Economie

Commission européenne : Les banques de France montrées du doigt

Le rapport de Meglena Kuneva, commissaire européenne responsable de la Protection des consommateurs, sera rendu public demain. Un compte-rendu qui pointera du doigt la structure, souvent obscure, des frais bancaires en France.


Commission européenne : Les banques de France montrées du doigt
Dans un rapport émis par la Commission européenne, le porte-parole Helen Kearns met en évidence le non respect par certaines banques des réglementations de l'UE en matière de protection des consommateurs. Selon Reuters, le rapport est particulièrement critique à l'égard des banques en Italie, en Autriche, en France et en Espagne alors que les structures bancaires néerlandaises ont elles reçu, une bonne note.

Dans ce compte-rendu qui sera présenté demain, Meglena Kuneva, commissaire européenne responsable de la Protection des consommateurs, devrait expliquer que de nombreuses banques dissimuleraient des charges en utilisant des structures de frais incompréhensibles pour un grand nombre de consommateurs.

"La structure de frais des comptes courants est souvent très opaque et il est pratiquement impossible pour les consommateurs de savoir combien ils payent et de comparer différentes offres" a indiqué le responsable de la Commission, qui a demandé à ne pas être identifié.

Un rapport qui souligne surtout qu'un certain nombre de banques n'a pas respecté les réglementations de l'Union Européenne qui visent à protéger les consommateurs. Le bras exécutif de l'UE pourrait demander aux autorités nationales de prendre des mesures pour inciter les banques à améliorer le traitement des détenteurs de comptes. Selon Helen Kearns, il est encore trop tôt pour dire si la Commission proposera de renforcer les réglementations.
Lundi 21 Septembre 2009 - 07:55
Karine Maillot
Lu 835 fois




1.Posté par Michel Gangaye le 21/09/2009 08:55
Voilà ça confirme ce que depuis des mois les gens dénoncent.

2.Posté par JUBILATION 57 le 21/09/2009 10:02
C'est évident et dire qu'elles ont touché des subventions de l'Etat et l'Etat c'est nous, les cochons de payant des taxes, des impôts et autres! Dans chaque banque, il y a des fleurs , mais elles ne font pas de fleur à leur client.

3.Posté par pascal le 21/09/2009 13:04
Les banques dispose de trop de pouvoir c'est 'elle qui dirige nos vies. On a peur de democratiser ce secteur qui les inciteraient à faire leur veritable metier c'est adire êste aux coeur de nos préocupations quotidienne. Combien de personne sont dans l'irregalurité à cause d'un fonctionnement interne qui ce repercute à la banque de france.

4.Posté par chabouc le 21/09/2009 13:20
Un conseil faites jouer la concurrence.

Maintenant avec le net on a la possibilité d'accéder à des banques dites "en ligne" qui proposent des services autrement plus élaborés que ceux de nos banques locales et sans dépenser son argent. Pour ceux qui sont intéressés vous pouvez avoir un comparatif à l'adresse http://www.banques-en-ligne.fr/

Pour ce qui est de mon cas personnel, j'ai opté pour une banque en ligne depuis 1 an maintenant. Avec mon ancienne banque de dépensais entre 170 à 200 € par an pour les différents frais liés à la gestion de mon compte et pour un service très minimum. Après un an et dans ma nouvelle banque en ligne savez vous combien j'ai dépensé pour la gestion de mon compte ?

0 (zéro) €, eh oui !

Pour cette somme j'ai tous les services proposés par mon ancienne banque avec en plus les paiements différés de mes achats par carte visa (gratuite), je peux retirer des sous dans n'importe quel distributeur de billets et dans n'importe quel pays européen si je veux (sans frais), j'ai un relevé de mes comptes en ligne sur un an et non pas sur les 2 derniers mois (sans frais), je peux acheter sur Internet sans risque, payer mes achats par chèque à distance, utiliser un chèque de banque par mois sans frais etc, etc, etc

Avis aux amateurs !

5.Posté par Michel Gangaye le 21/09/2009 15:25
Chabouc, sur mon site il y a la vidéo de présentation de la binckbank pour ceux qui veulent investir en bourse. Voilà un courtier néerlandais en ligne qui démocratise l'accès à la bourse en France. Ici dans les banques un compte titre coûte très cher, sans oublier les mauvais conseils que certaines personnes ont été victimes.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales