Politique

Commission permanente de la Région : 1.978.300 € en faveur des bourses pour la réussite

La Commission Permanente de la Région s’est réunie hier sous la présidence du 1er vice-président, Jean-Louis Lagourgue, pour poursuivre les actions en faveur du tourisme, des routes, l’économie, les TIC, l’éducation, la recherche, les énergies renouvelables, la culture et le patrimoine, la formation professionnelle et l’aménagement du territoire.


Commission permanente de la Région : 1.978.300 € en faveur des bourses pour la réussite
Formation professionnelle

Bourses du secteur sanitaire et social

Dans le cadre du plan régional de réussite pour l’éducation et la formation, la Région Réunion aide depuis 2005 les étudiants des instituts et écoles de formation sociale (auxiliaires de vie sociale, assistantes service sociale, aides médico-psychologiques, conseillers en économie sociale et familiale, éducateurs de jeunes enfants, éducateurs spécialisés, moniteurs éducateurs, technicien intervention sociale et familiale). La Commission Permanente a voté favorablement un engagement de 550 000 € (cofinancement au titre du PO-FSE 2007-2013 à hauteur de 385 000 €) en faveur du programme 2010 de bourses du secteur social qui permettront de faciliter l’accès de personnes aux ressources modestes et demandeurs d’emploi à une formation de niveau II.
Dans le même champ d’intervention, un engagement de 1 150 000 € (dont 805 000 de PO-FSE              2007-2013) a été voté par la Commission Permanente afin de financer les bourses des formations infirmier, aide-soignant, auxiliaire de puériculture, masseur kinésithérapeute, sage femme, ambulancier.

Bourses pour les élèves de l’EGCR

La Région Réunion, partenaire de la CCIR, a contribué à la création et au financement de l’Ecole de Gestion et de Commerce de La Réunion. Au-delà du financement de l’établissement, la Région aide les étudiants en fonction des critères sociaux. Ainsi, une aide de 278 300 € va permettre le financement de 74 bourses.

Réhabilitation de centre AFPAR

Le centre AFPAR du site des Casernes à Saint-Pierre fait l’objet actuellement d’une réhabilitation. Une enveloppe de 2 200 000 € a été votée favorablement par la Commission Permanente afin de mettre en place les marchés complémentaires à l’achèvement des travaux d’un montant de 22 278 613, 22 €.


Tourisme

Aides aux professionnels du tourisme

La Commission Permanente a acté le lancement d’un appel à projet relatif au dispositif  de soutien aux actions des collectivités et groupements de professionnels dans le domaine du tourisme.  Ce dispositif s’inscrit dans la déclinaison opérationnelle du Schéma de Développement et d’Aménagement Touristique de La Réunion et comporte un double objectif :
-    réduire la dépendance de la destination Réunion vis-à-vis du marché métropolitain (80% des touristes) en favorisant la diversification des marchés émetteurs de la destination Réunion. A ce titre, le dispositif permet de soutenir les actions de prospection et de promotion sur les marchés prioritaires étrangers, marché local et les nouveaux marchés.
-    structurer et professionnaliser les filières d’activités touristiques jugées prioritaires au SDATR en permettant aux entreprises de mieux organiser leurs activités, d’améliorer leur performance et leurs produits.


Routes

Travaux et aménagement de routes forestières

10 routes forestières (Bébour Bélouve, Etang Salé, Volcan, Mare Longue, Anse des Cascades, Grand Etang, Makes, divers massifs forestiers, Haut Mafate) vont faire l’objet d’études visant à améliorer leur accessibilité et leurs aménagements. La Commission Permanente a voté en conséquence une enveloppe de 1 427 000 €.


Economie

Recherche, innovation et transfert de technologie en faveur des entreprises

Qualitropic, est un pôle de compétitivité, dont la thématique est "innovation et ressources naturelles tropicales".  Celui-ci est structuré autour de 4 domaines :
-    végétal,
-    élevage et produits carnés,
-    produits de la mer dont les secteurs halieutique et aquaculture,
-    nutrition et santé.
Il a pour rôle la labellisation de projets de recherche et d’innovation et transferts de technologie en faveur des entreprises. 6 projets dans le domaine de l’agronutrition, du développement durable (énergies de substitution, peintures écologiques, méthanisation) ont été labellisés en 2009.
Le programme d’actions 2010 prévoit 12 projets de recherche et développement (produits de la mer, filières végétales et animales et nutrition santé), et des partenariats avec l’Afrique du Sud, Madagascar, les pôles Bretagne et PACA. Un budget de 54 000 € a été voté par la Commission Permanente pour la mise en œuvre de ce programme d’actions.


TIC

Aides aux entreprises

TEEO Innovation est une entreprise spécialisée dans la conception et la mise en œuvre de solutions informatiques destinées à mesurer, maîtriser et optimiser les consommations énergétiques. Elle veut offrir aux entreprises et collectivités des solutions d’économie d’énergie (eau, électricité, gaz) et leur permettre de concilier rentabilité, développement de l’entreprise aux préoccupations environnementales et sociales. Elle a bénéficié d’une aide de 25 281,74 € afin d’investir dans l’appareil de production et dans le développement d’un logiciel innovant de comptabilité énergétique. Ce logiciel permet d’évaluer la consommation en énergie (eau, gaz, électricité, eau glacée…) de ses clients.

Soutien au centre de ressources internet de l’EFOIR pour les créatrices et dirigeantes d’entreprises. L’association EFOIR, créée en janvier 2002 a pour but d’établir un centre de ressources, d’échanges et de promotion pour toutes les femmes créatrices et dirigeantes d’entreprise ou en projet de création. Au vu de son développement et de sa performance, cette association qui compte 65 membres, souhaite faire évoluer son site actuel par une refonte avec de nouvelles fonctionnalités. La Commission permanente leur a alloué 1 991,40 €.


Education/Recherche

Aides aux étudiants

M. Stéphane Hoareau, titulaire d’un doctorat de Sciences Economiques, a été recruté par l’ARIBEV afin de mener un programme de recherche-développement "étude sur la multifonctionnalité des filières animales interprofessionnelles de La Réunion" pendant 6 mois. Il s’agit à travers cette étude de construire un outil qui permettra de réaliser des simulations et l’évaluation économique des effets directs et d’entraînement des filières d’élevage à La Réunion (bovine, lait, porcine, avicole et cunicole). Un autre volet de l’étude vise l’étude des scénarii relatifs à l’impact des subventions et l’accroissement de la production animale. Ces travaux seront développés conjointement avec l’Université de La Réunion et le CIRAD. Une aide de 9 900 € a été apportée par la Commission Permanente à l’ARIBEV afin qu’elle puisse financer ce post-Doc.

Financement du CIRAD

Dans le cadre du soutien aux programmes de recherche du CIRAD, la Commission Permanente a voté une enveloppe de 2 127 561 € afin de financer des projets de recherche sur les abeilles suite à l’élimination de la vigne maronne, la gestion concertée des ressources et territoires en milieu rural, la conduite intégrée des exploitations et filières d’élevage et la valorisation des effluents d’élevage.

Aide à l’ARVAM

Une subvention de 28 635,41 € a été votée favorablement en faveur de l’ARVAM afin de mettre en place un programme de recherche sur les maladies des récifs coralliens du sud ouest de l’Océan Indien soumis à de fortes contraintes environnementales (températures froides, houle intense, mouvements sédimentaires, et saturation en aragonite).


Energie renouvelables

Energie des mers

La Région soutient actuellement 4 projets de valorisation de l’énergie marine : SEAWATT au large de Pierrefonds, études de la société DCNS sur l’énergie thermique des mers, le procédé CETO de valorisation de l’énergie de la houle et le projet de refroidissement de par eau de mer profonde (SWAC). Concernant le partenariat de recherche EDF Energies Nouvelles-Région sur le projet CETO, un financement complémentaire de 3 525 000 € (dont 3 000 000 € dans le cadre du plan de relance économique) a été mis en place par la Commission Permanente afin de mettre en place d’ici 2011 d’un prototype d’exploitation des énergies marines.

Sciences Réunion

Créé sous l’égide de la DRRT en 1999, le CCSTI (Centre de Culture Scientifique, Technique et Industrielle) devenu Sciences Réunion en 2001 mène des actions en faveur de la promotion et la vulgarisation de la science. Cette association, soutenue par la Région depuis sa création, organise et réalise des projets ou événements importants comme « Sciences en fête ». La Commission Permanente a voté favorablement une subvention de 75 316, 87 € pour le financement du programme d’actions 2010 de l’association. 5 opérations sont prévues avec notamment la Fête de la Science qui aura lieu en novembre 2010.

 
Dotations des lycées

Une enveloppe de 3 311 € sera attribuée au Lycée Antoine Roussin afin que le service restauration puisse faire réparer sa chambre froide et les cordes du convoyeur.
-    réfection des revêtements des sols, réalisation de kiosques, de clôture en façade principale, aménagement de l’entrée pour le lycée Pierre Poivre de Saint-Pierre pour un montant de 682 000 € et pour le lycée Ambroise Vollard de Saint-Pierre pour un montant de 725 880 €.
-    extension de salles de classe, aménagement d’ateliers électrotechnique et électronique, de l’entrée principale pour le lycée Paul Langevin de Saint-Joseph pour une montant de 1 075 000 €.
-    95 000 € pour la transformation de la cuisine satellite en liaison froide et dépose des faïences murales dans la salle Agent Polyvalent de Restauration du lycée professionnel Victor Schoelcher à Saint-Louis.


Culture et patrimoine

Rénovation d’un musée de musiques traditionnelles

Dans le cadre de son programme de protection, de sauvegarde et de valorisation du patrimoine matériel et immatériel, la Région Réunion va faire rénover La Maison Morange à Hell-Bourg. La commune de Salazie a en effet demandé la réhabilitation et la sauvegarde de cet édifice de caractère et la création d’un musée des musiques de l’océan indien, en en faisant ainsi un outil culturel et touristique. La Commission Permanente a voté une enveloppe de 80 000 € en conséquence.

Festival Kréol des Seychelles

La Région souhaite mettre en place un programme d’appui à l’organisation du Festival Kréol des Seychelles qui en est à sa 17ème édition. Ce programme vise d’une part, à rendre autonomes les opérateurs seychellois et à leur permettre, par ailleurs, d’organiser à l’avenir cet événement culturel dans des conditions matérielles et techniques optimales. Une enveloppe de 12 682,10 € sera mise en place par la Commission Permanente pour le financement de ce programme d’un montant global de 152 185,25 € et financé à 75 % par le FEDER, le reste étant réparti entre l’Etat et le Département.


Aménagement des hauts

Structuration du bourg de Grand Ilet

La Commission Permanente a voté favorablement une enveloppe de 14 000 € afin de mettre en place une étude de structuration du bourg de Grand Ilet qui est classé en zone rouge au Plan de Prévention des Risques (PPR). Il est nécessaire pour envisager tout aménagement de ce bourg de tenir compte de plusieurs outils réglementaires (SAR, PLU, PPR et Charte Parc National).
Depuis 2002, ce bourg est labellisé Village Créole et est inscrit au SAR comme bourg à structurer. Avec près de 1200 habitants et un parc immobilier de 425 logements, il faut pouvoir intégrer dans son aménagement les besoins d’une agriculture dominante.
Cette étude va notamment permettre de définir les besoins de la population et de détermin une offre de services de proximité adaptés (commerces, services, déplacements, énergie, traitement des déchets).
Elle devra également prendre en compte les attentes des touristes en matière d’accueil, d’information et de déplacements, Grand Ilet étant une des entrées vers Mafate et donc du Parc National.
Mercredi 22 Septembre 2010 - 08:17
Lu 2011 fois




1.Posté par lol le 22/09/2010 09:02
EGCR : bourse sur critères sociaux (mdr)

2.Posté par phebe974 le 22/09/2010 09:55
Rien de très nouveau, ce n'est pas un mal en soit (bourses, rénovations de Stella etc...). Mais c'est toujours la même chose peu importe la majorité, on (à mwin en tout cas) pouvait attendre une politique générale plus ambitieuse, redonnant du souffle à la Réunion. Depuis 6 mois on voit bien que la Région n'a pas beaucoup de capacité d'action, mais pire on peut dire que nos politiques (droite comme de gauche) locaux manquent d'envergure.

3.Posté par Jean Pierre du Nord le 22/09/2010 18:03
je suis très heureux de savoir que la Région Réunion, prend en charge financièrement la formation des jeunes dans le domaine social et sanitaire de niveau V; car jusqu'à maintenant c'était quasiment impossible, alors que la formation des Infirmiers ,Puer,sage Femme et autres étaient éligibles. on m'a dit également qu'il y aurait à nouveau une école d' Infirmière de BLOC Opératoire et d'Infirmière Aide Anesthésiste.C'est vraiment Super , à savoir j'aurais pu attendre un an de plus pour faire ma formation dans ce domaine à la Réunion au lieu de me séparer de mes enfants et de ma famille qui ont souffert de mon absence d'autant plus que ma femme ne travaillait pas. Une observation de taille, faites en sorte que quelques places soient réservées pour les réunionnais et ne surtout pas répéter les mêmes erreurs que l'école de Kinésithérapeute.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales