Social

Colère des Pêcheurs du Sud : Patrick Lebreton étonné par la réponse du gouvernement...

Le député-maire de Saint-Joseph, Patrick Lebreton, s'est exprimé à l'Assemblée nationale sur la colère des pêcheurs du Sud de la Réunion concernant la fermeture programmée de leur permanence administrative. Après avoir interpellé Ministre d'Etat Jean-Louis Borloo, celui-ci s'est étonné de la réponse du gouvernement en la personne de la secrétaire d'Etat chargée de l'écologie, Chantal Jouanno, qui a affirmé qu'elle avait déjà négocié le maintien d'une permanence sur une seule demi-journée par semaine...


Colère des Pêcheurs du Sud : Patrick Lebreton étonné par la réponse du gouvernement...
Voici l'intégralité de ce communiqué qui nous a été transmis par Patrick Lebreton.

"Fermeture de la station maritime de Saint-Pierre

Ainsi qu'il s'y était engagé avant hier, lors de la réception des pêcheurs du Sud de La réunion, en colère en raison de la suppression de la station maritime de Saint-Pierre, Patrick LEBRETON a interpellé le Ministre d'Etat, Jean-Louis Borloo.

Patrick LEBRETON a rappelé au gouvernement que la suppression de cette station plongerait dans d'immenses difficultés l'ensemble des 140 marins du Sud, sans compter les marins retraités, ainsi que les veuves et même les plaisanciers qui seront contraints de se déplacer jusqu'au Port pour accomplir les multiples formalités auxquelles ils sont astreints.

Pour Patrick LEBRETON, l'ouverture de la Route des Tamarins ne doit pas justifier la suppression des services publics dans le Sud. En effet, cet ouvrage doit être un outil au service de développement du Sud et non un instrument de déménagement du territoire à son détriment.

Patrick LEBRETON, Député de la 4e circonscription, s'étonne surtout de la réponse du gouvernement, qui par la voix de Chantal Jouanno, Secrétaire d'Etat chargé de l'écologie, a reconnu avoir négocié en toute opacité, avec Michel FONTAINE, Maire de Saint-Pierre, la solution absolument innaceptable du maintien d'une permanence d'une seule demi-journée par semaine au lieu d'un centre ouvert cinq jours par semaine comme c'est le cas actuellement.

Au delà de la surprise de voir que le gouvernement, en dehors de toute concertation minimale, ait négocié avec un seul maire alors que plus de 10 communes et 2 circonscriptions sont concernées, Patrick Lebreton dénonce la position inexplicable de Michel FONTAINE dans cette entreprise de liquidation des services publics et de la désertification administrative du Sud de La Réunion.

Insatisfait de la réponse apportée, Patrick LEBRETON va donc poursuivre ses démarches afin que soit trouvée dans une vraie et transparente concertation, une solution plus conforme aux professionnels de la pêche et de leurs familles.

                                                                                                                                    Le Député Maire
                                                                                                                                    Patrick Lebreton"
Jeudi 4 Juin 2009 - 18:00
Ludovic Robert
Lu 722 fois




1.Posté par djibril le 04/06/2009 20:58
Quelle image de La Réunion !!
Il n'y a rien de plus urgent pour le développement de La Réunion ? L'important c'était de se préoccuper devant la représentation nationale d'un local de pêcheurs à Saint Pierre ? Ils ont bien dû rire à notre santé à la buvette de l'assemblée nationale.
Si notre député veut de l'aide pour la rédaction de ses questions au gouvernement, qu'il lise donc les news sur zinfos.
Par exemple: vie chère et entente entre les distributeurs à la Réunion (que fait le Minefi et la DGCCRF?) , Prix du haut débit, de l'offre internet triple play et éducation et développement dela Réunion (que fait le ministère de l'industrie?). Banquiers les plus chers d'europe, services rendus les plus rétrogrades et information des consommateurs (que fait le secrétariat d'état à la consommation?)....

2.Posté par Petit Pierre le 05/06/2009 18:59
djibril, de quoi tu parles ?

Il n'est pas question d'un local pour les pêcheur de Saint Pierre, mais de la permanence administrative des Affaires maritimes qui fait fonction de service social pour les gens de la mer. La présence de ce personnel est important à plus d'un titre, et éloigner un administratif aussi utile en période de crise montre le mépris du gouvernement. Car cela va obliger des déplacements à des personnes modestes, donc des frais supplémentaires. Aussi avant de demander au député de lire les zinfos, commencer par vous mettre au courant de ce dont on parle.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales