Société

Comment Météo France à la Réunion prend en charge un nouveau système dépressionnaire?


Des perturbations, dépressions, tempêtes ou cyclones sont communs dans l'océan Indien à cette période de l'année. Certains sont plus intenses que d'autres, et plus ou moins près de La Réunion. Si l'on a parfois le sentiment que Météo France ne prend pas tous les systèmes dépressionnaires en compte, ou du moins, les annonce avec un certain retard, c'est parce que nos prévisionnistes ne sont pas les seuls dans l'océan Indien !

"Nous avons chacun une zone de responsabilité, explique Jacques Ecormier, et nous sommes en contact avec les Australiens et les Indonésiens pour savoir à quel moment le système bascule dans notre zone. Nous ne sommes jamais plusieurs à analyser le même système".

Une fois dans la zone, Météo France Réunion échange avec l'Île Maurice et Madagascar qui, eux, baptisent le système, à partir du moment où le système devient tempête tropicale.

Un service météorologique comme le "Joint Typhoon Warning Center" surveille, pour sa part, les systèmes du monde entier et annonce certaines tempêtes qui ne concernent pas encore notre zone de l'océan Indien.

"Une fois un système identifié, il est aussi difficile de prédire son évolution. Il peut devenir système tropical intense en deux jours ou disparaître le lendemain, précise encore Jacques Ecormier, c'est pour cela que les observations se font chaque jour".

Alors que certains évoquent déjà une zone perturbée au loin, le prévisionniste affirme qu'un cyclone pourrait effectivement naître dans le Canal du Mozambique dans les jours à venir, mais là encore, "impossible d'en être certain"...
Mardi 6 Janvier 2015 - 06:56
SH
Lu 3669 fois




1.Posté par noe le 06/01/2015 07:20
Vive la météo ! (même si elle n'est pas une science exacte)
Sans elle , pas de prévisions !
Félicitation pour le travail au sercice de la population !

2.Posté par Jo le 06/01/2015 11:16
Passageweather fait apparaître une forte tempête qui peut se transformer en cyclone pour le 13/1 à l'Est de Maurice


3.Posté par jean-jacques le 06/01/2015 13:04
2

Exact , à suivre donc.

4.Posté par Choupette le 06/01/2015 13:07
Lorsqu'une dépression nous arrive d'Australie ou de l'Indonésie, c'est normal qu'elle soit baptisée d'un nom d'origine.

Encore que, dans le temps, les cyclones qui nous passaient dessus étaient baptisés par nous. Normal aussi, puisqu'on n'allait pas les pêcher à 4000 kms vu qu'ils se développaient à 500-700 kms de nos côtes.

Donc, c'est tout-à-fait arbitraire de baptiser de noms à coucher dehors les dépressions longtemps à l'avance.

5.Posté par A mon avis le 06/01/2015 20:21
@ Choupette : vous dites : "Encore que, dans le temps, les cyclones qui nous passaient dessus étaient baptisés par nous. Normal aussi, puisqu'on n'allait pas les pêcher à 4000 kms vu qu'ils se développaient à 500-700 kms de nos côtes."

L'apparition et le développement des cyclones n'ont pas changé. C'est seulement les systèmes de surveillance qui se sont étoffés et étendus !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 10:02 Cap requin: Trois requins prélevés

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales