Courrier des lecteurs

Combien serez-vous ?


Combien serez-vous ?
Le battage médiatique autour de la présidentielle et des législatives bat son plein depuis un moment maintenant dans tous les journaux télévisés et dans tous les journaux de la presse écrite.

Et ca continue encore et encore. C’est que le début d’accord d’accord (merci Francis Cabrel pour cette phrase)

Bientôt nous allons avoir droit aux voitures sono. Oh ! Quelle invention admirable. Des voitures qui ne font que passer aller et venir crachant des décibels vous cassant les oreilles et vous rabâchant le même message jusqu’à plus soif, jusqu'à l’écœurement même !

Mais il faut bien que la Bonne Nouvelle du redressement de la France selon Jean Luc, selon Marine, selon Emmanuel, selon François, selon Benoit, selon Nicolas (liste non exhaustive) soit porté aux quatre coins de France et de Navarre jusque sur notre île et ce jusqu’au plus petit village le plus reculé qui soit (amis de Mafate je vous envie mais un de ces jours un candidat finira par inventer l’hélicoptère sono).

Certaines voitures délivrent un message en restant sur place, d’autre tout en donnant le message continuent à rouler (donc quand j’ai le début je n’ai pas la fin et dans ce cas là je me pose la question de la pertinence et de l’impact du passage).

Il n’ya a que la nuit que nous pouvons être tranquilles. Car la plupart du temps c’est dès l’aube n et passage aléatoire dans le courant de la journée.

Personnes à la santé fragile et ayant besoin de repos, jeunes parents qui venez de coucher votre enfant (après une nuit difficile car il fait ses dents) et qui espérez qu’il ne va pas se réveiller jusqu'à la prochaine tétée, oubliez votre tranquillité. 

Il y a quand même des abus. Lors de la campagne des régionales de 2015, j’ai constaté de mes yeux (et de mes oreilles) des voitures sono qui passaient devant un hôpital avec les haut parleurs allumés et la musique à fond. Si nous (simples sityones) on a le malheur de klaxonner devant un hôpital on se fait verbaliser mais dans le cas des voitures de propagande électorale c’est toléré.

Le titre de mon courrier est combien serez-vous ? Alors je pose la question aux 24 maires de la réunion combien serez-vous cette année à règlementer le passage des voitures sono ?

Je ne demande même pas l’interdiction mais la règlementation. Par exemple prendre un arrêté qui autorise le passage de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 16h00. Demander à ne pas passer le samedi et le dimanche (et comme nous aurons un jour férié pendant la campagne des présidentielles respecter ce jour de tranquillité).

Monsieur le Préfet si vous vous en avez le pouvoir pourquoi ne pas règlementer avec un arrêté préfectoral ?

Nous avons un cadre de vie qui doit être préservé des nuisances sonores. Et les voitures sono sont parfois des vraies nuisances sonores. Qu’il y ait une propagande électorale soit ! Mais que celle-ci prenne le pas sur la tranquillité et la salubrité publique non ! 

J’espère que cet appel sera entendu même si je vous l’avoue je suis plus que dubitatif puisque ma voix ne porte pas autant que les haut-parleurs des voitures.

Un citoyen fatigué
Mercredi 15 Février 2017 - 11:18
Lu 557 fois




1.Posté par ah ouais ! le 15/02/2017 12:28

On ne peut parler de "voiture sono" sans parler de son acolyte historique "broket" ;-)
La solution fait parfois partie du problème ....

2.Posté par KLOD le 15/02/2017 20:13

oté post 1 ................ "le broket " y remonte .................ouf , une tradition à la con " anti démocratique" oubliée et heureusement ........................ certaines traditions n'ont rien de bon , sinon le monde ne serait pas ce qu'il est !

3.Posté par Pamphlétaire le 18/02/2017 02:11

Tout à fait, les broquettes ou clous de tapissier, sont les grains de sable qui empêchent ou perturbent le fonctionnement de la propagande sonore locale.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 21 Septembre 2017 - 16:10 Il faut sauver J .F.Nativel !

Jeudi 21 Septembre 2017 - 16:08 EELVR et l'élection sénatoriale