Politique

Claude Hoarau ne débloquera aucun contrat aux caillasseurs de gendarmes


Claude Hoarau ne débloquera aucun contrat aux caillasseurs de gendarmes
"Je veux dire ma désapprobation face à l'escalade de la violence. Nous n'étions plus cette fois avec quelques galets lancés mais bien face à la préparation d'émeutes". C'est par ces quelques mots, tapant du point sur la table que Claude Hoarau a rappelé sa ligne de conduite,...inflexible.

Le maire de Saint-Louis réagissait aux émeutes ayant eu lieu dans la nuit de mardi à mercredi à la Palissade. "En tant que 1er magistrat de la ville, et garant de la sécurité publique", Claude Hoarau a tenu a salué "le devoir des gendarmes", qui "sont des humains comme nous". Ce  qui retient l'attention du maire de Saint-Louis, c'est toute l'organisation des casseurs qui les a amené à préparer une ribambelle de cocktails molotov. "Lancer des galets c'est pas génial... mais des brûlures aux mains, ça reste à vie. Les jeunes qui ont fait ça ont clairement franchi la limite", ajoute-t-il, discours sensiblement rehaussé pour tenter de juguler des dégradations urbaines qui n'en finissent plus dans sa ville.

Ce dernier fait de violences est d'autant plus regrettable, ajoute le maire, que le plan mis en place par la commune, issu de la tournée dans les quartiers touchés par le fléau du chômage, devait déboucher au 1er mai par une première salve de signatures de contrats d'avenir.

"De la patience", c'est aussi ce que ne cesse de réclamer Claude Hoarau. Tout le travail avec la mission locale, la validation du projet par l'Etat, la recherche d'un tuteur qui sera chargé d'évaluer le parcours du jeune bénéficiaire du contrat d'avenir : tout cela demande du temps, mais ces "contrats Hollande" amènent selon Claude Hoarau "plus de garanties dans la préparation d'un corps de personnels dans l'économie marchande ou non marchande".

La Ville se veut particulièrement demandeuse en la matière. "Et si vous avez remarqué, les contrats qui sont signés par les ministres qui viennent, il y en a quatre, cinq, six mais jamais 120 ou 200", précise le maire. Saint-Louis pour sa part en sollicitera 180, tout ceci dans un contexte de contraintes budgétaires qui n'a échappé à personne.

Des mains propres pour signer les contrats

400.000 euros, c'est la somme que la commune mobilisera pour les huit mois (de mai à décembre) des premiers contrats qui seront signés au 1er mai. La contrepartie de cet effort conséquent sur les contrats d'avenir, c'est que "nous freinons les emplois aidés classiques. Quatre contrats aidés en moins, c'est trois contrats d'avenir en plus", raisonne ainsi le maire. Mais Claude Hoarau ne s'en cache pas : Saint-Louis veut faire partie des bons élèves sur la manne des 5.000 contrats d'avenir pour la Réunion qu'il a lui même défendu à l'époque, en raison de la spécificité du chômage encore plus massif ici.

A la Palissade, 20 contrats de ce type étaient prévus à la signature pour le 1er mai. Avec ces incidents, Claude Hoarau annonce qu'ils seront différés, le temps d'y voir plus clair sur les personnes qui ont participé à cette nuit de caillassage. "Certains étaient cagoulés mais les gens du quartier les connaissent", souffle le maire qui en appelle d'ailleurs à "la population de Saint-Louis pour qu'elle exprime son désaveu vis-à-vis des errements auxquels on a assisté l'autre soir". Sa détermination est sans équivoque : "je m'assurerai que ceux qui seront devant moi (pour signer des contrats d'avenir, ndlr) n'auront pas jeté des cocktails molotov ou coupé des arbres".

Jeudi 18 Avril 2013 - 15:11
LG
Lu 2188 fois




1.Posté par requin le 18/04/2013 15:57
ca c'est un super scoop: le maire de st louis qui félicitent le travail des gendarmes. on voit que les années ont passé et que la mémoire devient sélective par rapport aux évènements passés ou CH était en première ligne.

2.Posté par ah les cons! le 18/04/2013 16:10
Toujours aussi hypocrite le Cloclo...Trente ans de présence et de magouilles sur St Louis ( avec depuis quelques années , le rejeton encore pire que lui en embuscade), trente ans de nervis, d'intimidation des adversaires de traffics en tous genre, d'incompétence dissimulée ous un vernis "d'homme de gauche" ( alors que la dictature municipale n'est ni de droite ni de gauche) et après il s'étonne que la populace ( je parle de cette frange de population qui a été élevée avec son exemple , pas de la population honnête qui subit des maires pourris) se conduise comme ça!
Ils ne se sont pas "révoltés" seuls ces cagnards , et que ce soit lui ou l'autre (...) ( les deux font la paire d'ailleurs) , il est certain qu'une fois de plus on a dû leur souffler de remettre une fois de plus le quartier à feu (e n attendant que ce soit à sang) car n'en doutons pas , c'est ce qu'ils veulent les deux H.C: que cette ville soit ingérable, pour y faire ce qu'ils veulent...entre autre se la partager ( éventuellement par homme de paille interposé lorsqu'ils seront enfin condamnés)

3.Posté par St Louis le 18/04/2013 17:30 (depuis mobile)
Claude hoarau lu allume le feu et aujourd'hui lu rode pou défilé

4.Posté par wilika le 18/04/2013 18:45
Si j'ai bien tout compris:
- des jeunes veulent du boulot = ils manifestent (genre le seul truc à peu près démocratique qu'il leur reste)
- le maire (et je ne focalise pas sur un seul individu) veut calmer la situation et promet sollennement du boulot à une date précise à ces jeunes = les jeunes sont "félicités" pour leur démarche démocratique, le maire écoute sa population = la vie est belle
- Une fois la date "promise" passée, pas un contrat en vue = les jeunes pensent que : 1/ le maire se fout de leur gueule... 2/ ben la démocratie ça marche pas (que de la poudre aux yeux)
- Du coup les jeunes ont les boules = le maire explique qu'il ne donnera pas des contrats aux mêmes jeunes à qui il les a promis = le maire se fout effectivement de leur gueule... et de celle des autres

5.Posté par audrey le 18/04/2013 19:45
il a bien raison pourquoi recompenser des casseurs!!!le pire c'est l'avocate qui trouve les sanctions trop severe pffft et si c'était sa voiture qui était caillassée aurait elle sorti ce discours?

6.Posté par vince le 18/04/2013 20:40
La Mr le maire a trouvez un bon prétex pour pas débloquer les contrat. prend ta retraite Mr claude et la place aux autres qui non jamais été élus

7.Posté par Môvélang le 19/04/2013 07:56
bravo monsieur le maire, il faut en finir avec cette racaille, le temps des kaniards doit être révolu

8.Posté par roca le 19/04/2013 08:22
Comment, ce n'est pas pôle emploi qui fait les recrutements??? c'est sa sainteté le maire ???

9.Posté par Anonyme le 19/04/2013 09:13
Claude Hoarau condamnant l'utilisation de la violence ? Souffrirait-il d'Alzenheimer ? Ah non... C'est qu'il compte se présenter aux élections de la future commune de La Rivière, pas à celle de Saint-Louis.
A quand la retraite ?

10.Posté par Ils veulent du travail... elle est bien bonne celle-là ! le 19/04/2013 14:19
Il est vital de supprimer définitivement tous ces contrats qui ne servent à rien ! Il y a des emplois qui sont proposés à ces racailles et qui fleurissent sur des des grands panneaux publicitaires, notamment à saint-louis en ce moment, et s'il veulent vraiment travailler (ce qui m'étonnerait !), ils ont qu'à postuler; un point et c'est tout !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 11 Décembre 2016 - 16:57 Jean-Hugues Ratenon présente sa candidature

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales