Faits-divers

Colère des magistrats : Toutes les audiences reportées jusqu'à jeudi


Colère des magistrats : Toutes les audiences reportées jusqu'à jeudi
Les magistrats et fonctionnaires des tribunaux de Saint-Denis et Saint-Pierre ont décidé de reporter l'ensemble des audiences jusqu'à mercredi et de procéder à une "journée justice morte" jeudi prochain, dans le cadre du mouvement national, une réaction rare et qui intervient après les propos de Nicolas Sarkozy dans l'affaire de la disparition de Pornic.

Vendredi matin, une pétition a circulé dans les couloirs du palais de justice de Champ Fleuri demandant la tenue d'une assemblée générale. Une réaction qui arrive après les propos de Nicolas Sarkozy, jeudi à Orléans, dans le cadre de l'affaire de la disparition de Laëtitia à Pornic, déclarant que "des sanctions seraient prises" contre ceux qui avaient permis la remise en liberté du meurtrier présumé, visant directement les juges du tribunal de Nantes.

Une journée de "justice morte"

Des propos qui ont immédiatement provoqué la colère des magistrats et fonctionnaires du tribunal de Nantes, ces derniers ont mis en avant les manques de moyens de la justice française depuis des années. Une colère qui s'est propagée à d'autres juridictions.

Vers 17h30, hier au tribunal de Champ-Fleuri, après deux heures de débats en assemblée générale, les magistrats et fonctionnaires ont décidé de reporter l'ensemble des audiences, "à l'exception des référés, comparution immédiate, débats devant le juge des libertés et de la détention" explique le Quotidien, jusqu'à mercredi et de procéder à une journée de "justice morte" jeudi prochain.

Un mouvement qui sera suivi par le tribunal de Saint-Denis et Saint-Pierre.
Samedi 5 Février 2011 - 12:14
Julien Delarue
Lu 1745 fois




1.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 05/02/2011 12:35
En tous cas, nous on est sure "qu'aucune pétition a circulé dans les couloirs du palais de justice" pour que les Magistrats soient mis en instance de faire appliquer et respecter les lois Paritaires éducatives votéezs depuis 1994... ÇA C'EST SURE...

Quand à la déontologie de Magistrats, Nicolas SARKOZY aura au moins eu raison de dénoncer les Magistrats et CEUX QUI LES PROTÈGENT (et il est aussi bien informé que nous du SEUL corporatisme immunitaire immuable de la République), quand on sait ce que font certains d'entre eux des crédits qui leur sont alloués...

Voulez vous qu'on débatte ensemble devant une cours de Justice AVEC JURY POPULAIRE, pour savoir qui ment entre un ex Président de TGI LIENARD, son Juge des Enfants BELLET, les Procureur et les Magistrats qui les couvrent en décision collégiales ET ....
un Procureur Général Gauthier, une Substitut du Procureur ARNAUD et des spécialistes mandatés ou non et leurs rapports accablants systématiquement effacés comme les rapports d'abus sexuels sur une Enfant de 2 ans 1/2 ???

La Déontologie et l'honneur, ce n'est pas la fonction qui la donne, c'est l'individu qui le gagne et OUI LA CORRUPTION EST BIEN PRÉSENTE DANS LES COULOIRS DU TGI DE St PIERRE...
Voulez vous encore les PREUVES ? et si l'on faisait un débat public pour le démontrer ?
Voulez vous une confrontation avec le Juge LATASTE par exemple et le Procureur CAMBEROU ?

Personnellement j'y suis disposé et je n'attend que ça et la saisie de l'Inspection Générale des Services Judiciaires pour que soient révisés les ordonnances délivrées depuis le 08 janvier 2003.
M. Pierre ROYER Papa de l'OTAGE Alice détenue depuis le 26 12 2000 a la Réunion, par la falsification volontaire des dossiers...Toutes les Plaintes y/c contre 5 Magistrats CLASSEES...

2.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 05/02/2011 12:46
Assez d'hypocrisie, les Enfants et leurs Pères s'y font massacrer en masse, les Auxiliaires de Justice le savent très bien, mais c'est leur gagne pain qui est en jeu, leurs chiffres d'affaires... alors chuuutt....
N'est ce pas ? sauf vos enfants, qui eux sont en sécurité, n'est ce pas ???

On pourrait vous voire défiler pour plus de justice, la vraie qui nécessite d'autres moyens en dénonçant ceux d'entre vous qui pourrissent le systéme... on serait fiers de vous et du travail que l'on fait pour entretenir vos privilèges....
mais on ne vous voit défiler que pour la réévaluation de l'aide juridictionnelle, ou dés que l'honneur de la profession est mise au pilori, quitte a protéger les plus pourris... c'est a vomir de dégout pour ce que font la partie d'entre vous qui sali les autres...

j'espère que je ne serais pas le seul a oser vous le dire étant donné le nombre d'entre nous qui se fait massacrer ... Le pédophile qui a abusé de ma Fille chez sa Maman, lui N'AURA JAMAIS ÉTÉ ENTENDU avant de fuir en toutes tranquillité, tandis que les faux témoins agrémentés par le Tribunal, eux, sont tout simplement éclatés de rire et ils ont bien raison... mais nous avons raison en conséquence de refuser d'augmenter les moyens d'une Justice qui n'est plus la nôtre tellement elle se fourvoie dans les copinages et les injustices de plus en plus flagrantes...

M. Pierre ROYER je n'attend que de pouvoir afficher publiquement les preuves de mes propos

3.Posté par noe974 le 05/02/2011 13:22
Les moyens donnés à la police et à la justice aujourd’hui en France sont notablement insuffisants. Le gouvernement actuel, surtout son ministre de l’Intérieur, a fait de nombreuses promesses pour améliorer cette situation : quasiment aucune n’a été tenue. Le constat est préoccupant.

La justice française est trop souvent synonyme de lenteur, de coûts importants pour les victimes, de décisions ou de peines inadéquates ou non appliquées, d’injustices, quelles que soient les juridictions concernées.

il faudrait :
- Réhabiliter la notion de peine prompte et incompressible : revoir le système des remises de peine systématiques.
-Assurer une sanction réelle des crimes et des délits .
-Faire appliquer les décisions de justice : peines de prison, travaux d’intérêt général, recouvrement des amendes (lutte contre l’insolvabilité organisée des délinquants professionnels). Aujourd’hui, un tiers des peines prononcées ne sont pas appliquées.....

Donnez des moyens à notre Justice !!!!
Vaste programme !!!!

4.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 05/02/2011 15:49
* Cette justice la ne manque JAMAIS de moyens dés qu'il s'agit de favoriser les faux témoins dont la famille proche travail au Tribunal ! n'est ce pas ?...

* elle n'en a jamais manqué dés qu'il s'agissait de massacrer en masse les Pères, hyper favorisant les Familles Monoparentales Féminines, contre des subventions AJOIennes du département....

* elle n'en a jamais manqué non plus pour poursuivre un Père en correctionnelle, alors que celui ci fourni un dossier de 130p qu'il demande a faire remettre d'urgence a un juge d'instruction et que la procédure est arbitrairement stoppée par la Magistrate et le Procureur...?!....n'est ce pas ?

*elle n'en manque que pour poursuivre des Mères sans travail qui ne peuvent pas payer des sanctions lourdes qu'il vaut mieux faire payer a ceux qui travaillent, pour protéger des pédophiles influents aux ramification pharmaciennes et politiques, des faux témoins avec photos et preuves, des "spécialistes impliqués et pourris..... et vous continuez a parler de justice a financer ?

5.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 05/02/2011 16:01
Merci encore a Z'infos de rester le seul contre pouvoir qui permette de dire la Vérité
car nôtre vie et nos Enfants ne vallent vraiment pas grand chose face aux carrière de ces gens là....

6.Posté par Ded le 05/02/2011 16:26
Outre le manque criant de moyens ( mais ça permet aussi que la justice n'arrive pas à traiter les dossiers mettant en cause les politiques qui sont donc bien contents et qui ne bougeront pas .."on ne sait- jamais ...pensent-ils tous")
Le vrai problème c'est que le petit Nico se permette en permanence de bafouer l'indépendance ( enfin , le peu qui lui reste)de la justice en intervenant sur tout et n'importe quoi ( mais en protégeant ses potes quand même), en tenant un discours "populiste" dans le mauvais sens du terme ( mais peut-il en être autrement avec un type qui essaie de piquer des voix au FN)
Il ferait mieux de la fermer ...mais c'est plus fort que lui, et comme il rate tout ce qu'il entreprend à l'international, il faut bien un nuage de fumée pour cacher ses échecs.

Quant à instituer un jury populaire, on sait ce que ça donnerait , des débats au niveau de la bile déversée chaque jour sur toutes les ondes ouvertes au public, on tomberait vite dans la délation et on reviendrait aux plus beaux jours de la collaboration ( le peupe est ainsi fait , il ne pense pas beaucoup, il veut se venger de tout , du patron, du voisin plus riche, de sa femme qui le trompe...mais il n'est que rarement intéressé par la vraie justice)

7.Posté par bertel le 05/02/2011 16:56
... siouplé ...On ne peut pas faire un blog automatique pour le géniteur et rediriger ses posts ... toujours les mêmes... quel que soit le sujet !

Pour revenir à la réaction de la magistrature, moi je dis :"BRAVO !". Même les CRS ont fait grève dernièrement ! On n'avait jamais vu cela sous la cinquième !

Bertel de Vacoa

8.Posté par Phoenixia le 05/02/2011 18:19
Avant d'ouvrir sa grande gueule en terme de sécurité et de nous créer un état policier, le Nain aux dents longues aurait mieux fait de réfléchir. Désormais nous avons la police partout, forcément davantage de gens sont mis aux arrêts, alors c'est bien beau de les arrêter, mais finalement c'est pour les mettre où?

N'importe quel idiot d'un certain âge aurait pu faire le calcul! Alors même que Sarko n'avait pas encore atteint la présidence, dans certains départements le manque de place dans les prisons faisait déjà rage et l'on s'en plaignait.

A l'échelle de ce journal, on constate les réactions du peuple mécontent et dégouté devant les nombreuses récidives de ces atrocités sur pattes qu'on laisse revenir dans nos rues, qui n'ont pas purgé la totalité de leur peine ou alors une peine réellement moindre pour l'ensemble des horreurs commises. Comment peut-on ne pas s'offusquer qu'un type qui a commis des violences et viols sur plusieurs mineurs en ayant récidivé deux fois se prenne une peine totale de 5ans en tout et pour tout dans sa vie?? c'est juste ECOEURANT ! Si nous simples citoyens avons de telles réactions en lisant le journal, j'imagine à peine la tête que doivent tirer les magistrats en lisant les faits divers concernant des gens qu'ils ont aidé à condamner et qui ont récidivé.

Alors arrêtons l'aspect humanitaire sur tous ces co***ards qui ne le méritent pas, que le Gouvernement se décide ENFIN à prendre de VRAIES décisions comme ne pas rétablir la peine de mort mais créer les établissements pénitentiaires qui manquent et appliquer le vrai sens du mot perpétuité : La prison A VIE, une vérification systématique et régulière des ex-détenus à caractère potentiellement dangereux selon le dossier, au cas par cas.

Au lieu d'employer des flics à traquer tout et n'importe quoi, au lieu de se préoccuper d'expulser des gens innocents, Sarko ferait mieux de s'occuper du mal-être judiciaire de notre pays en employant une section de police qui fait un suivi détaillé et non superficiel, une réforme des lois et un sacré ménage dans nos codes civil, pénal et autre!!

9.Posté par Gajik le 05/02/2011 18:33
Après la mise en cause précipitée des fonctionnaires et magistrats par les ministres de la Justice et de l’Intérieur, le Syndicat de la magistrature réplique en démontrant que la Chancellerie disposait depuis des mois d’informations précises sur le manque de personnels à Nantes, sans jamais réagir... Alors, à qui la « faute » ?

COMMUNIQUE :

"Dans un communiqué de presse commun daté du 31 janvier, le garde des Sceaux et le ministre de l’Intérieur ont choisi, sur la base de pré-rapports d’inspection rédigés en quelques jours, de clouer au pilori les professionnels de la justice et de la police qui ont eu à traiter de la situation pénale d’un homme soupçonné d’avoir enlevé et tué une jeune fille de 18 ans.

Ainsi, « une défaillance de la chaîne pénale » aurait été révélée, et « les sanctions qui s’imposent au regard des fautes seront demandées ».

Ces velléités de lynchage, fondées sur des éléments extrêmement parcellaires, témoignent d’une véritable duplicité du pouvoir exécutif, qui choisit de désigner ses personnels à la vindicte plutôt que de s’interroger sur ses responsabilités pourtant évidentes.

Passons sur l’invraisemblable démagogie qui consiste à faire croire que la carence dans la prise en charge d’une mise à l’épreuve prononcée pour un outrage à magistrat puisse avoir un lien déterminant avec la commission d’un crime aussi grave, et intéressons-nous aux faits.

D’après les ministres, les « fautes » des personnels découleraient de l’absence de prise en charge de certaines mesures de milieu ouvert par les juges de l’application des peines de Nantes et le service pénitentiaire d’insertion et de probation.

Il s’avère pourtant que :

Par des rapports des 19 janvier et 22 octobre 2010, les juges de l’application des peines du tribunal de Nantes ont averti leur hiérarchie que l’absence, depuis un an, d’un quatrième juge de l’application des peines les obligeait à effectuer des choix de priorités. Ils indiquaient : « Notre situation est à ce jour extrêmement préoccupante. Nous sommes inquiets », et concluaient : « Ce choix, fait après mûre réflexion, induit inévitablement une insatisfaction professionnelle. Il nous semble être un leurre de croire et de faire croire que nous pouvons à trois gérer de façon consciencieuse et responsable l’intégralité des mesures relevant du service de l’application des peines de Nantes. Nous souhaitons ardemment que cette situation cesse le plus rapidement possible ».
Par courrier du 24 mai 2010 adressé aux magistrats de Nantes, le directeur du Service pénitentiaire d’insertion et de probation avait fait savoir que, compte tenu du manque criant d’effectifs, il n’était pas en mesure de traiter l’ensemble des dossiers qui lui étaient affectés.
Les sonnettes d’alarme étaient donc tirées depuis plusieurs mois.

Mais surtout, le Syndicat de la magistrature est en mesure de révéler que les difficultés insurmontables rencontrées par les services de la justice en Loire-Atlantique étaient connues au plus haut niveau, et qu’aucune réponse sérieuse n’avait pourtant été apportée avant le drame.

Ainsi :

Dans un courrier du 15 décembre 2010, le directeur interrégional de l’administration pénitentiaire de Rennes a confirmé l’état préoccupant de sous-effectif des services dont il avait la charge, auquel se sont ajoutées, par l’effet de la loi pénitentiaire, « de nouvelles missions et compétences ». Il a très clairement mis en cause « les difficultés en matière de ressources humaines au sein du ministère de la Justice (qui) nous imposent d’opérer des choix en matière de répartition des effectifs ».
Mais surtout, dans un mail daté du 4 novembre 2010, le premier président de la Cour d’appel de Rennes a répondu que, « malgré de multiples rapports et mises en garde » de sa part, la Chancellerie avait décidé de ne pas pourvoir le poste manquant de juge de l’application des peines de Nantes, qu’il n’était dès lors « pas illégitime que les magistrats établissent des priorités de traitement des affaires », et que « leurs choix n’étaient pas inopportuns ».
Enfin, dans un courrier daté du 27 janvier 2011, soit postérieurement au drame, le nouveau premier président de la Cour d’appel de Rennes a décidé d’affecter un juge placé au service de l’application des peines de Nantes du 1er avril au 1er septembre 2010, preuve que la question des moyens alloués aux services est non seulement cruciale mais susceptible d’être rapidement prise en compte.
Ces trois courriers démontrent, sans contestation possible, que le ministère de la Justice porte l’entière responsabilité de l’absence de prise en charge de la situation de la personne soupçonnée.

Le Syndicat de la magistrature est déterminé à faire reconnaître, par tous les moyens, les « fautes » de l’administration centrale et des pouvoirs publics qui ont contribué à la situation nantaise.

Il exige que soient rendus publics les « multiples rapports et mises en garde » adressés au ministère de la Justice par le premier président de a Cour d’appel de Rennes, et que le garde des Sceaux indique très rapidement les mesures concrètes qui ont été prises, avant le drame, pour remédier à la situation critique des services d’application des peines et d’insertion de Nantes.

Plus largement, il est impératif, pour le Syndicat de la magistrature, que toute la lumière soit faite sur les « fautes » lourdes qui ont été commises dans l’affectation des moyens permettant de prendre en charge les personnes sous main de justice. Ces « fautes » sont indubitablement celles des gardes des Sceaux successifs qui n’ont pas permis, depuis des années, à la justice de fonctionner normalement.

Les magistrats ne seront pas les boucs émissaires d’un système qui porte le nom de RGPP (« Révision générale des politiques publiques ») et qui consiste à sacrifier le service public, la justice et les justiciables.
"

10.Posté par Caton2 le 05/02/2011 19:20
"Plus largement, il est impératif, pour le Syndicat de la magistrature, que toute la lumière soit faite sur les « fautes » lourdes qui ont été commises dans l’affectation des moyens permettant de prendre en charge les personnes sous main de justice. Ces « fautes » sont indubitablement celles des gardes des Sceaux successifs qui n’ont pas permis, depuis des années, à la justice de fonctionner normalement. "
Cher Gajik, tout est dit.

11.Posté par David Asmodee le 05/02/2011 20:13
"... siouplé ...On ne peut pas faire un blog automatique pour le géniteur et rediriger ses posts ... toujours les mêmes... quel que soit le sujet ! "

Et un pour Bertel également dans ce cas. Les posts sont numérotés et distincts l'un de l'autre. Il suffit de sauter ceux qu'on ne veut pas lire.

Je respecte le combat de ce monsieur que je ne connais pas.

12.Posté par Père Spicace le 05/02/2011 22:48
Et comme vous accordez, avec parcimonie, le respect, on juge combien le combat de cet homme, est respectable pour vous! Mais vous avez raison, on peut faire l'impasse... ce que je fais. Je fais également l'impasse, pour les posts de l'autre bouffon, vous savez, celui qui ne contrôle pas son débit de mots et qui est finalement illisible... Se prend pour un grand bretteur, ce paranoïaque!

13.Posté par 97400 le 06/02/2011 06:46
le president circule dans la France en faisant du populisme sur un cas grave deja il est en trin de faire sa propaguande electorale

plus faux que lui tu meurs parce que si la delinquance ,les tueurs toutes racailles confondues sont toujours dehors il n'a qu'a se prendre qu'a lui meme avec sa reforme de m... en guise de donner des moyens il prefere tire a boulet rouge sur la justice et la police

ce mec est au pouvoir depuis 2002 sans compté avant 2002 il etait deja un ministre important sous Chirac quest qu'il a fait a part que taper de la gue... qu'ils partent lui et sa clique de liberaux en 2012 et sa reforme injuste ils n'ont qu'a l'emmené avec eux sa suffit

14.Posté par fiuman le 06/02/2011 10:36
En tout cas cette pseudo grève des magistrats gauchistes aura pour effet de ne pas relâcher des futurs récidivistes ; merci pour ceux qui n'ont seront pas victimes pendant cette semaine de grève!

15.Posté par bertel le 06/02/2011 11:54
"14.Posté par fiuman le 06/02/2011 10:36
En tout cas cette pseudo grève des magistrats gauchistes...


Le bal des faux-culs continue ! Dès que les professionnel de la justice, de la police, de l' éducation, de la santé osent dire que le monarque se fout du peuple, il se trouve toujours un illuminé pour les traiter de "gôchiss" !

Cherchez l'erreur !

Bertel de Vacoa

16.Posté par bertel le 06/02/2011 11:59
11.Posté par David Asmodee le 05/02/2011 20:13
.../...
Et un pour Bertel également dans ce cas. Les posts sont numérotés et distincts l'un de l'autre. Il suffit de sauter ceux qu'on ne veut pas lire. Je respecte le combat de ce monsieur que je ne connais pas.


Le géniteur nous inonde de sa misère depuis que Zinfos existe ! Dans son délire , il ne pense même plus aux intérêts de sa fille.... puisqu'il livre son prénom au public sur ce site....

Le géniteur doit se faire soigner !

Bertel de Vacoa

17.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 06/02/2011 14:28
16.Posté par berKtel:... le délire c'est d'imaginer que les ripoux peuvent s'en sortir quoi qu'il arrive et peut importe les "vacoas" qui tiennent a les en protéger... ta bille doit avoir atteint l'estomac maintenant et ne plus être très loin du "gros colon" ou de son embouchure, celle qui méprise tant la Vraie Justice...

18.Posté par 97400 le 06/02/2011 15:03
Sarko largue a nous hein et n'a encore i soutien a li faut vraiment avoir un quie de moule pour donne boug là raison chaque fois li merde n'a un'n pou dis (gauchisme) là on vois ou le poison ump peut emmené a des cauchemars et hallucinations

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales