Social

Compensation sur la distribution des plis électoraux: La Réunion, grande oubliée des DOM


De gauche à droite : Bruno Aporchat, délégué départemental Sud PTT; Eric Taochy, secrétaire départemental Sud PTT; Johnny Michel, délégué Sud PTT
De gauche à droite : Bruno Aporchat, délégué départemental Sud PTT; Eric Taochy, secrétaire départemental Sud PTT; Johnny Michel, délégué Sud PTT
Les délégués Sud PTT de la Poste sont remontés après avoir mis la main sur les protocoles d'accord signés en Martinique et Guadeloupe (voir ci-dessous), portant sur les compensations dans la distribution des plis électoraux.

La Réunion semble échapper à la règle, au grand dam des représentants syndicaux, règle qui aurait permis aux autres DOM de bénéficier de compensations pour le travail des facteurs, à hauteur de 250 euros par tête. "C'est du mépris, il n'y a jamais eu de négociations avec la direction. Elle ne nous a jamais reçu", explique Johnny Michel, délégué Sud PTT et facteur sur Saint-Denis.

Le 13 mars dernier, le centre de tri de la Poste de Saint-Denis avait été touché par un mouvement de grève de 5 jours lié à cette question de la compensation des plis électoraux. Ce mouvement a affecté la distribution du courrier sur Saint-Denis.

Aujourd'hui encore, les représentants syndicaux estiment à plusieurs milliers de plis non distribués et en attente dans le centre de tri.

Protocole d'accord signé en Martinique
Protocole d'accord signé en Martinique
50% du chiffre d'affaires des DOM est réalisé à la Réunion

Avertis des protocoles passés dans les autres départements d'outre-mer, les syndicalistes n'hésitent pas à parler de "discrimination" envers les facteurs réunionnais.

"Il faut savoir que la Réunion représente 50% du chiffre d'affaires de la Poste dans les DOM", dixit Eric Taochy, secrétaire départemental de Sud PTT.

La pilule est dure à avaler pour ces facteurs d'autant que la Poste a répondu à un appel d'offre, au niveau national, de 40 millions d'euros pour s'adjuger la distribution de la propagande électorale. "On veut savoir comment est utilisé cet argent localement puisque les protocoles signés ailleurs ne sont pas appliqués à la Réunion", s'insurge-t-il.


Protocole d'accord en Guadeloupe
Protocole d'accord en Guadeloupe
Jusqu'à 30 heures négociées en Guadeloupe et Martinique

A la Réunion, pas de protocole, mais une note interne (voir ci-dessous), expliquant que la distribution de la propagande électorale est rémunérée dans le cadre de la réglementation relative au heures supplémentaires.

En Martinique et en Guadeloupe, les facteurs et agents du tri primaire ont pu négocier jusqu'à 30 heures supplémentaires lors des deux tours des élections municipales, voir des élections européennes pour la Martinique. "Il faut savoir que c'est une charge lourde à transporter. Sur le secteur de Saint-Denis, cela représente 45.000 pli en tout", ajoute Bruno Aporchat, délégué départemental de Sud PTT.

Du côté de la direction de la Poste on explique que la distribution de ces plis n’est pas "un trafic particulier".

"Leurs spécificités sont l’aspect massif des volumes, l’obligation de distribution et une concentration sur une courte période. L’impact de ce trafic n’est pas le même partout en France, et ne peut malheureusement pas être anticipé. Le principe d’un paiement en forfait "a priori" n’est pas la réalité et n’est pas équitable. La Poste de La Réunion n’est pas une exception sur l’ensemble du territoire national, d’autres départements procèdent de manière identique. Par rapport aux départements d’Outre-mer, La Poste de La Réunion est le seul département à être doté d’une Plateforme Industrielle Courrier. Cela signifie que les travaux préparatoires pour les facteurs sont industrialisés et rationalisés, donc plus efficace", conclut la direction de la Poste.

Note interne à la Poste de la Réunion
Note interne à la Poste de la Réunion
Jeudi 27 Mars 2014 - 18:33
Lu 1087 fois




1.Posté par Môvélang le 27/03/2014 18:43
Normal, le lurel il est gouadeloupéin, pas réunionnais, mais il n'en a plus pour longtemps, on va le remplacer par le annette qui lui inondera mada de la manne

2.Posté par noe le 27/03/2014 18:45
Les facteurs devraient être payés au nombre de plis distribués par jour ..
Par exemple 1 cent par pli et le tour est joué !et non par mois !

3.Posté par sécurite de l'emploi le 27/03/2014 18:56
"en cas d'heures supplémentaires celles ci seront rémunérées...etc etc'''
Donc nos facteurs seront bien payés en plus de leurs heures normales....



Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales