Economie

Conseil de la commande publique : Des perspectives pour 2012... entachées de craintes

Le Haut conseil de la commande publique (HCCP) s'est réuni cet après-midi au Conseil régional de la Réunion. Au programme, les perspectives pour l'année 2012 dans le BTP, notamment en matière de logement, ainsi que les chantiers lancés par les collectivités et bailleurs sociaux. Des chantiers qui ne rassurent pas pour autant les professionnels du secteur.


Conseil de la commande publique : Des perspectives pour 2012... entachées de craintes
Réunis pour cette nouvelle assemblée plénière, la première depuis le début de l'année 2012, autour de Margie Sudre, présidente du Haut Conseil de la commande publique, tous les acteurs et collectivités économiques de la Réunion. Ces derniers ont fait un point précis sur les perspectives en matière de chantiers pour cette année.

Un Haut conseil de la commande publique qui a commencé par une longue revue d'effectif des chantiers inscrits pour l'année 2012. Les grandes collectivités locales ont passé au crible les budgets alloués en matière de travaux pour cette année. La ville de Saint-Pierre a budgétisé près de 50 millions d'euros de crédits pour le BTP. Saint-Denis va engager, en 2012, 44 millions d'euros de travaux répartis de la manière suivante : 42% en bâtiment, 28% en voirie, 19% en eau potable, 7% en espaces verts et 4% en maintenance. De son côté le Conseil général investira 900 millions d'euros sur la période 2011/2015, quand la Région allouera une enveloppe de 193 millions d'euros, "sans inclure la nouvelle route du Littoral", précise Dominique Fournel, vice-président de la Région. "Je vous rappelle que la Région a également alloué 76 millions d'euros pour le plan d'aide aux communes", ajoute-t-il. Du côté de la Civis, on parle d'année de "transition". Le budget 2012 n'a pas encore été soumis au vote et la période 2013-2017 sera plus "intéressante" pour le BTP.

Pour cette première assemblée de l'année 2012, les grands chantiers ont été détaillés un par un. Après avoir présenté plus généralement les budgets alloués par chaque collectivité, les grands dossiers ont été une nouvelle fois présentés à l'ensemble des acteurs de la HCCP. Du réaménagement et l'extension des aérogares de Roland Garros et de Pierrefonds, en passant par le Trans Eco Express, le calendrier prévisionnel des opérations, 46 au totale, au moins égales à 5 millions d'euros, a été présenté. "Les investissements vont être importants à Roland Garros, entre 170 et 180 millions d'euros sur les cinq prochaines années, sur Pierrefonds également, avec le pélicandrome dans la lutte contre les incendies", explique le préfet, Michel Lalande.

Pour les logements sociaux, l'objectif de 5.000 clés distribuées sera "tenu", se réjouit Michel Lalande. 5.472 logements devraient être livrés en 2012, en nette progression par rapport à 2011 (ndlr : 4.700 logements livrés). Cette année, la ligne budgétaire unique représentera 91,3 millions d'euros.

Stéphane Brossard, pdt de la FRBTP
Stéphane Brossard, pdt de la FRBTP
Des incertitudes pour l'année 2012 ?

Des perspectives pour 2012 qui ne semblent pas totalement convaincre l'auditoire. "Nous sommes dans un cycle potentiel de reprise d'activité. Il faut repartir dans une dynamique de qualité et de fiabilité. (…) Mais cette feuille de route est entachée de certaines incertitude dues, notamment, à la période électorale", explique Stéphane Brossard, président de la FRBTP (Fédération Réunionnaise du BTP). Pointé du doigt, la remise en cause de la défiscalisation dans les DOM. "Si jamais il y a un changement de système, on craint une rupture", prévient-il.

"On nous parle beaucoup de chiffres mais je ne sais pas où les placer ?", s'interroge Armand Mouniata, président du Collectif pour la Défense des Entreprises des Travaux Publics et du Transport. Pour lui, il y a beaucoup d'hésitations dans la présentation des perspectives 2012, alors que l'économie réunionnaise ne se porte pas bien. "Je vois les entreprises tombées, le nombre de salariés sans emploi augmenter, les paiements tardifs (…)", souligne-t-il.

Mais pour Margie Sudre, la présentation de cet après-midi se veut "partielle". "Il est trop tôt pour tirer un bilan comme lors du dernier conseil, nous sommes en début d'année", rappelle-t-elle.

Après cette mise en perspective pour l'année 2012, le HCCP se réunira de nouveau en juillet prochain. "L'Etat va présenter son budget immobilier, notamment venir parler des budgets opérationnels des programmes. Il y a des projets de développement immobilier très important, plus précisément au Parc de la Providence", conclut le préfet.
Lundi 26 Mars 2012 - 16:36
Lu 1770 fois




1.Posté par E. Delest le 26/03/2012 17:48
Question très naïve : si Hollande est élu on abandonne la RL et remet le tram-train sur les rails ?
On va bien voir pour qui M. Vergès se prononce.

2.Posté par Le machin le 26/03/2012 19:34
Si quelqu'un peut m'expliquer l'utilité de ce "machin" ? Merci.

3.Posté par poli le 26/03/2012 20:24
l'économie réunionnaise ne se porte pas bien. "Je vois les entreprises tombées, le nombre de salariés sans emploi augmenter, les paiements tardifs (…)", souligne-t-il.

Normal l'économie est souteraine elle tue les entreprises déclaré, arrété de dire n importe quoi !

la Réunion est Riche mais on la rends pauvres , avec les fraudes sans sanctions, alors les entreprises ferme la porte, la commune chef lieu, se remplis les poches , point barre

4.Posté par nicolas de launay de la perriere le 26/03/2012 22:09
c'est pourtant pas compliquer de croiser autorisation budgétaire, autorisation de paiement, engagement, liquidation, mandatement, mise en paiement !!

c'est quoi déjà ce machin ? ah oui, un truc à indemnités pour deux ou trois branleurs politiques de service...c'est déjà ça..Gageons qu'un peu de matière grise saura un jour investir et rendre pertinent ce type de conseil..

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales