Société

Collecte des huiles usagées : "La Réunion est le seul DOM qui traite ses huiles localement"


De droite à gauche : Fabrice Dufresnes, Thomas Brochet, Eric Lecointre, Philippe Beutin
De droite à gauche : Fabrice Dufresnes, Thomas Brochet, Eric Lecointre, Philippe Beutin
À la Réunion, sont produites, chaque année, 3125 tonnes d’huiles usagées. La filière réunionnaise de collecte et de traitement des huiles usagées ramasse annuellement environ 50% cette production. La collecte de ces huiles existe depuis 1994 dans l’île et est gratuite.

Cette collecte est faite par l’entreprise Star chez les détenteurs de plus de 600 litres d’huile. "Ce dispositif est plutôt réservé aux professionnels", rappelle Eric Lecointre, coordinateur du secteur déchets de l’automobile et des moyens de transports hors d’usages. Trois types d’huiles sont traités : les huiles de vidanges, les huiles industrielles noires et les huiles hydrauliques claires.

La plateforme de traitement des huiles, située à Cambaie, stocke chaque année 1586 tonnes d’huiles usagées. Ces huiles sont traitées localement en éco-combustion. "La Réunion est le seul DOM qui traite ses huiles localement", ajoute fièrement  Eric Lecointre.

Cependant les ménages réunionnais produisent eux aussi des huiles usagées. "Les particuliers qui font leurs vidanges eux-mêmes, par exemple", déclare le coordinateur. Ces derniers sont invités à déposer leurs huiles usées dans les déchetteries afin qu'elles soient collectées.

"On passe un message de prévention aux détenteurs et aux particuliers pour éviter la dispersion des huiles usagées dans l’environnement", rappelle Thomas Brochet, Directeur du pôle entreprise Star.

L’ADEME (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie) et la société Star espèrent améliorer leurs performances et traiter en 2018 plus de 1900 tonnes d’huiles.

En attendant, Phillipe Beutin, Directeur régional de l’ADEME Réunion, convie professionnels comme particuliers à agir car "à la Réunion, on le sait, on n’est pas des modèles pour le traitement des déchets".
Mardi 11 Décembre 2012 - 14:13
Lu 2769 fois




1.Posté par noe le 11/12/2012 13:17
Ce sont des huiles de friture ?
Ne peut-on les utiliser dans les tracteurs ? les bus ? les tanks ? les navires ? à la place du fuel lourd ?

2.Posté par noe encore et toujours ! le 11/12/2012 14:00
Post 1

""" Ce sont des huiles de friture ? """"

Non ! Noe ! c'est l'huile de coude et de corps d'homme !!!! PTDR !!!!

3.Posté par Mékisonkons ! le 11/12/2012 15:12
En lisant le titre , " collecte des huiles usagées " , j'ai cru un instant qu'il s'agissait de récolter et de nous débarrasser proprement de toutes les vieilles (et moins vieilles) " huiles " de la politique.
Dommage !

4.Posté par Calmos le 11/12/2012 15:17
Les huiles politiques s'auto-traitent également très bien à la Reunion...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales