Politique

Commission permanente de la Région : 20 dossiers tourisme/formation/chantiers approuvés

Voici un communiqué de la Région Réunion suite à la tenue de la commission permanente du 15 juin 2010 portant sur le tourisme, la formation et les chantiers : "le plan de relance régionale en marche".


Commission permanente de la Région : 20 dossiers tourisme/formation/chantiers approuvés
"La Commission Permanente de la Région s’est réunie ce mardi 15 juin à l'Hôtel de Région sous la présidence de Didier Robert. Les Conseillers régionaux ont approuvé lors de cette séance 20 dossiers relatifs aux axes prioritaires de la mandature : tourisme, formation-emploi, aménagement chantiers publics. Parmi les mesures phares votées :  les aides nouvelles pour le développement du tourisme, une enveloppe financière pour le développement de la formation professionnelle, les travaux de la route du littoral et l’aide aux entreprises.

Les mesures votées s’inscrivent dans le Grand Plan Régional de relance de l’activité économique de La Réunion afin de poursuivre les actions en faveur de l’économie et de l’emploi :
- 3 millions d’euros de subventions dans le secteur de l’hôtellerie et des loisirs
- 3,3 millions d’€ pour la formation professionnelle
- 1,8 millions d’euros pour la sécurisation de la route du Littoral

• Tourisme : Une aide régionale déplafonnée à 3 M€ en faveur du développement du tourisme
Le tourisme, première source d’exportation de la destination Réunion, représente un enjeu économique majeur, avec un fort potentiel de développement, de richesse et d’emplois pour l’île. Comme il s'y était engagé, le Président Didier Robert a soumis aux élus de la Commission le principe d'une véritable politique de soutien à la filière touristique et en particulier lors de cette séance : le déplafonnement des aides pour les structures d'hébergement.
Au regard de la situation d’urgence qui prévaut dans ce secteur, la Commission Permanente a voté en faveur de nouvelles aides régionales dans le secteur de l’hôtellerie et des loisirs touristiques ; le niveau et le plafond des aides est ainsi revu à la hausse :
- le plafond de subvention octroyé aux hôtels classés est ainsi porté de 760 K € à 1,5 M €, portant ainsi la base éligible des dépenses à 3 M €,
- un déplafonnement de la même nature sera mis en place pour les aides à l’amélioration du parc d’hébergement existant en milieu rural,
- les taux d’intervention seront majorés pour les projets qui intègreront le développement durable et l’innovation.
Cette mesure significative devra permettre aux entreprises du secteur touristique de disposer d’un accompagnement fort et incitatif dans leur projet. L’ambition de la Région est d’accompagner tous les opérateurs qui s’inscrivent dans une démarche qualitative, aussi bien au niveau de l’hébergement, des produits de loisirs touristiques que de la restauration de type traditionnel labellisée.

• Formation professionnelle : plus de 3 millions pour le soutien à la création de l’emploi et au développement des compétences
→ Renforcer la politique de formation-emploi
▪ Une subvention d’un montant de 2 436 679, 77 euros a été attribuée à la CCIR pour la formation de 140 demandeurs d’emplois dans les domaines de l’électronique, l’électrotechnique, les énergies renouvelables, la productique et la maintenance. Ces formations auront pour finalité de donner une spécialisation transversale aux futurs candidats. Il s’agit de leur permettre d’acquérir les compétences pour répondre aux attentes du secteur professionnel et s’adapter aux environnements actuels et futurs.

▪ Une subvention d’un montant de 92 492.95 euros a été attribuée à la Chambre des Métiers et de l’Artisanat pour la réalisation d’un chantier école portant sur la réhabilitation de l’ancien centre AFPAR de Saint André. Ce projet de formation, d’une durée de six mois, offrira à 16 jeunes demandeurs d’emploi une première formation en réhabilitation de bâtiment.

→ Réinsérer les détenus dans la vie sociale
La Région a à cœur la construction d’un modèle réunionnais de compétitivité, respectueux des valeurs de solidarité. Ainsi, dans le cadre du volet "Programme d’Actions Spécifiques" du Plan Régional de Formation Professionnelle 2010, une subvention d’un montant de 456 256,00 euros a été attribuée au Groupement d’Etablissements Publics d’Enseignements – Industrie Bâtiments et Travaux Publics pour la formation de 188 détenus des centres pénitentiaires de Saint-Pierre, Saint-Denis et du Port. Un cofinancement de 319 379, 20 euros sera sollicité auprès du FSE.

→ Equiper les apprentis
Dans le cadre de son programme "Contrat d’Objectif et de Moyens visant au développement de l’Apprentissage", la Région verse aux apprentis une aide financière individuelle destinée à l’acquisition de petits équipements, nécessaires pendant leurs cours pédagogiques. Pour 2010, une enveloppe de 300 000 € a été approuvée à cet effet.

→ Accroître l’offre de formation aux professions sanitaires
A La Réunion, les activités sanitaires, médico-sociales et sociales doivent permettre de répondre à des besoins communs et en forte croissance. Ces besoins sont liés à l'évolution démographique, au développement de l’exclusion et de la vulnérabilité sociale ; d’où la nécessité de consolider l’appareil de formation aux professions sanitaires. La Commission Permanente a ainsi approuvé les demandes du Groupe Hospitalier Sud Réunion  pour :
-  dispenser la formation des infirmiers anesthésistes au sein de l’Institut Régional de Formation des Infirmiers Anesthésistes Diplômés d’Etat,
-  procéder à l’ouverture de l’Institut Régional des Infirmiers du Bloc Opératoire Diplômés d’Etat.

→ Innover dans le domaine agricole
Un accord cadre régional pour des actions de développement de l’emploi et des compétences dans le secteur de l’agriculture a été signé en 2008 entre l’Etat, la Région, le Conseil Général, l’Agence Départementale d’Insertion, la Direction de l’Agriculture et de la Forêt de La Réunion, la Chambre d’Agriculture, le Fonds National de Formation des Salariés des entreprises et exploitations agricoles et le Fonds pour la Formation des Entrepreneurs du Vivant. Dans le cadre de cet accord, la Commission Permanente a approuvé, pour un coût de 45 000 euros, la réalisation d’une étude visant à définir les besoins en formation agro-environnementale. Cette étude proposera également un plan d’action incluant une offre de formation innovante et de qualité. Chaque signataire de l’accord-cadre financera le plan de formation pour son public respectif.

Aménagement / Sécurisation de la route du littoral : priorité aux entreprises locales
La carapace de protection en tétrapodes de la route du Littoral nécessite un entretien continu et des opérations de renforcement ponctuel afin d’assurer sa pérennité. La Commission Permanente a  approuvé la remise à niveau de la carapace en tétrapodes préconisée par le Centre d’Etudes Techniques Maritimes et Fluviales (CETMEF), pour un coût de 1 810 000 euros, pour l’année 2010. C’est le parc de la DDE, en liaison avec les entreprises locales, qui assurera la fabrication des tétrapodes, le transport et l’organisation des opérations de pose. 70% des prestations commandées seront sous-traités en marché public aux entreprises locales. La relance de l’activité économique réunionnaise par la commande publique s'inscrit comme une volonté de la nouvelle mandature.

• Autres chantiers routiers
→ Le programme des travaux de renforcement des chaussées des routes nationales sur le territoire des micro-régions Sud, Est, Nord et Ouest a été approuvé pour un coût global de 48 833 000 euros, ainsi que la première tranche du financement, à hauteur de 26 704 000 euros. Ces travaux sont financés au titre du Fonds d’Investissements des Routes et des Transports (FIRT) de la collectivité régionale.

→ Une enveloppe de 500 000 euros a été approuvée pour le financement des études générales et de faisabilité sur les routes nationales pour la période 2010-2011. Les opérations concernées sont, entre autres, le programme de renforcement des chaussées, l’élargissement et le confortement d’ouvrages d’art, les déclassements des routes nationales, les études de définition (Croix du Sud, déviation du Tampon, RN3).

• Soutien aux entreprises industrielles et artisanales et à la création d’emplois
→ Dans le cadre de ses compétences dans le domaine économique, la Région a mis en place de nombreux dispositifs pour soutenir l’économie réunionnaise, l’activité des entreprises locales, leurs projets de création et de développement. La Commission Permanente a ainsi voté pour l’attribution d’une subvention régionale d’un montant global de 102 468,75 euros en faveur des entreprises suivantes : SNC SAVANNA 914 / EURL DIJOUX VITRERIE, SARL LABOPIX, SARL SOTRAL, SARL AMC, EURL FAGARD, GARAGE TECHER et SARL KAPOR. La collectivité régionale s'engage dans une démarche de maintien de la compétitivité de l’outil productif local sur son marché intérieur et, d’autre part, de conquête de nouveaux marchés, notamment à l’export. Pour rappel, ces dispositifs d’aide sont cofinancés au titre des programmes européens 2007-2013.

→ D’autre part, dans le cadre du dispositif "Prime Régionale à l’Emploi", des subventions ont été accordées à la SARL  La Vanilleraie  (11 000 € ), la SARL Valentin  Coiffure 2 (22 000 euros ) et à Auriel Publicité Services (9 720 euros ). L’objectif de ce dispositif est d’accompagner les entreprises en phase de création ou de développement, afin de favoriser la création ou le maintien d’emplois. Le montant de la prime est plafonné à 11 000 euros / emploi / trois ans et dans la limite de 160 000 € par entreprise par an.

→ Depuis 2005, la Région apporte un soutien logistique aux entreprises exportatrices de fruits tropicaux, quelle que soit la destination d’acheminement de leurs produits. Une enveloppe globale de 150 000 euros a ainsi été votée en faveur des entreprises suivantes, pour l’expédition de leurs fruits sur l’année 2010 : Entreprise Boyer, Ananas de La Réunion, Les Vergers de La Réunion et Fruits de La Réunion.

• Environnement : soutenir les projets « grand équipement »
Une subvention d’un montant de 1 000 000 euros a été attribuée à La Créole pour la construction d’une station d’épuration de dé-pollution des eaux à Cambaie. Cette unité répond à une exigence règlementaire et remplacera à court terme  la station de Saint-Paul Ville. Sa réalisation et son exploitation répondront à une démarche HQE."
Mercredi 16 Juin 2010 - 08:11
Lu 2473 fois




1.Posté par papapio, ni macro ni géniteur payeur le 16/06/2010 09:07
Ça semble bouger "pour de vrai" à la Région, enfin... Espérons que cela bouge aussi dans les domaines les plus essentiels, les plus Urgents HUMAINEMENT parlant...
M; Didier ROBERT, votre Parole vaut quelque chose, alors QUAND POUR NOUS ?

2.Posté par PTITCRICK le 16/06/2010 10:04
COMMENT SE FAIT IL AVANT ON AVAIT PAS CE GENRE DE COMMUNIQUER
AUJOURD'HUI ON A TOUS LES DÉTAILS
PEUT ÊTRE J AI FAIT UN RÊVE OU JE ME TROMPE

(Note de Pierrot Dupuy : Car avant la Région ne nous envoyait pas ses communiqués donc nous ne pouvions pas les passer...)

3.Posté par MaisCBienSure le 16/06/2010 10:15
2 436 679, 77€ aloué à la CCIR? ca fait cher le sac de ciment et la feuille de tôle...

4.Posté par nicolas de launay de la perriere le 17/06/2010 00:23
3 millions d'euros pour l'hôtellerie...Et c'est parti pour arroser les professionnels du secteur, spécialiste en surfacturation...ou des travaux subventionnés non réalisés...

merci qui ?

5.Posté par André974 le 17/06/2010 07:11
i[
Note de Pierrot Dupuy : Car avant la Région nb[e nous envoyait pas ses communiqués donc nous ne pouvions pas les passer...)
http://http:/
]i

]bN'étaient elle pas publiées pour autant ?étaient elles tenues secrètes comme on pourrait le croire en vous lisant ,ou bien preniez vous la décision de ne pas aller les chercher?

Un journaliste va t il à la recherche de l'info ou bien attend il devant le fax?

(Réponse de Pierrot Dupuy : Il y a des infos qui méritent qu'on perde une heure pour aller les chercher, et il y en a d'autres non. Si on m'envoie les compte-rendus officiels de commission permanente, je passe mais un journaliste de Zinfos a mieux à faire en une heure de travail...)

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales