Politique

Claude Hoarau: "ni les fournisseurs, ni les agents ne souffriront de retard de paiement"

Le maire de Saint-Louis, Claude Hoarau, réplique à son meilleur ennemi Cyrille Hamilcaro. Ce dernier avait témoigné hier de ses vives inquiétudes sur l'état de trésorerie de la commune que venait confirmer un échange entre la direction des finances publiques et la mairie. Son opposant "crée des inquiétudes non fondées", selon le maire qui apporte sa réponse :


Claude Hoarau: "ni les fournisseurs, ni les agents ne souffriront de retard de paiement"
"La lecture des propos de Monsieur Hamilcaro sur la situation budgétaire ne peut laisser sans réaction. Certes, les élections municipales approchent mais les allégations publiées le 13 novembre 2013 n’ont d’autres objectifs que de créer la polémique et des inquiétudes non fondées dans les esprits des partenaires de la collectivité et de ses salariés, car effectivement, les inquiétudes de Monsieur Hamilcaro sont infondées.

Tout d’abord, il faut préciser que le type d’échange ainsi rapporté n’a rien de particulier. Il s’agit d’une forme de relation normale entre le comptable public dans son rôle de conseil et l’ordonnateur que je suis. Il est dommage que : parce qu’il s’agit de Saint Louis, M. Hamilcaro s’autorise à divulguer ces échanges, ses mouvements d’humeurs le discrédite encore un peu plus car je suis en mesure d’assurer à nos fournisseurs et nos employés qu’il n’y aura aucun incident de paiement en cette fin d’année.

J’ai pris l’engagement depuis 2009, et malgré les difficultés financières que nous connaissons, que ni les fournisseurs, ni les agents municipaux ne souffriront de retard de paiement. Mieux j’ai pris l’engagement de : réduire les délais de paiement qui sont aujourd’hui en deçà du délai légal de 30 jours, supprimer les factures non engagées, ainsi que nous avions pu le découvrir à notre arrivée aux affaires, elles sont aujourd’hui inexistantes, et garantir le paiement des salaires à chaque fin de mois.

Les faits parlent en faveur de notre municipalité et attestent de la tenue de nos engagements depuis 2009. La situation de la trésorerie est une priorité de chaque instant, comme je le crois, dans toutes les collectivités de l’île, et nous exerçons un suivi rigoureux à ce sujet.

Alors comme pour les années précédentes, 2013 illustrera encore la maîtrise de nos engagements et nos prévisions de début d’exercice se concrétiseront. L’emprunt sollicité auprès des banques nous a été accordé et approvisionnera bientôt nos caisses."
Jeudi 14 Novembre 2013 - 15:23
.
Lu 1568 fois




1.Posté par ti garçon vilain, mais pas couillon le 14/11/2013 16:00
claude profite lo ministre lé là et fé signe a li in chèque en bois (de sapin de préférence)

2.Posté par Tout va pour le mieux le 14/11/2013 16:54
Fidèle à ses principes, il essaye de retourner la situation en sa faveur même s'il sait la partie mal engagée. Pas la peine de se faire des illusions, on le connait notre margoulin, excellent tripatouilleur ; ça n'est pas aujourd’hui qu'il va modifier quoique ce soit de son comportement... une fois de plus !

3.Posté par Titi or not Titi le 14/11/2013 17:13
Hamilcaro condamné a verser 86000€ a la mairie !
Tout va bien !!

Alibaba et ses 40 Voleurs !
Bon Courage ST Louisien !!

4.Posté par liliane le 14/11/2013 18:01
Natif de st louis vivant en métropole je connais les deux CH !deux chargeur l,eau ,deux magouilleurs ,st louisiens rouve zot yeux sous plait ,le maire lé pas la pou engraisse a zot et zot famille et camarade ,en france un maire lé la pour une ville ,pas pou zot amis arrette avec ca marmaille fait la politique pou gagne un contrat la point sa ici!!trop fort la ville St louis!

5.Posté par la crise le 14/11/2013 18:03
A saint-Louis, la situation est tellement critique, dit-on, qu'on n'a plus d'argent pour renouveler les outils des employés (balais par exemple). Info? Intox? Allez savoir!,

6.Posté par nicolas de launay de la perrière le 14/11/2013 19:18
5.
que les employés viennent avec leurs "outils"..

7.Posté par Zbob le 14/11/2013 19:23
Pourquoi acheter des balais puisque les employés communaux ne s'en servent pas!

8.Posté par perplexe le 14/11/2013 20:38
Pourquoi la direction des finances diraient des mensonges. Pour C Hoarau tout va pour le mieux. De qui se moque t on ?

9.Posté par Sardine le 15/11/2013 05:57
De toutes les façons, il ne sert à rien de courir derrière des allégations de Mr hamilcaro et des post que certains posteurs s'amusent à mettre pour critiquer, la vérité s'imposera encore une fois en fin de mois avec les salaires à l'heure et le paiement des fournisseurs. Rien ne sert de polémiquer avec autrui alors que la vérité suffira à balayer les guignolets anonymes de surcroît.

10.Posté par noe le 15/11/2013 07:10
Voilà la photo d'un vrai "requin terrestre-péi" !

11.Posté par st louis le 15/11/2013 07:59
de toute façon toute domoune lé mentèr po claude mais seulement néna dé trois la pas enkor gagne zot paye et mèm y embauche enkor néna y rentre lundi(na vérifié);

12.Posté par Zbob le 15/11/2013 10:31
le Glaude , il fait semblant d'embaucher mais il sait que le préfet , au bout du compte , refusera ces embauches et l'autre pourra dire "c'est pas moi, c'est l'état qui refuse de vous donner du boulot"
car il est assez retors et hypocrite pour encore faire semblant de donner de l'espoir à ceux qui le suivent encore ( bon , d'accord , il faut être aveugle , sourd ou sans morale) alors qu'il sait très bien que c'est impossible de recruter et surtout qu'il va se barrer en laissant, quoi qu'il dise ,une situation de merde à son successeur!
Difficile de faire pire!

13.Posté par Tout va bien... le maire contrôle la situation ! le 15/11/2013 13:17
@6.Posté par nicolas de launay de la perrière

J'espère que vous n'êtes pas sérieux !

Vous semblez oublier une chose, le travail ne fait pas partie de leurs prérogatives, ils en sont du reste complètement réfractaires... alors, de là à leur demander de venir avec leurs outils - qu'ils n'ont pas d'ailleurs et qu'ils n'auront sans doute jamais - vous pouvez toujours courir !

En plus de cela, ces branleurs sont là parce qu'on les y a installé mais, à coup sûr, pas parce qu'ils en avaient envie et d'ailleurs, trois ans au moins qu'on ne les voit plus... ils se sont totalement volatilisés ! À ce propos, il n'y a qu'à se balader à travers les rues de la ville, dépotoir à compost devrai-je dire, pour s'en mettre plein la vue : la plupart sont lamentablement déformées, "nidpoulées" de partout et deviennent de plus en plus crades. Bref, la saleté s'y est invitée tous azimuts !

D'une manière générale, pour ces indolents, le travail se résume à çà ! :
c'est l'ensemble des tâches ingrates récurrentes normalement effectuées par l'homo erectus bipède et considérées comme étant déplaisantes, injustes, punitives, non glorifiantes, non gratifiantes et accomplies dans l'asservissement.

En clair, toutes ces feignasses seront promptes à balayer toutes les propositions, aussi convaincantes soient-elles, et à convenir que le travail convient aux autres mais pas à leur position particulière... ils ont milité ! et çà, on a trop souvent tendance à l'oublier !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales