Société

Comment gérer la diversité culturelle dans une entreprise ?

Patrick Banon, écrivain et essayiste spécialisé en sciences des religions et systèmes de pensée, est en visite à La Réunion cette semaine, dans le cadre des Trophées de la formation organisées par le MEDEF et Opcalia Réunion, un organisme qui finance la formation des salariés. Il profitera ainsi de son séjour pour rencontrer les entreprises réunionnaises et leur donner des conseils quant à la gestion de la diversité dans le milieu du travail. Car selon lui, il y a un équilibre historique encourageant à La Réunion mais pas une diversité si exceptionnelle que ça.


Comment gérer la diversité culturelle dans une entreprise ?
Auteur de nombreux romans et biographies historiques et religieux, chercheur affilié à la Chaire Management et Diversité de l'université de Paris-Dauphine et directeur de l'Institut des Sciences de la Diversité, Patrick Banon est en visite à la Réunion pendant quelques jours. C'est l'occasion pour lui d'échanger avec les entreprises de l'île sur la diversité culturelle, ethnique et religieuse. Passionné par les différentes religions et cultures, il retrace le long parcours de l'humanité depuis 10.000 ans pour arriver à la diversité et la globalisation d'aujourd'hui.

Zinfos974: Pourquoi êtes-vous à La Réunion?

Patrick Banon: J'ai effectué une étude, "Perceptions de la diversité dans les PME", avec la Chaire Management et Diversité et Opcalia. Nous avons interrogé près de 12.000 PME et avons pu tirer des conclusions intéressantes. Je suis là pour assister aux Trophées de la formation mais c'est aussi l'occasion de rencontrer plein de monde et d'élargir mes recherches.

D'où vient cette passion pour la religion?

J'ai toujours écrit, mais c'est lorsque j'ai étudié l'anthropologie, la sociologie, le travail sur les systèmes de pensées et leur impact sur la société que ça s'est recentré la-dessus, au fur et à mesure. Je me suis d'abord intéressé à la mythologie grecque puis toute la Méditerranée et c'est là que l'on voit l'influence des systèmes de pensée les uns sur les autres.

Quelle est la situation de la diversité aujourd'hui?

On est en train de vivre la révolution socio-culturelle la plus importante depuis l'agriculture, il y a 10.000 ans. A cette époque, l'agriculture a donné naissance à la sacralité du territoire. La terre est devenue le centre du monde de chaque homme. Le premier changement fut la différenciation entre les hommes et les femmes, puis avec les étrangers loin de cette terre. C'est à ce moment-là que l'on voit apparaître la différenciation entre les être humains.

Cela fait 50 ans que ce système de pensée est en train de changer. La globalisation, cette interaction culturelle inédite entre les territoires et la circulation d'idées et de personnes en est la cause. Il y a 6.000 langues vivantes et 4.000 croyances dans le monde accessibles à tous. Le territoire est donc désacralisé et l'échelle des différences qui existait auparavant n'est plus valable.

Comment gérer la diversité dans une entreprise?

La première modification qui doit être mise en place pour que tout le monde ait un pied d'égalité dans une entreprise, c'est l'égalité homme/femme. Il faut le même nombre d'hommes et de femmes, répartis de manière égales à tous les niveaux. Après cela, le reste suivra et le rapport à l'étranger, la personne handicapée ou le couple homosexuel, changera.

La prochaine étape est de réaliser que chaque personne est unique et singulière. Les traditions et les religions s'individualisent pour chacun. Moi j'essaye tout simplement d'apporter la compréhension et l'information nécessaires pour que la cohabitation se fasse de façon équitable.

Quelles sont les particularités de La Réunion?

Il n'y a pas, à mon sens, plus de diversité culturelle qu'ailleurs en France. Dans certaines villes métropolitaines, il y a 95 ethnies différentes. Aucun pays n'échappe à la globalisation.

La cohabitation à La Réunion est encourageante mais la caractéristique plus particulière de La Réunion c'est que c'est une île, plus détachée du reste du monde, mais c'est tout. J'aurai l'occasion d'approfondir mes recherches pendant mon séjour, donc qui sait, je changerai peut-être d'avis.
Lundi 28 Avril 2014 - 16:15
SH
Lu 1132 fois



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 09:36 Les Miss France vivent un "enfer" à la Réunion

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales