Economie

Comment s'en sortent les artisans?

Baisse des immatriculations et hausse des radiations, le climat de morosité qui s’est installé depuis la fin de l’année 2008 est visible dans les chiffres de la Chambre des métiers et de l’artisanat. Face à un tel constat, les attentes sont diverses.


Hier le président de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat, Bernard Picardo, participait à l’inauguration de la plateforme réunionnaise d’orientation relative au financement en fonds propres, à la Chambre de commerce. Il rappelait une nouvelle fois que le secteur de l’artisanat est fragilisé par le contexte économique et que toute aide destinée aux entreprises, comme cette plateforme, est bonne à prendre.

Sur les dix dernières années à la Réunion, le secteur de l’artisanat a connu un taux de croissance intéressant. Mais force est de constater qu’en comparant le mois de janvier 2008 à celui de 2009, la situation est clairement différente.

Si le nombre d’inscriptions à la Chambre des métiers et de l’artisanat reste supérieur au nombre de radiations, il reste vrai que ce nombre d’inscriptions augmente au ralenti alors que les radiations sont de plus en plus nombreuses.  A titre d’exemple, les immatriculations étaient au nombre de 601 au premier trimestre 2008, elles s’élèvent à 427 au premier trimestre 2009. On dénombre 352 radiations au premier trimestre 2008, ce chiffre passe à 380 au premier trimestre 2009.

Les conséquences de cet "essoufflement" sont diverses : achèvement des grands travaux routiers et changements de majorités politiques issues des élections municipales pour les artisans du BTP, l’attentisme provoqué par les discussions autour du projet de loi pour l’Outre-mer et bien sûr la crise financière qui laisse peu de place à la prise de risque.

Les entrepreneurs sont donc dans l’expectative. La LODEOM est à leurs yeux une véritable bouffée d’oxygène qu’ils scrutent avec impatience, et attentisme ce qui a par ailleurs tendance à freiner l’activité…

Le secteur de l’artisanat est fragilisé, il faut compter depuis le début de cette année près d'une centaine d'entreprises liquidées, mais rappelons qu’aujourd’hui il représente aussi 1,4 milliards de chiffre d’affaire et 148 millions d’euros d’investissement. Le mois dernier, la Chambre des métiers et de l’artisanat passait la barre des 15.000 entreprises inscrites.
Vendredi 29 Mai 2009 - 07:51
Melanie Roddier
Lu 607 fois



Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales