Culture

Concours LanKRéol ouvert


Concours LanKRéol ouvert
Le concours LanKRéol est ouvert à partir d'aujourd'hui pour la 7ème année consécutive. LanKRéol, comme pour dire "que l'on pose son ancre de bateau dans la culture réunionnaise", indique Daniel Honoré, membre de l'Udir (Union pour la défense de l'identité réunionnaise) et organisateur de l'évènement à la CCEE (Conseil de la culture, de l'environnement et de l'éducation). Un concours ouvert au public dès l'âge de 16 ans. Les genres littéraires concernés sont la poésie, la nouvelle, le conte et la légende et dont, "tous les textes doivent être écrits en créole réunionnais". Le thème et la graphie sont libres et les candidats peuvent proposer jusqu'à trois textes.

Les écrits doivent être transmis au CCEE de la Réunion au plus tard le 31 juillet 2010, au 34, rue Sainte-Marie à Saint-Denis. Les dossiers d'inscription sont à retirer à la même adresse ou bien par mail sur www.ccee.re.

La remise des prix aura lieu le 28 octobre 2010, journée internationale du créole. Le lauréat du concours verra son écrit édité à plus de 1.000 exemplaires et publié courant avril 2011. Les exemplaires seront disponibles gratuitement dans diverses bibliothèques de l'île et au CCEE. Le gagnant se verra aussi remettre une invitation à participer au Salon du livre d'Arras en métropole, le 1er mai 2010.

intreview_de_daniel_honore.mp3 Intreview de Daniel Honoré.mp3  (1.53 Mo)


Mercredi 24 Février 2010 - 16:20
Karine Maillot
Lu 3154 fois




1.Posté par Job le 24/02/2010 17:22
Arrêtez le massacre, ils vont tuer notre belle langue créole en l'écrivant.

2.Posté par Azalee le 24/02/2010 20:41
Et si vous la mettiez sous cloche, "notre belle langue créole", vous ne croyez pas que ça aurait vite fait de sentir le renfermé ???

3.Posté par pimanzoizo le 24/02/2010 21:07
Tout dépend de la cloche...........

4.Posté par Job le 24/02/2010 21:22
Azallee, c'est un vieux rêve universitaire de produire un dictionnaire, de créer une langue avec les modèles existants, ces ringards vont tuer notre belle langue.

Il faut maintenir avec toutes nos forces cette langue parlée, mais il faut rejeter la structuration élitiste de notre langue.

Tu es prête à dire à ton fils ou ta fille : Pourquoi tu as eu une mauvaise note en créole, tu ne passeras pas en 5ème. Toi, peut-être, pas moi.

Qu'ils apprennent le français, l'anglais, le malgache, l'indi, le chinois,etc. d'accord, car cela va les ouvrir sur le monde, mais désolé, lecréole c'est notre langue culturel et elle ne doit pasêtre détruite par l'élitisme.

Par contre utiliser les outils multimédias d'aujourd'hui pour maintenir notre langue coûte que coûte, alors là je suis preneur. Ne compte pas sur nos vieux débris universitaires pour avoir de l'imagination, c'est pas leur truc.

Il y a matière à "inventer" une nouvelle méthode, mais ne compte pas sur des Honoré cramponné à leur égo : structurer une langue qui ne demande qu'à être parlée.

5.Posté par Jesus was a rolling stoned le 25/02/2010 08:14
Et si on est zoreil mais que l'on aime profondément la culture et la langue créole, on peut participer? faut que je trouve un nom d'emprunt qui passe partout.....Payet ou Hoarrau.....sinon on mettra mon texte à la poubelle direct......

6.Posté par Job le 25/02/2010 09:27
Je peux dire que les laboratoires de langue ont fait leur preuve et l'écrit est accessoire, la phonétique est un bon outil. Il faut aussi soutenir nos assoc. culturelles créoles pour favoriser les échanges.

Je reste convaincu que c'est la voie à suivre car on prend un risque ENORME d'appauvrir notre langue créole en la structurant., mais allez faire comprendre cela à des hasbeen cramponnés à leurs vieux outils.

7.Posté par pimanzoizo le 25/02/2010 09:41
@post 5 :ou mett "Zézu",va croire ou c'est Bon Dié créol .
Et augmentez vos chances d'etre sélectionné en écrivant votre conte en KWZ ...........

8.Posté par Job le 25/02/2010 15:38
Un de mes amis phonologue a été ébloui par la variation phonématique du Créole, et comme moi il est convaincu que c'est criminel de figer cette merveilleuse langue.

Un chinois ne prononce pas de la même façon un mot créole dit par un malbar, par un cafre, un antillais, un mauricien, etc. et vouloir donner une seule orthographe au même mot va faire du créole une langue lissée qui va droit vers une langue morte.

9.Posté par pimanzoizo le 25/02/2010 16:09
@post 8 : connaissez vous "langage Bourbon" de Daniel Vabois ?

Pour moi,c'est une démonstration que le créole est avant tout un causement,avec ses accents différents d'un endroit à un autre,et des mots ou expressions inventées sans cesse .
Vouloir "grammaticaliser" tout ça,c'est dénaturer notre parler,souvent au bénéfice de "spécialistes" pays politisés ou goyaves dehors amontreurs pas toujours désintéressés.
Et je subodore un petit tricmardage dans cette opération Concours LanKreol avec un grand KWayayiZistoir .D;Vabois aurait dit :pose un (ou in) gobe ............

10.Posté par GGrun le 25/02/2010 22:19
mon pauvre comme job, ou lékri
"Arrêtez le massacre, ils vont tuer notre belle langue créole en l'écrivant"
je suppose que tu n'as pas besoin d'apprendre le Kréol car tu le parle
Moin la apri français 10 ans somanké mi koz français depuis lé né
Lang française la mi 1 OOO ans et bonpeu pour être écrite.
Si elle meurt, cesera pas à koz l'écriture, mais la kouyoniz qui parle rien.
Aret tuer out même même.
Apprend out lang

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales