur et rancunier. Aucun programme, rien que de la haine. C'est nul comme avenir pour nos et vos enfants...Mais surtout la nulité de la présidente qui remet ce corniaud sur les rails

9.Posté par métencor le 26/05/2011 13:30
Peut-être est-il nécessaire de rappeler à certain que TAK est celui qui en 2004 a obtenu l'accord de Fillon, alors Ministre de la santé, pour la création de ce CHU. Il serait bien aussi que ceux qui s'expriment ici, le fassent avec de vrais arguments en lieu et place de leur petite haine quotidienne. La création de CHU est fondamentale pour la Réunion et la zone. Cependant ce qui est très contestable, c'est que le GHSR, plus grand hôpital de l'ile, soit absorbé par Saint-denis ayant un plateau technique moins développé, un nombre de lits deux fois moins importants et une très mauvaise santé financièr. Il faut croire que certains ici aiment bien être la dernière roue de la charrette et que le sud, micro région qui a la population la plus élevée, se retrouve encore à la ramasse. Le déséquilibre nord et sud avec les arguments avancés nos commentateurs haineux a encore de beaux jour devant lui.

10.Posté par Marie Claude Barbin le 26/05/2011 19:11
Un seul siège et combien de verres (de préférence en plastique recyclé)...? Plus un surveillant. Dès fois que n'a un peu i voudrait récidiver!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales