Politique

Congrès des maires : Une délégation de 180 Réunionnais


Congrès des maires : Une délégation de 180 Réunionnais
 
Les maires de France sont réunis en congrès depuis hier. Un congrès précédé par une journée de l'Outre-mer où les élus ont discuté, débattu et formulé des propositions sur divers points touchant particulièrement l'Outre-mer.

Au total, 6 à 7.000 personnes étaient présentes à l'Hôtel de ville de Paris pour la journée consacrée à nos collectivités. Cette année, pour la Réunion, 180 participants sont présents, 160 élus et une vingtaine d'administratifs (directeurs de cabinet, directeurs de service).

Six maires de la Réunion à Paris

Moins de maires sont présents cette année. Pour la Réunion, ils sont au nombre de six : le maire de Sainte-Rose, Bruno Mamindy Pajany, le maire de Bras-Panon, Daniel Gonthier, le maire de Sainte-Marie, Jean-Louis Lagourgue, le maire de la Plaine des Palmistes, Jean-Luc Saint-Lambert, le maire de Saint-Leu, Thierry Robert et enfin la maire de Saint-Paul, Huguette Bello.
La commune qui a envoyé le moins de représentants est Sainte-Suzanne, avec trois élus, et inversement, le Tampon a envoyé le plus de membres.

Trois tables rondes ont été organisées, hier, avec des thématiques communes à tous les Outre-mers. D'abord, l'autonomie financière des communes est un point crucial du moment. A ce propos, Nicolas Sarkozy est intervenu, hier, en ouverture de ce 93e congrès des maires, ne mâchant pas ses mots sur la situation délicate qui les attend. Car ils vont clairement devoir se serrer la ceinture, le président a confirmé la réduction des dépenses, du côté de l'État comme des communes.

Le budget des collectivités en nette diminution

Un gel des dotations qui inquiète logiquement les collectivités locales : "La situation financière des collectivités d'outre-mer est catastrophique", a affirmé Roland Robert, président de l'association des maires de la Réunion et maire de La Possession, contacté en début d'après-midi. Les débats ont été particulièrement vifs lorsqu'il a fallu parler de la responsabilité grandissante des collectivités qui accumulent les prérogatives alors qu'au même moment, elles doivent faire face à un désengagement de l'État.

Autre point évoqué, l'insertion sociale et professionnelle des jeunes. Une table ronde qui devait être présidée par Huguette Bello avant qu'un empêchement de dernière minute l'oblige à laisser sa place.

Enfin, la préservation de la biodiversité et la lutte contre la pollution ont permis à deux maires de la Réunion de s'exprimer longuement. Bruno Mamindy Pajany, maire de Sainte-Rose, a évoqué les actions mises en place par les communes pour aller dans le sens de cette préservation, et Daniel Gonthier, maire de Bras-Panon et président du parc national de la Réunion, a rappelé la nécessité de préserver notre patrimoine.

Octroi de mer, la priorité de Marie-Luce Penchard

Plus tard dans la journée, la ministre de l'Outre-mer, Marie-Luce Penchard, a prononcé son discours, en reconnaissant en premier lieu que les difficultés rencontrées par les collectivités d'Outre-mer sont une réalité indéniable. Face à l'assemblée d'élus, elle a pris l'engagement de faire du dossier de l'octroi de mer, sa priorité : "Elle a affirmé que cela deviendra son cheval de bataille et que, dès la semaine prochaine, elle irait défendre ce dossier auprès des commissaires européens, afin que l'octroi de mer continue à exister", rapporte Roland Robert.

Enfin, en matière de logement, Marie-Luce Penchard a annoncé la mise à disposition, à titre gratuit, des terrains de l'État pour faire des logements sociaux. "A l'époque d'Yves Jego, cette même mesure avait été annoncée, à la différence près que ce n'était pas concédé gratuitement mais pour un euro symbolique… Au final, le bilan est mitigé. Peu de terrains ont été remis aux communes ainsi", souligne Roland Robert.

Le congrès des maires s'achève jeudi. L'intervention du Premier ministre, François Fillon, sera l'occasion pour les maires de l'interroger sur la place des communes, une fois la réforme territoriale mise en œuvre. En début de semaine prochaine, le bureau de l'association des maires se réunira afin de faire le point.
Mercredi 24 Novembre 2010 - 15:55
Melanie Roddier
Lu 2083 fois




1.Posté par noe974 le 24/11/2010 17:01
En ces temps de vaches maigres , les Maires trouvent le fric nécessaire pour emmener plein d'administratifs avec eux "battr' un carré" en Métropole ...

Pas très honnêtes de leur part , sachant que leurs administrés ont beaucoup de difficultés pour payer leurs impôts locaux .

Dans certaines communes , les écoles sont à l'abandon , les cantines sont vétustes , mais on trouve les € nécessaires pour aller faire des emplettes à Paris et aller boire un coup .

Pas juste du tout : pendant que d'autres bossent , pleurent , souffrent , les élus se promènent !

2.Posté par nicolas de launay de la perriere le 24/11/2010 17:11
à financer 10 .... par communes, voilà déjà une ligne d'économie à réaliser
deuxième, la suppression des supports de comm' aussi inutiles que coûteux ..

3.Posté par tisentinel le 24/11/2010 17:14
sur la chaîne télé "Public/Sénat",j'ai fort apprécié l'intervention d'un adjoint de Ste Marie qui se plaignait des banques frileuses ne contribuant pas au développement de notre île (nombreux refus de financement dit-il aux professionnels/ménages !?) .mais cet élu chargé des sports sait-il que son "mentor" maire-conseiller général-1er vice-pdt du conseil régional-pdt de la Cinor,est connu/célèbre en gestion bancaire ? notre ami Jacques Thillier l'appelle d'ailleurs "casse noisettes" !!!! alors,M l'adjoint faites vous aider/conseiller par votre maire qui trouvera les sous ...

4.Posté par ptit crick le 24/11/2010 17:18
vous avez bien dit 180 réunionnais et nous avons 24 communes
ils sont les premiers a crier qu ils n ont pas d argent
BANDE D ENPROFITEUR ET ABUSEUR

5.Posté par LORD le 24/11/2010 17:28
Quel scandale ce Congrès des Maires !! Ca sert à quoi??? A bat karé pour pas grand chose. 180 élus qui vont au final aller faire du shoping à Paris... Pendant ce temps la, La Réunion continue de sombrer dans le néocolonialisme politique et économique... cela ne durera plus quand les finances seront a sec, les élus réunionnais seront bien obligés de se prendre en main et verront que PARIS n'est plus LA solution du développement !

6.Posté par Cambronne le 24/11/2010 17:37
4.Posté par ptit crick le 24/11/2010 17:18

Effectivement avec une moyenne de huit par commune que l'on cherche pas pour quoi ensuite les impôts augmentent...surtout pour parader dans les allées du salon ...même pas foutu de voir les trucs innovants ...

7.Posté par Zalatane le 24/11/2010 17:54
Zilbèr Anèt té pas du voyage alors li profer allé négocier ses valises à Diégo lé plus sur la bas

8.Posté par JUBILATION le 24/11/2010 18:15
Tiens le HORDE FEUX est rattrappé par ce jeune Adhérent de l'UMP qui à SEIGNOSSE, alors que ce jeune issu de l"immigration demandait à être pris en photo avec le sinistre, Horde feux avait déclaré: "Quand, il y en a un ça va, plusieurs ça devient génant." Il a été condamné pour ça et a fait appel.
Amine, c'est le prénom de ce jeune qui vient d'écrire un livre sur cette affaire(qui sort ces jours ci), se réserve le droit de déposer plainte, car il prétend avoir été pressé par des membres de l'UMP pour dédouaner le Ministre de l'Intérieur. Amine pour bien démontrer son indépendance vient d'adhérer au mouvement de Dominique DE VILLEPIN.
Quand à la délégation Réunionnaise présente au congrés des maires, elle trop importante, la crise ne touche pas tout le monde.

9.Posté par marthe le 24/11/2010 18:53
C'est déjà moins que l'an passé

10.Posté par bertel le 24/11/2010 19:43
"Congrès des maires : Une délégation de 180 Réunionnais

Les contribuables réunis sont ravis - sic - que des élus de pacotille et autres bénéficiaires... puissent voyager aux frais de ceux qui payent leur billet en espèces sonnantes !!!

Pauvres électeurs... sans aucune conscience politique... qui votent pour ces profiteurs.

Bertel de Vacoa

11.Posté par béber le 24/11/2010 21:05
180 personnes qui sont aller faire leurs courses de Noël, comme chaque Années, jamais un bilan de ce voyage pour les Con Électeurs de la Réunion.

12.Posté par Filou le 24/11/2010 21:28
Beh, je croyais qu'il n'y a pas si longtemps on se foutait des Mahorais avec leurs 140 délégués...

6 maires pour 180 représentants, laissez-moi calculer... çà fait pas genre 29 personnes "représentantes" par maire ????

Ah ben en voilà une île qui a des leçons à donner à ses sœurs...

13.Posté par manu le 24/11/2010 21:36
J'ose dire que la plupart de nos élus sont des mal honnête, gaspiller de l'argent comme ça... juste pour une réunion et 180 personnes d'ici !!

14.Posté par DD le 24/11/2010 22:03
Mais non "les 180" sont aux seychelles à faire de la bronzette.
Ils suivent le déroulement du congrès par visioconférence,
Développement Durable exige...

15.Posté par Filou le 25/11/2010 08:06
@ DD : après les "300" voici les "180" :)))

Ça va saigner dans les finances publiques ^^

Mais ce mauvais remake est beaucoup moins gore, y a jamais de têtes qui sautent...

16.Posté par narvusa le 25/11/2010 08:12
eh ben, ils ont fait plus fort que les mahorais !! (150); scandaleux !!

17.Posté par uneasy le 25/11/2010 08:37
Maireci Maireci Maireci Maireci ..............................en 180 fois

18.Posté par 450 le 25/11/2010 19:31
Et Claude Hoarau poukoué li la pas parti?
pe etre ke li té peur ke bana té aplodi a li po son déficit de 21millions d'euros!!!!

19.Posté par Moin mi pense que....! le 26/11/2010 00:36
Pourquoi tout ce gaspillage ? A l'heure des nouvelles technologies, une simple visioconférence suffirait amplement d'autant plus que si on mesurait le ratio nombre d'idées ou interventions pertinentes par personne / coût de ce déplacement ....
Ca me fait c.... que ça se fait avec mes impôts alors que l'on a déjà du mal à s'en sortir et cela m^me si on a un emploi.
Les Nouveaux Pauvres, vous connaissez ? Ce sont les travailleurs des classes moyennes qui n'ont que le droit de la fermer et de payer , payer,....
J'ai la haine !!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales