Economie

Commission permanente/Région: Près de 2 millions d'euros pour les emplois verts

La Commission Permanente de la Région s’est réunie ce mardi 13 mai 2014 à l’Hôtel de Région Pierre Lagourgue, sous la présidence de Jean-Louis Lagourgue. Les conseillers régionaux ont examiné une trentaine de rapports relatifs au développement économique, à la formation , l'apprentissage, la culture, l'emploi, les énergies renouvelables,…


Commission permanente/Région: Près de 2 millions d'euros pour les emplois verts
2014, année de la Jeunesse et de la réussite

421 000 € pour la mobilité des jeunes et leurs formations

MOBILITE

> Dans le cadre de sa politique de mobilité, la collectivité intervient en faveur des jeunes Réunionnais et de leur formation professionnelle en mobilité avec une visée d'insertion hors du département.

Les élus de la commission permanente accordent une subvention de :
-plus de 100 000€ pour la société TERRAVENIR et son projet expérimental de soutien à la mobilité des jeunes demandeurs d'emploi à Brisbane en Australie,
-plus de 28 000€ pour le séjour linguistique de 8 élèves des lycées Amiral Bouvet et Patu de Rosemont en Allemange à Augsburg,
-10 500€ pour la prise en charge des frais de transport et d'hébergement de sept lycéens admissibles à l'entrée d'établissements de l'IEP de Paris,
- 2500€ pour l'aide aux frais de déplacement de l'équipe de plaidoirie de La Réunion au concours Georges Vedel 2014 à Paris.

>La Région lance à titre expérimental un dispositif d'accompagnement à destination des publics demandeurs d'une "Validation des Acquis de l'Expérience" (VAE) devant s'orienter vers la Métropole. Ce Pass' VAE en Mobilité sera destiné aux demandeurs d'emplois non rémunérés et dont la demande
de certification ne peut se faire au niveau de La Réunion. Les Conseillers régionaux votent favorablement l'enveloppe de 34 000€ pour la création de ce dispositif.

> Dans le cadre du Programme d'actions de Formation Professionnelle de Ladom, la Région a acté le principe de financement des étudiants du secteur sanitaire et social sur la durée complète de leur cycle de formation jusqu'à 5 ans. Les élus de la commission permanente accordent 252 000€ pour le financement des études en mobilité du secteur Sanitaire et Social pour une trentaine de parcours (ayant débuté avant 2013 et hors convention liant la collectivité et Ladom pour des actions de formations professionnelles en mobilité).

> La fédération réunionnaise des artisans Boulangers-Patissiers participe à la "Fête du Pain" le 16 mai prochain à Paris. Pour l'édition 2014, la Réunion est de nouveau l'invitée d'honneur. 15 jeunes en formation seront accompagnés par 15 professionnels pour permettre de valoriser les produits et savoir-faire locaux. Les conseillers régionaux accordent la subvention de plus de 28 000€ pour soutenir l'action de cette fédération.


APPRENTISSAGE

> La Région, dans le cadre de son Plan Régional de Développement des Formations Professionnelle de La Réunion (CPRDFP) prévoit le doublement sur cinq ans de l'effectif d'apprentis pour notamment offrir à chaque Réunionnais de réelles opportunités de qualification et d'insertion professionnelle.

Les Modules Préparatoires à l'Apprentissage (MPA), proposés par les CFA, sont des cycles de formation pour préparer les projets d'orientation professionnelle des jeunes vers la voie de l'apprentissage. La Commission permanente votent favorablement la subvention de plus de 780.000€ pour financer ces MPA des CFAA de Saint-Joseph et de Saint-Paul, de Chambre des Métiers et de l'Artisanat.


LYCEES

> La Région assure une mission de planification des formations, l'établissement d'un programme prévisionnel des investissements relatifs aux lycées, aux établissements d'éducation spéciale, aux lycées professionnels maritimes et aux établissements d'enseignement agricole et doit définir la localisation des établissements, leur capacité d'accueil et le mode d'hébergement des élèves. Afin de rédiger le schéma directeur définitif des lycées, la Collectivité a retenu le bureau d'études Inexia-Menighetti pour réaliser étude de planification. Les Conseillers régionaux approuvent les scénarii de programmation proposés pour la rédaction de ce schéma directeur.


EGALITE DES CHANCES : plus de 1,8 million d'euros pour les jeunes et les femmes en difficultés

> La Collectivité régionale met en oeuvre une politique de formation professionnelle contribuant à l'insertion des jeunes et des publics en difficultés. Il s'agit d'accompagner des actions innovantes pour offrir aux publics des formations les mieux adaptés à leurs besoins. La structure "Form'a Zot" propose une action de formation pour développer l'employabilité des personnes ayant un faible niveau de qualification ou en situation d'exclusion sociale et professionnelle. La commission permanente approuve l'enveloppe de plus de 66 000€ en faveur de "Form'A Zot" pour l'accompagnement et la remobilisation socio-professionnelle de 84 personnes.

> L'Ecole de la deuxième Chance permet de mettre en place des actions qui allient une pédagogie adaptée, une implication forte des entreprises et une mise en réseau des acteurs de l'accompagnement, de l'orientation et de l'insertion des jeunes sortis du système scolaire sans qualification. Cette association s'inscrit dans la politique régionale en faveur de la formation et l'emploi pour chaque Réunionnais, notamment dans le cadre du Plan Régional de Développement des Formations Professionnelle de La Réunion (CPRDFP). Les Conseillers régionaux votent favorablement l'enveloppe de 1,7 million d'euros pour le programme d'actions 2014 de cette association.

> Les élus de la Commission permanente accordent l'enveloppe de 35 000€ en faveur de l'association
Finaliser Transmettre Mobiliser (FTM) pour la mise en oeuvre d'actions de formation et de coaching de 100 femmes en situation de précarité.


CULTURE
plus de 3,7 millions d'€ pour les structures muséales et plus de 600 000 € pour le soutien aux associations et autres organismes dans les domaines de la danse, du théâtre et de la musique

> La Collectivité encourage et soutient les initiatives en matière d'actions culturelles en accompagnant les artistes amateurs ou professionnels, en soutenant l'enseignement artistique pour promouvoir l'identité réunionnaise et favoriser l'émergence de nouvelles formes d'expression. La Commission permanente accorde une enveloppe globale de 179 000€ pour le financement de diverses associations, écoles dans le secteur de la musique.

> La Région soutient la formation dans le secteur culturel pour favoriser la formation des jeunes aux métiers de la culture, participer à la professionnalisation des acteurs culturels, encourager la mobilité réunionnaise. Pour accompagner les jeunes désireux de s'investir dans les métiers de la culture, la Collectivité attribue des aides individuelles à la formation. Les Conseillers régionaux approuvent l'enveloppe globale de 290 000€ pour 65 personnes voulant se former dans les domaines de la musique, la danse, l'audiovisuel ou autres.

> En 2011, la Région a décidé la création d'une société Publique Locale en charge de la gestion des structures scientifiques et muséales régionales (la SPL Réunion des Musées Régionaux). Ses missions principales sont : l'accueil du public, la gestion de la boutique attaché au centre, l'élaboration et la mise en oeuvre des politiques commerciales et de communication, le développement d'actions scientifiques, pédagogiques et de programmation culturelle et le maintien de l'équipement.

La commission permanente votent favorablement l'enveloppe globale de plus de 3,7 millions d'euros pour le fonctionnement des structures muséales : MADOI, KELONIA et Cité du Volcan.

> Les Conseillers régionaux accordent plus de 150 000€ au TCO pour la réalisation d'atelier d'éveil et d'enseignement artistique à Trois -Bassins dans le cadre du programme LEADER (Liaison Entre Actions de Développement Economique Rural).


DYNAMIQUE ÉCONOMIQUE

> Soutien au développement économique : plus d' 1 million d'€ pour les routes, plus de 586 000€ pour les secteurs prioritaires

> Routes
La Région a pour compétence l'exploitation et l'entretien du réseau routier national.

> La construction d'un ouvrage d'art en franchissement de la ravine des Orangers à Saint-Benoît nécessite la maîtrise foncière de parcelles à usage agricole. Ces travaux ont pour objectif d'améliorer les conditions de circulation des usagers en toute sécurité, et de mettre en valeur le site au niveau touristique. Les élus de la commission permanente approuvent l'enveloppe globale de plus de 76 000€ pour acquérir à l'amiable les parcelles nécessaires.

> La RN2001 relie le giratoire de Bel Air à la RD11, au lieu de Pont Mathurin, à Etang Salé, via le radier du Gol, en desservant la zone commerciale et industrielle de Bel Air. L'opération consiste en le ré-aménagement de ce giratoire pour fluidifier et sécuriser le trafic, améliorer l'assainissement et faciliter le transit des vélos. Les conseillers régionaux votent favorablement l'enveloppe de 1,1 million d'euros pour lancer les travaux.

> Le Document Général d'Orientation (DGO) permet à la Préfecture, à la Région, au Département, aux communes,... dans le cadre d'une démarche partenariale, de définir et d'afficher les axes de la  politique de sécurité routière qu'ils mettront en oeuvre sur la période 2013-2017. Le Plan Départemental des Actions de Sécurité routière (PADSR) élaboré chaque année à l'initiative du préfet et en partenariat avec les différentes institutions permet d'afficher les actions menées dans le département. La commission permanente votent l'enveloppe de plus de 44 000€ pour le PADSR 2014.


SECTEURS PRIORITAIRES

Numérique/Prime Régionale à l'Emploi
> La Collectivité accompagne les entreprises dans le domaine du numérique et les soutient par la Prime Régionale à l'Emploi pour favoriser leur adaptation aux exigences du marché et aux contraintes environnementales et réglementaires. La société CAHRI, spécialisée dans la création et le développement de site Internet/extranet, souhaite développer son activité en stratégie et conseil en marketing digital. Pour se faire, elle sollicite l'aide régionale pour recruter un directeur de création, un chef de projet et un community manager. La Commission permanente accorde une enveloppe de 45 000€ à la société Carhi pour le développement de son activité et l'embauche de ces trois personnes.

Artisanat
> La Région soutient la promotion de l'artisanat local et le développement de l'offre d'animations dans ce domaine. L'association « Domaine des Tourelles » oeuvre pour la promotion, le développement des métiers d'art et l'artisanat touristique à La Réunion. Les élus de la commission permanente votent favorablement l'enveloppe plus de 86 600€ pour financer le programme d'actions 2014 de cette association.


FONDS EUROPEENS

> A la suite de la présentation des programmes communautaires 2014-2020 le 1er avril dernier, les élus de la commission permanente prennent acte des enjeux sociaux, économiques et environnementaux des programmes européens de La Réunion au regard des compétences de la collectivité.

Trois axes prioritaires sont définis :
- dynamiser la montée en compétence, l'accès à l'emploi et la cohésion sociale de la population réunionnaises
- investir dans des leviers de croissance et améliorer la compétitivité des entreprises
- optimiser les performances du territoire.


DÉVELOPPEMENT DURABLE ET ÉNERGIES RENOUVELABLES :


ENERGIES RENOUVELABLES

> La Collectivité a signée une convention cadre pour la période 2007-2013 avec la Bureau de Recherches Géologiques et Minières (BRGM) pour mettre en commun les moyens dans les domaines de l'aménagement, de l'environnement et du sous-sol et disposer des données nécessaires à l'orientation de la politique de mise en valeur et de protection des ressources. La commission permanente votent favorablement 30 000€ pour la programmation 2014 d'appuis
techniques et d'expertises aux politiques publiques par le BRGM.

> Dans le cadre de son Programme Régional de Maîtrise de l'Energie (PRME), la Région participe au financement d'installation de chauffe-eau solaire pour aller vers une autosuffisance énergétique basée notamment sur une maîtrise de la consommation d ’ énergie. Les Conseiller régionaux accordent une subvention de plus 24 000€ à l'Institut Régional des Sourds et Aveugles de Marseille (IRSAM) pour l'installation de chauffe-eau solaire sur l'institut médico-social "Paille-en-Queue" situé à Saint-Denis.

> La Région participera à l'atelier "Energies marines renouvelables et biodiversité en Outreséminaire organisé par UICN France en octobre 2014 et ayant pour objectif de mettre en avant les pratique exemplaire pour un développement durable des énergies renouvelables dans ces territoires. Les Conseillers régionaux approuvent l'enveloppe de 6000€ en faveur de l'UICN pour l'organisation de cet atelier.


EMPLOIS VERTS

> Dans le cadre du dispositif Emplois Verts, la Collectivité renouvelle 12 chantiers sur toute l'île représentant un effectif total de 170 personnes et approuve la mise en oeuvre d'un nouveau chantier représentant 33 personnes dans l'ouest. La commission permanente accordent l'enveloppe de plus de 1,9 million d'euros pour le renouvellement et le lancement de ces chantiers "Emplois Verts".


DEPLACEMENTS

> Dans la cadre de sa politique régionale en faveur des déplacements et des transports, la Collectivité élabore son Plan Régional Vélo qui décline les orientations stratégiques à mettre en oeuvre en matière de développement de la pratique du vélo. La collectivité organise un séminaire sur cette thématique afin de présenter les actions de ce plan les 23 et 24 mai prochain.
La commission permanente vote favorablement une enveloppe de 68 000€ pour la mise en oeuvre de ce séminaire.
Mardi 13 Mai 2014 - 18:17
Lu 1212 fois




1.Posté par Thierry le 13/05/2014 20:40
Il y a ceux qui aime et ceux qui n'aiment pas ... On ne fera jamais tout bien tout le temps ... mais force sera de constater que Didier ROBERT fait ce qu'il faut faire ... et le réussi pas mal ...

Qui fera mieux ? chez tous ces opportunistes qui rodent autour ...

2.Posté par IDEE le 13/05/2014 20:40
Beaucoup d'argent dans les emplois verts,mais le résultat est consternant quand on voit dans quel état se trouvent les ronds points de la côte ouest,tout est abandonnés aux mauvaises herbes.Il faudrait apprendre à ce personnel qui travaille dans l'environnement déjà que les herbes cannes ou fatak doivent être arrachés. Est-ce que des élus circulent autour de ces ronds-points ?comment peut-on accepter un travail aussi mal fait, pour moi c'est vraiment un foutage de gueules.
Alors Monsieur le Président,je vous en prie former des encadrants qui sauront faire travailler ces emplois verts,et lorsque vous circulez ,je vous recommande de regarder autour de vous et je suis certaine que vous comprendrez ma colère,car il ne suffirait de pas grand chose pour rendre nature encore plus belle.Arrêtez donc de donner de l'argent aux paresseux.

3.Posté par BLUESHARK @ IDEE le 14/05/2014 09:15
Je vous rejoins en grande partie, toutefois il est important que ces dotations sont faites à des associations qui sont missionnées pour des des tâches précises, comme nettoyer des ravines ou les bas côtés de certaines routes.

La gestions des ronds points sont généralement sous la responsabilité des communes où là les mairies doivent si elles veulent de beaux ronds points les entretenir!

Alors "donner de l'argent aux paresseux" c'est très insultants car ces personnes ne sont pas toujours vues aux yeux de tous mais bien au contraire qui font des tâches ingrates! aller nettoyer des sites que des cochons salissent pendant des pique niques ou des randonnées!

4.Posté par JORI le 14/05/2014 12:03
Où en est on des 10 000 emplois verts promis par notre super cumulard D.Robert?.

5.Posté par IDEE le 14/05/2014 14:43
En ce qui concerne le travail de certaines associations je suis d'accord pour dire qu'elles font un travail énorme et reconnu et je ne peux que les féliciter,mais les entreprises qui travaillent en sous traitances avec les collectivités bâclent le travail.Je suis tout fait d'accord aussi avec vous et dire qu'il y a trop de cochons qui salissent notre île,et pour ceux là il faudrait prendre des dispositions pour les verbaliser.
Il serait urgent que les acteurs concernant l'environnement se mettent autour d'une table pour trouver des solutions,il y va de l'image de notre magnifique île.
Mes propos ne mettent aucunement la volonté du président de la Région à faire avancer les choses,mais c'est évident seul il n'y pourra rien,alors il faut une mobilisation générale pour l'aider mais ne pas attendre uniquement sur les uns et les autres.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales