Culture

Confessions d'une femme mûre

Premier roman de Michèle Goettmann, "Confessions d'une femme mûre" raconte l'histoire d'Isabelle, ses relations sexuelles, ses humeurs, ses doutes...L'ouvrage est paru il y a peu et l'auteure, qui vit à La Réunion, est ce week-end au salon du livre et de la BD pour dédicacer son roman.


"Confessions d'une femme mûre" est le premier ouvrage de Michèle Goettman, qui vit à La Réunion depuis près de 17 ans. Depuis la sortie du livre, la presse nationale et locale font son éloge. "Fraîcheur et originalité", "humour et optimisme", "style volontairement spontané"...Ce ne sont que quelques bribes des nombreux articles qui sont parus sur ce sujet.

Depuis sa plus tendre jeunesse, Michèle Goettmann a le goût de l'écriture. C'est en lisant "L'éloge des femmes mûres" de Stephen Vinzinczey qu'elle a eu envie de se lancer pour la première fois dans un projet de publication, et quitter le milieu bancaire dans lequel elle évoluait depuis près de 25 ans. Pour un premier exercice, il est pour le moins original: Michèle Goettman a souhaité rester fidèle à l'esprit du livre de l'écrivain hongrois en parlant des relations entre les deux sexes, mais avec le regard d'une femme cette fois...

Cette "pépite érotique", diront quelques journalistes, raconte avec beaucoup d'humour, dans un vocabulaire parfois cru et un ton tranchant, la vie d'une femme, uniquement sous l'angle de ses histoires amoureuses et de sa sexualité. D'où sont issues les anecdotes? Sans doute un peu d'autobiographie mais aussi "beaucoup d'écoute, de discussions, de retours d'expériences", souligne Michèle Goetmann qui ajoute, l'air étonné mais flatté: "Depuis la sortie de l'ouvrage, c'est fou, les gens viennent me raconter leurs histoires personnelles, parfois très intimes..."

Pour vous donner à tous envie de lire ce roman dont les retours de lecteurs conquis ont prouvé qu'il plaisait tant aux hommes qu'aux femmes, en voici un petit extrait : "Je m'appelle Isabelle. J'ai quarante et un an et atteint cet âge que l'on dit "mûr".  Mon horloge biologique égrène son tic-tac depuis trente ans déjà. Sa régularité s'espace peu à peu, m'annonçant que le jeu touche à sa fin. J'ai vécu une vie d'amour, sans me contenter du premier venu, prenant dans mes tendres filets des compagnons que je voulais de choix. Je me suis occupée des autres, et des hommes particulièrement, plus que de moi-même..."

"Les 40-45 ans se projettent très facilement, les plus jeunes ont apprécié mais aimeraient désormais que j'écrive sur eux", raconte l'écrivain. Un projet qui est en cours de concrétisation...

Michèle Goettmann dédicace son ouvrage au salon du livre et de la BD au Parc des Expositions à Saint-Denis, ce samedi 12 et et le dimanche 13 décembre, uniquement les après-midi.
Samedi 12 Décembre 2009 - 11:47
Melanie Roddier
Lu 7320 fois




1.Posté par Arét ék Sa le 12/12/2009 13:37
ankor inn blonde (...)…

2.Posté par Moinmidi le 12/12/2009 17:11
A n° 1
Vous devriez prendre des cours avec cette dame ! Elle, au moins, on comprend ce qu'elle écrit ! Vous, il faut traduire d'abord !
Il faut être brune pour mériter vos louanges ?

3.Posté par Miidyaou le 12/12/2009 18:27 (depuis mobile)
Le bouquin serait intéressant parceque "l'écrivain" habite a la Reunion depuis 17 ans ? n'importe quoi... Arrêtez de prendre les Reunionnais pour des débiles.

4.Posté par L'insoumis le 12/12/2009 20:39
Moi, je veux rencontrer cette Femme !....
Quand au post--1, visiblement tout est dans la couleur.....une obsession....triste, très triste !

5.Posté par beverly, une réunionnaise le 13/12/2009 02:29
ici en métropole, il y a Catherine Millet qui raconte aussi sa vie sexuelle.Elle vient à la tv en parler et tout.Déjà, "elle prend son pied" déja à en parler, cela ne fait pas longtemps qu'elle etait dans les médias.C'est une femme mure aussi.Depuis 2001, Catherine Millet fait çà.Elle raconte ses partouzes, tout dans les moindres détails, meme à la tv dans les emissions sans gène rien.Elle a écrit 2 livres je crois sur sa vie sexuelle.

6.Posté par xp le 13/12/2009 10:27
sauf que Michele GOETTMANN ne raconte pas ses partouzes mais parle de sexualité avec élégance et distinction. Ne pas comparer des torchons et des serviettes. Et le nouvel Obs l'a classé comme la pépite érotique de la rentrée littéraire. On ne peut pas en dire autant de Catherine MILLET trash et déguelasse à souhait

7.Posté par foudkg le 13/12/2009 19:48
regardez bien .......fausse blonde et loin d'etre une première main !!!!..........non merci ,il y a mieux pour le septième ciel ..........Catherine Millet c'est autre chose ,un vrai ecrivain elle .

8.Posté par fame le 16/12/2009 09:06
bravo le 7 - encore un macho de merde qui doit cavaler, dors seul le soir, se prends pour un bon coup et qui se permet des commentaires sur les femmes et leurs vertus . Franchement j'ai lu les deux et Catherine Millet c'est nettement moins bien, moins fin, porno pour le plaisir. D'ailleurs je me demande pourquoi on compare

9.Posté par lectriceavertie le 16/12/2009 09:14
merci le 8, c'est vrai que faire des commentaires sur une " première main " et porter au pinacle Catherine Millet c'est cocasse. Il y en a qui n'ont pas peur des contradictions et laissent ressortir bassement leurs instincts premiers.
Bref le livre n'a rien a voir avec Catherine Millet et un vrai lecteur sait faire la différence et apprécier Confessions d'une femme mure à sa juste valeur

10.Posté par Desperate Car Tunner le 16/12/2009 10:05
"L'éloge des femmes mûres" de Stephen Vinzinczey est un vrai régal en tout cas...!!

Catherine Millet, ds une autre mesure, et avec une approche bien plus... athlétique....(!!!) en effet.. contribue elle aussi à ce genre littéraire... (...si genre, il y a ?!!)

Bcp de personnes qui se disent outrées ou scandalisées, n'ont pas vu il me semble... une certaine forme de courage, ou d'audace... ou encore cette curiosité légitime, celle d'aller chercher d'autres sensations et limites... car trop peu sont capables d'appréhender l'animal qui est en chacun de nous... et le rejette, jusqu'à ce qu'une claque, ...ou autre geste bestial, ne le rappelle.

..comme il y a eu des pionniers, qui sont allés découvrir le Monde, et ouvrir ces brèches..ds lesquelles, par la suite... s'est engouffré la foule bêlante, et bien il y a ces gens qui osent, expérimentent... et compilent.

..j'irai lire Goettman.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales