Société

Colorado, festival des vieilles charrettes


Lorient a son Festival des Vieilles Charrues. Alors, quand nos meilleurs et plus célèbres musiciens se retrouvent au Colorado, on appellera ça Vieilles Charrettes et honni soit qui mal y pense ! Cela s’est passé dimanche et ne demande qu’à être renouvelé.
« Ils sont venus… mais ils n’étaient pas tous là ! » Dame ! On ne fait pas ce qu’on veut. Surtout lorsque les décennies accumulées vous imposent des contraintes humiliantes.

La quintessence…

Patrick Raélison, le plus gentil garçon qui soit, digne fils de son papa, drummer hors-concours, a eu l’attendrissante idée de convier au Colorado la quintessence de la musique réunionnaise.

"Escuse si mi d’mande pardon, mais ce bande grand domoune là la été trop oublié depu in coup’ de temps a koz zot i chante pas séga mauricien en faisant semblant chante nout’ séga créole com’ zot’ i fé zordi !"

Lorsque je suis arrivé au Colorado, accueilli par un Patrick au four et au moulin, j’ai dit à un ami : « Patrick, les jeunes ne connaissent de lui que « Papa donn’ a moin l’argent po allé la fête ».

Avec son grand éclat de rire, Patrick m’a rectifié aussi sec :« Mi domande pu l’argent papa mais moin lé toujours dans l’okussité ! »

Juste après, je tombai sur Anou. Le grand. Le seul. L’unique Anou. Moins bronzé mais plus beau qu’avant. Chaud au cœur les enfants ! J’explique : Anou, avec Ange Hoareau, Johnny Férier et Jean-Pierre Nativel, était des Super-Jets, groupe mythique s’il en fût. Encore plus mythique lorsque plus tard, ils s’adjoignit les talents du plus génial de nos guitaristes, Harry Pitou.

« Z’enfants Marla »

Anou me dit un message attristant de notre ami Ange. Ange, le plus gentil des amis. Ange doit se faire opérer dans l’instant et ne peut pas venir. M… de N… de D… de m… ! (Oups !)

Juste après, inévitable, incontournable, Bernadette, « la » Bernadette Ladauge, figure sine qua non, feuille songe de la sauvegarde musicale pays. Qui déplace une poubelle et le cordon sanitaire pour laisser de l’air au chapiteau où s’escriment à plaisir nos musicos au talent immense.

Sous le chapiteau, une sono réglée de main de maître, des amplis, des claviers et une profusion de drums toutes tendances. C’est bien foutu !

A l’accordéon, à cet instant, le grand Claude Vinh San. Enfin, quand je dis grand… petit par la taille mais de plus en plus immense avec le temps. Sous sa férule sont passés les meilleurs musiciens d’ici. Narmine, Tarby, Copette…

Au hasard de mes pérégrinations, je tombe pile sur Rico Bourrhis, serré de près par Micheline Picot, Micheline à la voix d’or. « Bon dieu lé farceur », disait mamie Francia : lors du premier concours « D’une île à l’autre », 1978, j’étais dans le jury qualifiant les candidats mauriciens. Avec moi, il y avait Rico et René Audrain. Notre choix mauricien a favorisé Cyril Ramdoo et son « Fraudeur mariage ». Le jury mauricien a porté aux nues (comme je le comprends !) « Z’enfants Marla », la merveille de Christian Baptisto.

« Un vieux pas beau qui me mate ? »

Max Dormeuil et moi écoutions, larmes aux yeux, notre Micheline (« on a moins de mal à pleurer en vieillissant » disait Trintignant). « Sa voix la pas changé » a dit quelqu’un. – « Elle a été d’abord une chanteuse d’orchestre » lui a dit Dormeuil.

Sous le chapiteau, ça swinguait toujours. D’ailleurs, ça ne s’est jamais arrêté. Notre kréopolitain (je déteste ce mot) musical, Jean-Pierre Lasselve, y allait de son l’accordéon ralépousssé.

Et voici que se pointe Lilian Ethève, ex-champion de rallye, saxo par plaisir et ami parce qu’il est ami. Il s’installe sous le chapiteau et ne s’en va plus. On l’aime.

Au hasard de mes pérégrinations, j’avise un visage qu’il me semble avoir vu sur mon mur FB. Et apparemment, elle a dû se poser la question aussi : « C’est qui ce vieux pas beau qui me mate ? » « C’était moi ! » Aaaarrrrggggg !

Ben… Je mate ce qui est beau. Désolé de ne pas ressembler à Johnny Depp, ma Nathalie ! Nathalie, resplendissante et digne file de sa Betty de maman, croisée quelques minutes plus tôt. Une Betty qui restera à jamais « LA » vedette photo d’un vintage.

Je peux te dire une chose, Nathalie ? Revoir ta maman m’a propulsé 40 ans en arrière. Dis-le lui si ça te chante.

Dérision mise à part, sache que j’ai été comblé par les retrouvailles avec ta maman, idole de mon adolescence.

« Eh ! ou lé belle, Nathalie ! Oté baya, ti poule i fé pas ti canard ! »

Des amis à profusion

Hier j’ai revu et pleuré avec eux…
-Alain Courbis, qui a tant fait pour Takamba et en a été si mal remercié ;
-Gessica, voix d’or trop peu entendue, chaleureuse, talentueuse ;
-Fred Espel, un de nos auteurs compositeurs les plus doués, « Séga des îles », « Ti case en paille », j’en passe et des meilleures ;
-Julien, le grand Julien, auquel la perte de ses jambes n’a rien ôté à sa virtuosité au clavier ;
-Ray Gramont, la voix aussi forte et juste qu’aux premiers jours ;
-Natacha Tortillard, voix de championne, qui ne fait pas partie des anciens par l’âge, mais perpétue une noble tradition ; son bébé sur le cœur, elle nous a balancé un « Mamzelle Paula » de toute beauté, digne hommage à Narmine et Michou ;
-Guillaume Legras, lui non plus ne faisant pas partie des anciens, mais qui s’échine à illustrer le meilleur de notre musique créole. La très haute opinion que j’avais de lui a encore grimpé d’un cran, le bonhomme affinant son jeu jour après jour.

Ils étaient si nombreux que j’oublie d’en citer et qu’ils veuillent bien me le pardonner.

Photos de Gessica « Orphée » Pitou
Texte de Jules Bénard



 


Colorado, festival des vieilles charrettes


Mardi 18 Août 2015 - 12:32
Lu 3352 fois




1.Posté par Lola le 18/08/2015 14:00
Une suggestion
Si vous pouviez mettre des noms sur ces visages.
Merci

2.Posté par Tonton le 18/08/2015 14:22
en parlant des Vieilles Charrettes :
je suppose que Nassimah et Zilbert était la pour l'ouverture, non ?

3.Posté par breizh 974 le 18/08/2015 16:36
Petite précision

les Vieilles Charrues se déroulent à Carhaix et non pas à Lorient . cette dernière ville accueille le festival interceltique .

Kenavo

4.Posté par Jean Luc Hoareau le 18/08/2015 18:46 (depuis mobile)
Intéressant commentaire, mais accroche totalement loupée : le Festival des vieilles charrues ce déroule en juillet à Carhaix. À Lorient, en août, c'est le festival interceltique. C'est grand la Bretagne!

5.Posté par presente le 18/08/2015 22:32 (depuis mobile)
Je me permet de répondre non Gilbert Annette étais pas présent la Présidente oui avec un naturelle créole elle a danser avec les autres est bravo à l élue qu''elle est progés de la population

6.Posté par Jules Bénard le 19/08/2015 09:35
à posté 1 "Lola" :
1 - 1è photo : la grande Micheline Picot, dont la v oix est encore plus forte, plus belle qu'à l'origine ; à sa droite au saxo,notre inénarrable Lilian Ethève, plus farceur encore avec le temps qui passe ; le drummer en chemisier rouge est le très gentil et talentueux Patrick Raélison, à l'initiative de la manifestation.
2 - deux journalistes fous de musique pays,J.B. et Alain Courbis. Ils partagent plusieurs choses... Ils sont amis. Ils ont commencé ensemble au Quotidien. Ils ont été trahis par leurs amis.
3 - Deux très grands guitaristes, Harry Pitou (à droite) et Guillaume Legras. On ne les présente plus.
4 - (photo couchée ?),le très talentueux auteur, compositeur et accordéoniste Claude Vinh San.

7.Posté par bouboul974 le 19/08/2015 10:41
sur les photos on a que des personne d'un certain âge, il y a t-il corrélation avec le titre de l'article?

8.Posté par Jean-Yves R le 21/08/2015 18:50
Bonjour,

Que le temps le temps passe... et toujours autant de plaisir à voir tous ces gens avec qui j'ai passé d'excellents moments. Où j'ai fait mes "armes" à la batterie. Avec Micheline Picot qui me faisait battre le coeur à vitesse grand V quand je l'accompagnais malgré mon jeune âge (...) souvenirs souvenirs, et les autres artistes Réunionnais bien entendu "Mon band' Dalons la Réniyon" (Mamo Bernadette Ladoge et fils, Guillaume Legras "un cajun créole", Harry Pitou, Michou, Narmine Ducap....;) pour ne citer qu'eux. Mon grand frère qui me manque tant (et surtout derrière la drums "Drums is Life" - le boug en polo rouge derrière les congas "le pull"). Un grand dommage que je suis loin de vous tous pour fêter cela; mais le coeur y est ! Un grand Bravo à l'initiateur de la manifestation.
Nous retrouve' !
Jean-Yves R. (Montpellier)

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales