Social

Conflit Cilam: Minatchy et Gonthier enfoncent le président de la Sicalait

Quinze jours après la fin de la grève à la Cilam et les importantes pertes de lait (300.000 litres), le duo de la CGPER, Minatchy et Gonthier, ancien et actuel président de la Chambre verte, demande au président de la Sicalait de jouer la "transparence" sur l'hypothétique indemnisation des éleveurs.


Conflit Cilam: Minatchy et Gonthier enfoncent le président de la Sicalait
Ce point presse sur une exploitation laitière de la Plaine des Cafres aura pris des airs de réglement de comptes par médias interposés. Jean-Yves Minatchy, tête de proue éternelle de la CGPER et Jean-Bernard Gonthier, le président de la Chambre d'Agriculture, ont clairement sermonné le président de la Sicalait.

"Il a entraîné les éleveurs dans un traquenard, dans un engrenage", débute Jean-Yves Minatchy. Sa cible : Patrick Hoarau, président de la Sicalait, qui n'avait pas hésité à exhorter les éleveurs à venir mettre la pression autour du site de la Cilam pour que les acteurs négocient au plus vite.

Selon Jean-Yves Minatchy, aux premières heures de la grève, la Chambre et le syndicat CGPER ont proposé à la Sicalait leur appui. "Je m'en occupe, ce n'est pas une question de syndicats", aurait dit en substance Patrick Hoarau. En effet, et malgré les premiers litres de lait jetés, l'idée d'une indemnisation des éleveurs a vite été évoquée comme une garantie. Mais 15 jours plus tard, ces derniers ne voient rien venir.

Le bilan après ces promesses pour l'heure non tenues est livré en mille par Jean-Yves Minatchy : "les éleveurs sont sortis bredouilles". Il tempère ces premières attaques à l'encontre de Patrick Hoarau: "Ce n'est pas le procès d'un homme mais le procès du fonctionnement de la Sicalait".

"Qui va payer les éleveurs ? Et les aides européennes ? Pourront-ils en bénéficier ?", charge à son tour Jean-Bernard Gonthier qui réclame de la "transparence" au président de la coopérative laitière. Si c'est la Sicalait qui met la main à la poche, c'est finalement demander aux éleveurs de "s'indemniser eux-mêmes puisqu'ils cotisent à la Sicalait", ajoute-t-il.

Toujours aussi remontés, les deux hommes forts de la CGPER et de la Chambre d'Agriculture veulent des réponses : "Il faut que les éleveurs soient indemnisés le plus vite possible".
Vendredi 21 Juin 2013 - 10:47
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1477 fois




1.Posté par SOLEIL le 21/06/2013 15:59
Mr Jean-Yves Minatchy, vous avez raison en disant : que Patrick HOARAU 5président de la Sicalait) a entraîné les éleveurs dans un traquenard, dans un engrenage
Je pense que cela s'est fait à des fins personnelles. Cet homme veut le pouvoir et il devient ignoble

2.Posté par pour le plaisir le 21/06/2013 20:51
"Jean-Bernard Gonthier qui réclame de la "transparence" au président de la coopérative laitière. Si c'est la Sicalait qui met la main à la poche, c'est finalement demander aux éleveurs de "s'indemniser eux-mêmes puisqu'ils cotisent à la Sicalait"

GONTHIER 1 - HOARAU 0...
Merci JBG de remettre les pendules à l'heure...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales