Politique

Commission permanente du Département : 792.000 euros pour l'insertion des publics précaires

Enfance, culture et insertion... Voici en trois mots, les points majeurs sur lesquels les débats ont porté lors de la commission permanente du Conseil général. Voici le communiqué.


Commission permanente du Département : 792.000 euros pour l'insertion des publics précaires
"Les élus de la Commission Permanente réunis sous la présidence du vice-président, Philippe Leconstant, ont statué sur différents dossiers dans le domaine culturel. En particulier, le soutien au Dipavali, des subventions aux établissements et services d’accueil des jeunes enfants, l’organisation de l’arbre de Noël des enfants placés en famille d’accueil, le financement d’un mur d’escalade au collège des Aigrettes, l’insertion avec des aides aux projets associatifs, et enfin une subvention au Réseau Gérontologique Ouest.

Culture

Le Conseil Général soutient le Dipavali, moment important dans le calendrier culturel de La Réunion. 20.500€ sont attribués à 9 associations pour l’organisation de manifestations avec des actions associatives et artistiques, impliquant des invités de l’île Maurice et de l’Inde qui contribuent chaque année au rayonnement de l’événement.

Enfance

Les élus confortent l’intervention de la collectivité dans le domaine de l’accueil collectif du jeune enfant avec une subvention de 73 669 € aux établissements et services d’accueil des enfants de moins de 6 ans. Sur la commune de Saint-Leu, les Malinours et Les Petits Dauphins, au Tampon L’Ilot Z’enfants, à Saint-Pierre Les Abeilles, Anne Mousse et Le Moulin à Café, à Saint-Louis Les Cannes Bonbons, à Saint-Paul Les Petits Malins, l’Orange Bleu, à Saint-Gilles La Cabane, et à Saint-Denis Notre Dame des Enfants chez les Grands, Notre Dame des Enfants chez les Petits et Le Coin des Bout’Choux.

15.000€ pour la lutte contre l’illettrisme

Une subvention de 15.000 € est accordée au Rotary Club de St-Denis La Montagne pour son projet "Premières Pages" qui consiste à sensibiliser les tout-petits au livre par le biais d’un "cadeau de naissance" composé d'un livre pour enfants, d'un guide à destination des parents, et de conseils de lecture.

L’organisation des Arbres de Noël en faveur des mineurs et jeunes majeurs confiés à l’Aide Sociale à l’Enfance (A.S.E) et placés en famille d’accueil, a également été présentée aux élus. A La Réunion, 1600 enfants sont actuellement concernés par un placement en famille d’accueil. La collectivité par le biais des Arrondissements ou des GUT organise traditionnellement des arbres de Noël, moments privilégiés d’échange et de convivialité avec les équipes sociales, les assistantes familiales et les enfants.

Collèges

Dans le cadre de son programme de remise à niveau des équipements sportifs, le Conseil Général rénove des installations existantes et en crée de nouvelles dans les collèges (salles polyvalentes, dépôts, vestiaires, plateaux sportifs...). Une participation financière de 28 056,82 € est accordée pour la création d’un mur d'escalade au collège les Aigrettes à St-Paul, dans l’objectif de développer la pratique sportive en faveur des scolaires.

Insertion

792 234 € sont votés en faveur des publics précaires. La collectivité soutient la mise en parcours d’insertion des publics en difficulté, finance les réseaux d’accueil et d’accompagnement des demandeurs d’emploi, soutient les chantiers d’insertion d’intérêt départemental et favorise l’insertion par l’activité économique.

Cet accompagnement concerne notamment l’Association Citoyenne du Tampon, crée en 2004, pour un projet de structure d'accueil, d'accompagnement et d'orientation contribuant à favoriser l'égalité d'accès à l'emploi et à la formation permanente des travailleurs privés d'emploi. Ses missions consisteront notamment à :

• assurer une présence pour éviter l'isolement des personnes fragilisées, • maintenir le lien social dans les familles les plus démunies,
• accompagner la personne âgée dans ses déplacements extérieurs, les visites aux proches, les courses, etc...,
• combattre l'isolement et l'ennui, maintenir une vie sociale pour continuer à progresser et à apprendre, partager des expériences et tenir les sens et l'esprit en éveil,
• accompagner et aider la personne dans les actes essentiels de la vie quotidienne : aide à la mobilité et aux déplacements, accompagnement dans les tâches administratives...

Une subvention globale de 324 234 € est accordée à 12 associations au titre des dispositifs d'aides départementales aux projets associatifs en matière d'action sociale, d'insertion et d'économie solidaire des associations Bras des Chevrettes I boug’pou son kartié, Vien a zot, FEDAR, Grand Fond y bouge, La Fourche, Comité de Quartier Rivière du Mât des Bas, Jeunesse sportive de la Balance, ANCB, Runaction, Le Collectif de la Bretagne et Les Béliers.

Personnes âgées

Le Département finance le Réseau Gérontologique Ouest - CLIC-RGO. Labellisé Centre Local d’Information et de Coordination en 2001, le Réseau Gérontologique Ouest (R.G.O) a pour mission l’accueil, l’écoute, l’information, le conseil et le soutien aux personnes âgées et leurs familles. Il intervient sur les communes de La Possession, du Port, de Saint-Paul, de Trois-Bassins et de Saint-Leu. Ce territoire représente près de 20 298 personnes âgées. Le Réseau Gérontologique Ouest est également financé par l’Etat, les communes, les adhérents."
Vendredi 12 Novembre 2010 - 11:30
Lu 1738 fois




1.Posté par ass.momonpapalela@ool.fr le 12/11/2010 10:44
lutte contre l'illétrisme....15000 euros au rotary club ?....un livret de naissance ?..... un gag ?

2.Posté par Caton2 le 12/11/2010 11:10
1 Oui avec cette mesure audacieuse l'illettrisme sera vite éradiqué!!!
En revanche j'adore les intitulés des deux "fourre tout" nettement mieux doté:
"792 234 € sont votés en faveur des publics précaires. La collectivité soutient la mise en parcours d’insertion des publics en difficulté, finance les réseaux d’accueil et d’accompagnement des demandeurs d’emploi, soutient les chantiers d’insertion d’intérêt départemental et favorise l’insertion par l’activité économique.

Cet accompagnement concerne notamment l’Association Citoyenne du Tampon, crée en 2004, pour un projet de structure d'accueil, d'accompagnement et d'orientation contribuant à favoriser l'égalité d'accès à l'emploi et à la formation permanente des travailleurs privés d'emploi. Ses missions consisteront notamment à :

• assurer une présence pour éviter l'isolement des personnes fragilisées, • maintenir le lien social dans les familles les plus démunies,
• accompagner la personne âgée dans ses déplacements extérieurs, les visites aux proches, les courses, etc...,
• combattre l'isolement et l'ennui, maintenir une vie sociale pour continuer à progresser et à apprendre, partager des expériences et tenir les sens et l'esprit en éveil,
• accompagner et aider la personne dans les actes essentiels de la vie quotidienne : aide à la mobilité et aux déplacements, accompagnement dans les tâches administratives... "
Tout un programme, bien vaque Mais surtout beaucoup d'emplois bidons "sociaux" en perspective...
Et:
"Une subvention globale de 324 234 € est accordée à 12 associations au titre des dispositifs d'aides départementales aux projets associatifs en matière d'action sociale, d'insertion et d'économie solidaire des associations Bras des Chevrettes I boug’pou son kartié, Vien a zot, FEDAR, Grand Fond y bouge, La Fourche, Comité de Quartier Rivière du Mât des Bas, Jeunesse sportive de la Balance, ANCB, Runaction, Le Collectif de la Bretagne et Les Béliers. "
Là aussi, si vous y comprenez quelque chose à part qu'on fait du social, vous m'expliquez.
Plus d'1Million cent mille euros de subvention au total quand même! Ça vaut le coup d'être dans les petits papier du département! Aux cantonales, votez Nassimah!

3.Posté par Candide le 12/11/2010 12:36
A l'attention de nos conseillers généraux : le Dipavali étant une fête de l'hindouisme, les subventions allouées aux associations concernées ne financeraient-elles pas plutôt un évènement cultuel que culturel ?

4.Posté par mimi le 12/11/2010 13:10
La commune st-leu lé aimé de mme dindar, quand ou a garde bien néna toujours la commune ti-robert y gagne, c'est à croire que les autres de droite la pa besoin grand chose...

5.Posté par Citoyen écoeuré! le 12/11/2010 13:14
C'est révoltant de voir comment, en période de vache maigre, l'argent du peuple est gaspillé! Des faux prétextes... des 'pseudo-associations' de copains coquins... et un public archi-dégoûté!

6.Posté par Titoulite le 12/11/2010 15:54
A quand la convocation de la COMMISSION PARITAIRE pour les passages en échelons supérieurs, titularisations, les promotions .....etc ?

Qui sont les élus du conseil général siègeant dans cette commission ? Les NOMS ?

Qui sont les élus syndicaux qui se taisent et qui ne remplissent pas leur fonctions ? Les NOMS ?

Que font les élus de l'UNSA majoritaires ? Sont-ils aussi des élus alimentaires ?

Que font les élus de la CFDT et les autres syndicats ?

Les nouveaux élus syndicaux défendent-ils le personnel ou leur promotions ? Des noms prochainement !

Espérons la mère Noël ( Mme DINDAR ) convoquera une CAP en novembre ou décembre 2010, oui 2010 car beaucoup de collègues attendent leur titularisation depuis plus d'un an. EST-CE NORMAL Mme LA PRESIDENTE ?

Des adhérents de l'UNSA qui refuseront de payer les côtisations en 2011.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales