Société

Congés bonifiés du personnel pénitentiaire : "L'administration cherche à faire des économies"(FO)

Chez les agents pénitentiaires, les conditions d'octroi des congés bonifiés pour les ultra-marins font grincer des dents. Willy Saïb, représentant Force Ouvrière, reproche notamment à l'administration de chercher à faire des économies, au détriment du bien-être des fonctionnaires.


Willy Saïb, représentant FO (personnel pénitentiaire)
Willy Saïb, représentant FO (personnel pénitentiaire)
Le personnel pénitentiaire ultramarin exerçant en métropole est en colère. Principal objet de mécontentement : les congés bonifiés. Alors qu’une manifestation s’est déroulée le 26 mai dernier devant la maison d’arrêt de Fresnes, Willy Saïb, représentant FO, profite d’un passage sur l’île pour revenir point par point sur les revendications des salariés.   
 
"Nous avons de grosses difficultés avec l’administration, nous sommes victimes de discrimination", déclare en préambule le surveillant pénitentiaire."Certains ultramarins ne peuvent pas occuper certains postes sous prétexte qu’ils sont bonifiables". Mais là n’est pas le seul combat du syndicaliste, qui s’empresse de poursuivre : "Si on est en droit de prétendre à 65 jours de congés bonifiés au bout de 36 mois d'activité, nous avons de plus en plus de mal à les prendre".
 
Si l’administration peut en effet les refuser sous prétexte de"nécessité de service", ce qu’il dénonce, c’est que l’octroi ou non des congés soit soumis au bon vouloir du chef d’établissement. "Il y a de tout et n’importe quoi, c’est propre à chaque établissement. C’est le pot de terre contre le pot de fer", s’insurge-t-il. Pour lui, le but de l’administration, en refusant ces congés, est clair : "C’est un aspect financier, l’administration cherche à faire des économies" .
 
"On veut que la circulaire de 2007 soit appliquée"

Pour remédier à ces difficultés, Force Ouvrière revendique la création d’une commission d’étude partenariale entre administration et représentants syndicaux, ainsi que la mise en place d’un véritable formalisme pour éviter les litiges et permettre aux agents de faire valoir leurs droits si nécessaire.
 
Une autre partie du combat porte sur le fait que les congés bonifiés sont difficiles à obtenir en période scolaire, ce qui pose problème pour les pères et mères de famille. Egalement mis sur la table : le respect de la durée de 65 jours, les congés n’étant pas toujours octroyés en totalité. "Il y a une circulaire de 2007 qui régit les congés bonifiés, on demande à ce qu’elle soit appliquée", réclame le Réunionnais installé en région parisienne, avant de poursuivre : "On demande aussi la révision de l’indice 340. Car avec cet indice, le conjoint, s’il gagne à peine plus d’un SMIC, n’est pas pris en charge".
 
"Il faut que les politiques interviennent"
 
Pour ce qui est des mutations, alors que la prise en compte des CIMM (centres d’intérêts matériels et moraux) vient tout juste d'être officialisée, en avril dernier, le syndicaliste espère que cette prise en compte sera réelle. "Il y a 827 demande de mutation sur le Port, dont 515 originaires de l’île, 915 sur St-Denis (510 locaux) et 939 sur Saint-Pierre (605 locaux), pour 10 places sur toute l’île", indique-t-il.
 
Enfin, le représentant FO aimerait que soient créées à La Réunion et dans les autres Dom des unités de type UHSI (unités hospitalières sécurisées interrégionales), UHSA (Unité hospitalière spécialement aménagée), PREJ (pôles de rattachement d'extractions judiciaires), ou encore ERIS, (équipes régionales d’intervention et de sécurité), ce qui "créerait des postes et permettrait de faire rentrer beaucoup de collègues sur leur île". Il souhaite, en outre, que soit mise en place une réelle "direction interrégionale Outre-mer" pour remplacer la "Mission" existante, pas assez efficace selon lui.
 
Déterminé, il confie avoir pris rendez-vous avec plusieurs politiques réunionnais pour discuter de ces derniers points. "C’est un gros combat, il faut que les politiques interviennent", conclut-il.
Jeudi 9 Juin 2016 - 11:23
marine.abat@zinfos974.com
Lu 7210 fois




1.Posté par GIRONDIN le 09/06/2016 13:55
.... 65 jours de congés bonifiés par an.....

65 jours ? Il y a une erreur !?

2.Posté par maroco le 10/06/2016 06:19
Les congés bonifiés, c'est comme la sur rémunération ça ne devrait pas exister, ça ne concerne que les dèjà privilégiés fonctionnaires.

3.Posté par Contribuable le 10/06/2016 06:53
Qui paye ces fantaisies
C'est toujours nous

4.Posté par question bête le 10/06/2016 10:09
La CT va être mise en place dans l'autre sens.. les congés bonifiés doivent être supprimés ?
Faut que les fonctionnaires arrêtent de pleurer la bouche pleine...

5.Posté par Miro97430 le 10/06/2016 12:44
les matons seraient-t-ils des privilégiés? ... que dit notre demie- ministre pour l'égalité réelle à ces privilèges d'un autre âge ?

6.Posté par noémolvides le 10/06/2016 15:09
c'es ttout a fait le bon endroit pour faire des economies , ces fonctionnaires qui bossent 90 jours par an en enlevant les congés et les weekends... CQFD...

7.Posté par choupette le 10/06/2016 15:15 (depuis mobile)
Je suis antillaise dans la même administration et Je suis d'accord avec toi!!!!

8.Posté par Jeff le 10/06/2016 19:08 (depuis mobile)
Tous les jaloux allez vous faire voir ailleurs ou alors passez les concours ouverts à tous et surtout réussissez les !!!!

9.Posté par Pedge le 10/06/2016 19:11 (depuis mobile)
1 mois de congé comme tout le monde, et 1 mois de bonification...Les collectivités d accueil et d origine ne jouent pas le jeu, des dotations sont versées oour les remplacements. Il faut arreter de crier aux avantages!!! Ts les 3 ans voir les siens?

10.Posté par MUSSARD le 10/06/2016 22:09
Toujours un blaireau pour critiquer les fonctionnaires...pourquoi ne pas passer les concours et profiter de nos avantages (problème de QI peut-être?) ... BREF....pareil dans l'éducation nationale: mon dossier aurait été perdu et plus d'archives dans le logiciel... après un courriel bien senti pour demander s'il me prennent pour un con, préciser que j'en ai rien à foutre de leur incompétence en informatique parce que j'ai un exemplaire du dossier et...comme par hasard: "après discussions, nous vous accordons le congé bonifié". Sans blague...cette année a été celle des économies dans des domaines où elles ne sont pas acceptables et ne seront pas acceptées: congé bonifié, prime pour les enseignants titulaires d'une zone de remplacement, j'en passe et des meilleurs. Mes courriers à la ministre et à la DGRH n'ont reçu que des réponses évasives. Fort heureusement, les syndicats veillent au grain.

11.Posté par DIJOUX le 10/06/2016 23:55 (depuis mobile)
Ça se passe comment avec éduc. nat.? J''ai vu que l''année dernière la circulaire était sortie au mois de mai.Je cherche cette année, je ne trouve pas. J''avais posé des questions à un qq1 du syndicat, il m''a dit "c''est quoi ça!!"









12.Posté par Mussard le 11/06/2016 11:44 (depuis mobile)
Il me semble (pour avoir un proche dans la surveillance pénitentiaire j''ai pu comparer) que ca fonctionne parei: tous les 3 ans 65 jours (sauf que nous n''avons jamais 65 jours consécutifs, que c''est donc toujours durant les mois de juillet août)

13.Posté par Mussard le 11/06/2016 11:48 (depuis mobile)
Rep. à Dijoux (suite): de 65 jours, comme les vacances d'été raccourcissent chaque année, j'en suis à 35. La circulaire (je peux me tromper) est dispo en septembre.

14.Posté par SELLY le 11/06/2016 13:51
Allons donc, les 1000 eur pour tous , les bonifiées pour tous , des élus avec un casier judiciaire , des fonctionnaires qui doivent avoir le B2 clean , jusqu'à quand nous laisserons nous divisé par ces eurocrates qui ne prennent plus compte de leur pays , et a ceux qui disent qu'ils ont la bouche pleine , envoyer vos fils et vos filles dans la "Pénit" salaire de base 1270 eur .Faîte le calcul pour la retraite!!!!!!

15.Posté par tontonrun le 11/06/2016 13:59
Bisous aux jaloux, c'est ce qui nous tue à la Réunion que des mals au culs, aucune solidarité et toujours en train de critiquer. Dites merci à ceux qui se bougent et font tout pour faire avancer les choses.
Renseignez vous sur le métier de surveillant pénitentiaire et vous comprendrez. Bon courage aux surveillants pénitentiaire et aux fonctionnaires qui se battent pour faire respecter leurs droits.
Pour info à la base ca a été créé pour les métros, et maintenant que les noirs peuvent en bénéficier on veut le supprimer.
65 jours de congès bonifié tous les 3 ans, alors que ces fonctionnaires servent la nation et font un métier dificile c'est un minimum de reconnaissance et mérité. Pourquoi ne pas faire comme en Polynésie un concours déconcentré au moins ils ne demanderont pas les bonifiés.
Avec ce genre de raisonnement vous faites le jeu de l 'administration.
Les jaloux passer les concours au lieu de pleurer sur les autres.

16.Posté par Panier à salade le 12/06/2016 17:54
Oui ça donne envie toute cette intelligence en prison... Ils sont modeste en plus....un rêve d'être derrière les barreaux, bon chacun ses fantasmes ou chacun fait ce qu'il peut....

Et dire qu'il y a des cons qui construisent des routes à 45 degré à l'ombre...
Merde alors aux boulangers qui bossent 15 heures par jour
Que dire des médecins
Des pompistes.....
On a dit merci aux taties dans les écoles
Et aux journalistes qui prennent des risquent pour l'information...

Alors oui tous aux concours et tous en tôle....... 😁

La prochaine fois envoyez votre missive à votre club de fonctionnaire pleurnicher (pour la calinltherapie c'est mieux) cela vous évitera d'être confronté à la vraie vie.

Une bise au cousin maton qui crase sa banane sans pleurnicher dans la presse et qui de bat aussi pour ses congés bonifiés (et il a bien raison de le faire)......

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales