Faits-divers

Concession Peugeot à la Rivière des Galets: 40 voitures dégradées, cinq incendiées

Il est 21h30 quand des individus commencent à arracher une portion de grillage de la concession Peugeot de la Rivière des Galets. Les deux vigiles tenteront de défendre tant bien que mal la centaine de véhicules du site.


A 9h, l'évaluation des préjudices était encore loin d'être bouclée. Benoît Maisonobe, directeur de la concession Peugeot du Port, continue de faire le tour du site.

Sur cette rangée, qui est au plus proche de la clôture, cinq véhicules sont totalement détruits par le feu. Quatre autres ont subi un début de dégâts par les flammes. "En tout, ce sont une quarantaine de véhicules qui ont été dégradés, parmi lesquels nous avons des véhicules clients qui étaient ici en réparation", assure-t-il.

Selon les premiers détails livrés par les vigiles, les premiers jeunes ont cassé la clôture vers 21h30. "Ils étaient 2 contre 200", dit abasourdi le directeur de la concession. Les pompiers, couverts par les policiers, n'ont pu intervenir que vers 23 heures.

"Il n'y a pas eu d'intrusion dans les locaux", une maigre satisfaction pour le directeur d'autant que des vies humaines ont été mises en danger.

Un vigile a dû être transféré à l'hôpital pour des points de suture à la jambe, le second a aussi reçu des coups au niveau de la jambe.

Tant que les forces de l'ordre n'étaient pas sur site, les véhicules neufs et d'occasions ont été la cible de projectiles, le plus souvent de bouteilles de verre.

Concession Peugeot à la Rivière des Galets: 40 voitures dégradées, cinq incendiées

Concession Peugeot à la Rivière des Galets: 40 voitures dégradées, cinq incendiées
Jeudi 23 Février 2012 - 11:00
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 4284 fois




1.Posté par pfff le 23/02/2012 10:47
paré navé tit marmaill, gros monmon (i ressemb pas rien) dedans, mwin mi seré ban flics mi bombarde tout le peu démerdé si zot i sava l'hopital zot i mérite, rienk ban lot suiffé ici. toute façon garde pa la tête kwé i ressemb', i di toujours faut pas stéréotypé mé si noré photo ce ban' merdes, mi lé sur la plupart ek satelitte adidas, caskette lacoste, vilain tshirt, beaucoup noir (mi lé pa raciste mon famille lé noir...) mé zot mèm zot fé passe ban moune de couleurs pou racaille, après rod poukwé ban' entreprise i réfléchi 2 fois avant embauché... bref mi attend voir les renforts et zot ki va bien fermé.

2.Posté par Lilas le 23/02/2012 11:01
où sont les forces de l ordre, MR LE PRÉFET vous attendez quoi? Protégez les magasins, les concessions ,la population et enfermé ts ces sauvages.
(à pfffff effectivement tjs les mêmes , ils luttent contre la vie chère en addidas, Nike etc.... Pitoyable)

3.Posté par Melanchon viens, le 23/02/2012 12:48
On peut saluer le bon sens des emeutiers qui ont ciblé leurs attaques sur les gros zozo au lieu de s'en prendre aveuglement aux petits commercants.

4.Posté par noe 2012 le 23/02/2012 13:02
Les assurances rembourseront , comme d'habitude !

5.Posté par SEVERIN le 23/02/2012 13:07
Vive la France des E??????S

6.Posté par jomc974 le 23/02/2012 14:36
C’est impressionnant de bêtise. Le niveau est tellement bas ça fait peur !! Ces débiles ne se rendent même pas compte qu’ils sont en train de rendre service en cassant des invendus qui seront remboursés par leurs assurances (les « gros zozos » comme vous dites réfléchissent eux !!)
Je ris… jaune…car un peuple sans éducation va dans le mur.

7.Posté par trapetoute le 23/02/2012 16:22
A Noé 2012
C'est nous qui rembourserons comme d'habitude! car les assurances vont automatiquement répercuter le coût des dédommagements sur notre cotisation.

8.Posté par Lilas le 23/02/2012 17:47
À melanchon

Vous sentez la jalousie, les gros zozos comme vs dites donnent à bouffer à des milliers de réunionnais...faites en autant et on reparlera.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 09:45 Saint-Louis: Un conducteur heurté par un bus

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales