Faits-divers

Conductrice ivre, piétonne mortellement fauchée : "A quoi servent les campagnes de sensibilisation ?"


Conductrice ivre, piétonne mortellement fauchée : "A quoi servent les campagnes de sensibilisation ?"
C’est madame la procureure qui s’est posée la question de savoir si les campagnes anti-alcool au volant servaient vraiment à quelque chose. C’est que cette affaire a suscité un profond sentiment de malaise dans toute la salle d’audience.

Voilà une jeune conductrice (26 ans) qui ne s’est jamais singularisée par une quelconque inconduite ; qui survit péniblement de petits boulots pour élever (seule) ses enfants ; qui admet ses torts ; présente des excuses et n’en rajoute pas dans le registre larmoyant.

Mais qui, à 2h30 du matin, le 25 mai dernier aux Avirons, avait 1,32 g d’alcool par litre d’air expiré, soit 0,66 g par litre de sang. Ce qui ne serait pas forcément énorme pour un fort des Halles devient un élément déclenchant catastrophique chez cette frêle jeune femme !

Voici, en regard, une dame âgée qui sortait d’une petite fête entre amis et dont l’alcootest post mortem était négatif. Qui s’est fait faucher par une voiture roulant à quelque 60 km/h conduite par une conductrice qui ne s’est rendue compte de rien.

La jeune femme, qui avait bu "2 whiskies, 2 rhums et de la bière", se rendait elle-même à une fête anniversaire  (à 2h30 du matin ?) juste à côté de la salle d’où sortait sa future victime. Elle dit que l’éclairage public défaillant l’a empêchée de se rendre compte qu’il y avait danger au sortir de la courbe où elle roulait.

"C’était mal éclairé, il y avait des voitures sur le bas-côté, je me suis déportée. Je n’ai rien vu", ni sa victime ni la dame qui l’accompagnait et qui l’a échappé belle. Choc violent, dépouille désarticulée retrouvée 14 mètres plus loin que le lieu de l’impact qui a été d’une grande violence.

"Je ne comprends pas. Je n’avais aucune difficulté à conduire, je me sentais bien (!). J’ai cru avoir cogné une voiture en stationnement".

"Il faut encore une vie ôtée pour que l’on se rende compte du danger de l’alcool ?", a demandé madame la procureur. Nous ajouterons qu’en raison d’une inconscience (reconnue), ce sont deux vies catastrophées ; une fauchée net, l’autre qui se poursuivra sous de sombres augures.

Le bâtonnier, George-André Hoarau, avec une sobriété de ton qu’on lui connaît peu, a ajouté ses regrets à ceux de sa cliente avant de dire qu’il est effectivement rare qu’une jeune maman se retrouve confrontée à de si dramatiques circonstances. Le fléau que constitue la conduite sous imprégnation est certes un phénomène plutôt masculin si l’on en croit statistiques et faits divers.

Les proches de la vieille dame, curieusement, n’ont pas daigné faire le déplacement.

Le tribunal a condamné la fautive à 12 mois de prison avec sursis, annulation du permis de conduire avec interdiction de le repasser avant 6 mois.

Question subsidiaire toute personnelle : si la conductrice était déjà fortement alcoolisée à 2h30 du matin, dans quel état comptait-elle ressortir de la fête où, de son propre aveu, elle se rendait ? Et qui aurait conduit ?
Jeudi 7 Août 2014 - 18:10
Jules Bénard
Lu 2056 fois




1.Posté par VIEUX MOTARD le 07/08/2014 22:59
Comme d'habitude, un conducteur (trice) bourré (e), tue quelqu'un et ne récolte que du sursis......
Bien entendu, bien que bourrée, elle se rendait à une autre fête pour se bourrer encore plus la tronche !
Bien entendu, c'est la faute au manque d'éclairage (ses phares étaient en panne?), un virage, des voitures mal garées.....

Un motard pris à 225 km/h sur une 4 voies, à jeun, se retrouve immédiatement en prison en attendant le procès puis écope de 6 mois de prison ferme !

Où est la justice, c'est vrai, il n'avait tué ni blessé personne, circonstance aggravante.....

Justice de m......

2.Posté par méduse le 07/08/2014 23:19
Mais où est la responsable de la Sécurité Routière?
En attendant cabris y mangent salades...

3.Posté par François FONTAINE le 08/08/2014 01:48
@1
Quand "Eveil citoyens" dénonçent les dysfonctionnement de la Justice et que ces membres appelent à la mobilisation, vous êtes où? Poster et pester c'est bien, faire le tas serait mieux....

4.Posté par blattaria le 08/08/2014 05:17
En plus, cette "tueuse" (lorsqu'on prend son volant alors que l"on a bu on est un tueur en puissance....) ose se répandre en lamentations au JT :

- je déprime, je n'en dors plus la nuit....


On va pas vous plaindre hein ? Vous mériteriez la case geôle. Et pour longtemps.

(pauvre dame âgée tuée dans l'indifférence générale... Quel Monde !)

5.Posté par lorema le 08/08/2014 08:40 (depuis mobile)
A meduse. Je reste médusé par votre commentaire, car le responsable de la sécurité routiè c est chacun de nous. Arretons de pointer du doigt pour se deresponsabiliser.

6.Posté par dodo le 08/08/2014 11:15
en fait si tu veux tuer quelqu'un il faut le percuter avec une voiture et tu n'auras que du sursis, bravo la justice. en buvant, et en prenant sa voiture- arme, cette femme a mis volonyairement en danger sa vie et celle des autres, elle doit payer

7.Posté par jpleterrien le 08/08/2014 11:29
Une association de défense des usagers de la route ne pourrait-elle pas se porter partie civile, faire appel et envoyer cet assassin en jupons mais alcoolisé (fortement) et au volant, en prison, avec permis à la broyeuse définitivement ?
Ce "jugement" est un scandale, alors qu'on nous rabâche les oreilles avec les dangers de l'alcool au volant !
Quelle a été l'attitude du procureur ?

8.Posté par jean-jacques le 08/08/2014 12:40
La VIEILLE dame ? Je crois que la victime avait 65 ans ce qui selon les statistiques lui laissait encore
20 ans à vivre...deux whyskies du rhum de la bière à l'aller , comme écrit Jules dans quel état se serait
trouvée la conductrice au retour ? Comment en 2014 peut-on prendre le volant en étant déja aussi "chargé" ?
Les peines prononcées sont pour le moins surprenantes surtout quand on rappelle le cas de ce motard
qui a pris de la prison ferme pour un excès de vitesse certes très condamnable mais où il ne mettait que
sa propre vie en danger. C'est surtout le délai de 6 mois avant de le repasser qui me parait dérisoire !
Et cette jeune femme a peut-être un vrai problème avec l'alcool , lui a-t-on recommandé de se soigner ?
Condoléances à la famille et aux proches de la malheureuse victime.

9.Posté par Jules Bénard le 08/08/2014 12:58
à posté 7 : madame le procureur a fait le travail qui est le sien. Si elle s'est interrogée sur l'efficacité des campagnes de prévention, elle n'a pas fait que ça. Madame le procureur n'a pas manqué de mettre la jeune accusée face à ses responsabilités
Quant au verdict, la Cour l'a prononcé en son âme en conscience.
A ceux qui critiquent le jugement, je dirai ceci : vous n'étiez pas dans la salle ; moi si. En fonction de mon âge et de ma longue expérience des cours et tribunaux, j'en mets ma main au feu, les regrets de la conductrice n'étaient pas feints.
Elle a toute sa vie devant elle pour macérer dans sa culpabilité et ça, c'est déjà une peine lourde, très lourde. Pour le reste, chacun peut penser ce qu'il veut.
Mais il reste facile de crier "au loup !"...

10.Posté par Môvélang le 08/08/2014 13:59
je suis curieux de connaître la contre-partie de ce marchandage!

11.Posté par VIEUX MOTARD le 08/08/2014 14:30
@ post 3 f. Fontaine
''Faites ce que je dis, pas ce que je fais'', est votre devise semble t'il !
Quand a vmodéréesociation, jamais entendu parler.
Dans le cas présent, ce n'est pas un disfonctionnement mais une certaine tolérance pour les chauffards alcoolisés. Sois disant que l'alcool au volant est un fléau, qu'il faut lutter contre cela, mais dans les faits, ils sent sortent toujours avec du sursis, même comme dans le cas présent, quand il y a mort d'homme ...
Le nombre de récidivistes de la conduite alcoolisée, sans permis, assurance ....... qui roulent toujours
Il y a toujours des circonstances attenuantes pour les caisseux !
Pour le motard, pas de pitié, pas de circonstances atténuantes, pire en cas d'accident, le refrain habituel.....
Il roulait trop vite, n'importe comment....
Le caisseu qui a démembré un piéton, ''aucun excès de vitesse n'est retenu !
Pour avoir un piéton encastré dans la caisse, une jambe arraché, nul doute que conducteur roulait à allure modérée.....

12.Posté par titi974 le 08/08/2014 14:52
Drôle de justice ou l 'on peut tuer et ressortir avec du sursis , ah oui on annule le permis mais rassurez vous il vous sera possible de le repasser dans 6 mois .....mais bien sur après tout cela est de la faute à la prévention pas à l 'alcoolique à qui je n 'ai peut être pas bien lu on n 'oblige même pas à se faire soigner !!!!

13.Posté par jpleterrien le 08/08/2014 15:42
Au post 9 !
Comment peut-on juger de la sincérité des remords devant un tribunal ?
Que pensez-vous du délai de 6 mois pour recommencer à (tuer) conduire ?
Quelle serait votre attitude si la vieille dame était un membre de votre famille ?

Devant un accident mortel avec alcoolémie positive, le verdict devrait être une interdiction de conduire à VIE !

Ps: qui de l'amende ?

14.Posté par therezo le 08/08/2014 18:20
bonjour,
ben oui c'est comme ça pas assez pour certains, trop pour elle... et sachez que tous ses remords seront plus lourds que sa peine. Tout se paye elle récoltera bien ce qu'elle a semé : la déchirure d'une famille, la douleur dans les cœurs, l'incompréhension... l'alcool, la drogue, sans doute que le con qui a tué mes cousines dira que le soleil l'a aveuglé... tout se paie, mais les remords seront une douleur qui les rongera jusqu'au bout de leur vie et l'enfer leur ouvrira grand ses portes. salut....

15.Posté par Môvélang le 08/08/2014 19:34
c'est pas l'accident avec délit de fuite çà ?

en tout cas, celui qui va se faire les nouilles en or, c'est geoges andré hoareau, toute la racaille qui gangrène la société, peut le solliciter , elle obtiendra sans difficulté obtenir ou un non-lieu ou l’acquittement!

16.Posté par la rak la pas bon même le 08/08/2014 19:39
faut pas se faire d'illusion, sans délinquant , les avocats sont au chômage, c'est pourquoi ils sont choyés, on leur trouvera toujours des circonstances atténuantes, les victimes, ils peuvent crever une deuxièmes fois, la famille dans leur malheur, oublie de les défendre

17.Posté par Observateur le 08/08/2014 22:13
Il est donc plus risqué de comparer Taubira à un singe, que d'écraser quelqu'un en étant bourré !

18.Posté par VIEUX MOTARD le 08/08/2014 23:41
Bien observé l'observateur, BRAVO !

19.Posté par Jules Bénard le 09/08/2014 09:43
à 15, 16, 17 : votre détestation de l'humanité fait peur.
Le lâche qui se dissimule sous le pseudonyme de "movélang" n'aurait pu trouver meilleur alias !
Quant aux attaques contre Grand Jo, je vous laisse à vos opinions méprisables et reprendrai juste le propos de Me Albon, récemment :
"C'est l'honneur de notre profession de défendre tous les justiciables !"

20.Posté par Fille de juges le 09/08/2014 10:01 (depuis mobile)
Je trouve que la sentence est légère car finalement elle n''a que perdu son permis qu''elle pourra repasser dans 6mois. Même si elle a des enfants et du remord ce n''est pas pour ça qu''elle ne mérite pas une peine juste. A croire qu''une vie n''est rien.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales