Social

Conflit à Cotrans Automobiles : "La loi Hayot ne passera pas car ici c’est le Chaudron"


Tensions et crispations étaient palpables ce matin devant la société Cotrans Automobiles au Chaudron, où une soixantaine de militants syndicaux de la CGTR et des grévistes ont filtré les entrées et manifesté leur colère "contre la remise en cause par la direction du droit syndical au sein de l’entreprise", explique Jacques Bhugon, secrétaire général de la branche auto-moto de la CGTR.
 
L’affaire qui a mis le feu en poudre est la "descente illicite" jeudi dernier, "de la direction avec un huissier à ses côtés" et avec "le soutien sur place de membres de la CFDT", pour saisir "des documents syndicaux", assure le syndicaliste. Un ordinateur a aussi fait les frais de "ce vol", comme le qualifie sans détour Jacques Bhugon.

Pour le secrétaire général du secteur, "c’est avant tout une campagne de déstabilisation menée à l’encontre de la CGTR". "La direction agit comme dans une série de l’inspecteur Navarro. Elle débarque dans un local syndical et prend ce qu’elle veut. Cette attaque du droit syndical relève du droit pénal", précise-t-il.

"Nous mènerons d’autres actions"
 
Une guerre des nerfs avec la direction est désormais entamée sur le terrain. "Nous irons jusqu’au bout dans ce combat syndical. Et si demain nous ne sommes pas entendus, nous mènerons d’autres actions", poursuit Jacques Bhugon.
 
Un mouvement de contestation qui cristallise derrière lui une foule de "ressentiments" entre la direction et la CGTR. Plusieurs syndicalistes rencontrés ce matin faisaient monter la pression d’un cran, en précisant en coulisse que "la loi Hayot ne passera pas, car ici c’est le Chaudron. Le Code du travail doit être au plus vite respecté, car sinon… ".
 
Sollicitée pour réagir à cette crise sociale au sein de Cotrans Automobiles, la direction n’a pas souhaité pour l’instant réagir. Un conflit qui risque pourtant de se durcir dans les heures à venir, car les manifestants de la CGTR ont décidé de bloquer les grilles de la société.
Mardi 9 Octobre 2012 - 14:14
Fabrice François
Lu 4865 fois




1.Posté par chikun le 09/10/2012 16:10
Le bon sens doit l'emporter . Le dialogue social est la seule façon de dénouer cette crise. Pour cela il faut un homme qui connaît bien le secteur automobile, un homme qui a fait ses preuves comme patron soucieux du devenir de ses employés . Pas d'autre alternative, je pense , pour renouer le dialogue et la confiance entre les partis que d'appeler au secours celui qui , de Courchevel au chaudron, fait l'unanimité comme patron au grand coeur.. Je veux parler de François Caillé qui a su redresser le groupe peugeot...tout en maintenant une présence jet set à Courchevel. Zola kayamb allié au meilleur pipole de l'automobile réunionaise : un duo gagnant.

2.Posté par William le 09/10/2012 18:30
La CGTR a fait perdre 20 ans aux entreprises réunionnaises...

3.Posté par pierre le 09/10/2012 21:20
Pourquoi aucun réunionais aux postes à responsabilités chez Cotrans et Renault?

4.Posté par Tanbi le 09/10/2012 21:38
3 Simple question de point de vue

Les patrons réunionnais ont fait perdre 20 ans(ou bien plus) à la Réunion :

- Lobby de l'automobile contre le train

- Situation de monopole à l'import ruinant les vraies possibilités de développement

- Lobby des grandes surfaces ruinant le pouvoir d'achat des réunionnais

- Lobby des mutinationales du BTP, exigeant que de la commande publique pour bétonner l'île

-Etc...etc...

5.Posté par Syndiqué le 09/10/2012 21:40
Hayot, riche comme Crésus; Chaudron, au cul comme Job. Faites la différence, appliquez la logique du fonctionnement d'une société. De par le monde, y compris la Chine et la Russie qui évacuent la doctrine de gestion communiste car totalement indigeste, l'inculture n'a jamais fait évoluer le monde, Marx, staline, mao l'ont utilisée que pour disposer des richesses des autres mais là encore lorsqu'on n'a pas le talent de l'éloquence on culbute tout un "pèp" dans l'incurie pour les baigner dans le pur crétinisme. Cette formule s'applique à cet Hayot et ce Chaudron. La suprématie économique de la Chine actuellement n'est surement pas due aux indigents qui continuent d'exister dans cette partie du monde mais plus particulièrement au talent de gestion capitaliste émanant de leurs dirigeants très riches et cultivés.

6.Posté par Makros paradise le 09/10/2012 22:08
Depuis quand un huissier est-il en mesure de saisir des documents syndicaux dans une entreprise sur ordre d'un patron ? Depuis quand les huissiers peuvent-ils pratiquer des perquisitions marron ? Pour info : pour une perquisition des officiers de police judiciaire doivent obtenir du juge une commission rogatoire (sauf flagrant délit). Pourrait-on avoir plus de précision sur cette affaire ? c'est très "intéressant..."

De toute façon nombre d'huissiers-peut-être pas tous ?- font n'importe quoi, ici plus qu'ailleurs. Comme faire passer des opérations de recouvrement amiable (sans jugement- titre exécutoire-) pour des opérations de recouvrement judiciaire (en exécution d'un jugement), ça arrive tous les jours et pourtant ça relève là encore du code pénal. Les pauvres gens croient alors qu'on va les saisir et s'exécute quand bien même la créance serait douteuse. Les huissiers, alors simples mandataires du créancier-comme pourrait l'être une société de recouvrement- quand ils font des opérations de recouvrement amiable, entretiennent sciemment la confusion et font croire aux débiteurs à des opérations judiciaires, notamment par des assertions sur leur lettre-type selon lesquelles ils ont été chargés "du recouvrement judiciaire" de sommes d'argent... C'est une infraction pénale grave et pourtant, une amie en a été victime encore récemment : mais elle ne se laissera pas faire et compte poursuivre les huissiers indélicats : les arroseurs arrosés.

La profession d'huissier est pourtant indispensable... Quel dommage que tant de ces officiers ministériels se comportant comme des voyous et ternissent l'image de cette profession : si les gens détestent les huissiers, cela vient de ce type de pratique inadmissible.

Réyoné faites valoir vos droits, renseignez-vous, sort a zot du fénoir !!!

La Réunion ne doit plus être une enclave de non-droit !

http://www.conso.net/bases/5_vos_droits/1_conseils/conseil_750_fj242-recouvrement_amiable.pdf

La réunion est-elle la France ou le paradis des makros ?

7.Posté par Les syndicaliste, ces nouveaux juges ... le 09/10/2012 22:12
Hé bien qu'ils portent plainte si le patron a fait quelque chose d'illégal. Que la justice et la police fassent leur travail !
Pourquoi est-ce qu'ils s'agitent comme ça ?
Depuis quand est ce que les syndicats ont le droit d'exécuter des mesures de rétorsion contre des faits passés ? C'est nouveau, ça vient de sortir ? Les syndicalistes sont devenus des juges ?

8.Posté par Solidarité intérieure ..... le 14/10/2012 08:18
Juste une remarque anodine : la CGTR a utilisé un véhicule de location " clovis " appartenant au groupe GBH ... comme quoi , la solidarité est à tous les niveaux avec les camarades ...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales