Société

Conseil d'administration du SDIS: Près de 100 pompiers présents


Conseil d'administration du SDIS: Près de 100 pompiers présents
Vers 15h, avec près d'une heure de retard, le conseil d'administration du SDIS a débuté, au siège du Service départemental d'incendie et de secours. Un conseil d'administration d'urgence et provoqué suite à la nouvelle de salaires trop perçus par les pompiers pour un montant de 6 millions d'euros. Information d'importance: le quorum va être atteint.

A l'ordre du jour, donc, l'exonération de la dette du SDIS, le maintien du pouvoir d'achat demandé par les pompiers et la revalorisation du point d'indice des PATS (Personnel administratif et technique).

Comme pour souligner que ce conseil d'administration n'a rien d'ordinaire, environ 100 pompiers sont présents devant le siège du SDIS. Ils exigent qu'un solution soit trouvée afin de ne pas perdre entre 30 et 300 euros mensuels (selon les salaires) sur leur fiche de paye.

Conseil d'administration du SDIS: Près de 100 pompiers présents
Mercredi 24 Avril 2013 - 15:14
Lu 1181 fois




1.Posté par spp le 24/04/2013 15:54
" maintien du pouvoir d'achat " = participation de l'employeur aux mutuelles de santé

2.Posté par Gonflés le 24/04/2013 15:55
Ils sont gonflés, non seulement ils ne veulent pas rembourser leur trop perçu, mais ils voudraient que ça dure
On a bien raison de dire que les pompiers sont d'anciens colleurs d'affiches

3.Posté par spp le 24/04/2013 17:12
Les pompiers ont obtenu satisfaction ce mercredi 24 avril 2013 en fin d’après-midi à conseil d’administration du SDIS (service d’incendie et de secours). Après près de deux heures de discussions, ces derniers ont eu l’assurance qu’ils ne rembourseraient pas le trop perçu des primes indexées, jugées illégale depuis le début d’avril, ainsi que la création d’une nouvelle prime pour compenser la perte de salaire. La menace de grève est levée. À noter qu’une trentaine de pompiers était mobilisée devant le siège du SDIS à Saint-Denis, où le conseil d’administration s’est tenu.
À l’ordre du jour de la réunion du CASDIS (conseil d’administration du service d’incendie et de secours) ce mercredi : l’exonération des dettes, le rééquilibrage du pouvoir d’achat, et la mise en conformité du point d’indice des personnels administratifs et techniques du SDIS.

Dans un communiqué en date du 15 avril, le SDIS indiquait : "suite à une analyse juridique des droits des agents en la matière, qui a conclu que seul le traitement de base et ces compléments pouvaient être indexés, et sur demande de la Chambre régionale des comptes, le SDIS 974 se voit dans l’obligation légale de normaliser le montant des primes qui seront perçues à compter du mois de mai 2013".

Pour cela, il est demandé aux pompiers de rembourser une prime indexée, qui n’aurait pas dû l’être. Une prime dont le montant varie de 70 à 300 euros selon les grades. "On nous demande de rembourser ces primes sur deux ans. Ça équivaut à 1,2 millions d’euros", indique Willy Lauret, porte-parole de l’intersyndicale.

Par ailleurs, cette prime n’étant plus versée à compter du 30 mai, les organisations syndicales demandent la mise en place d’un nouveau régime indemnitaire, "pour combler le manque à gagner". Elles affirment en effet que cela représente une perte de salaire de l’ordre de 2% à 4%.

Si aucune solution n’est trouvée à l’issue du conseil d’administration, les pompiers ont d’ores et déjà annoncé qu’ils entameront un mouvement de grève.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales