Politique

Cité des arts: Les salariés inquiets de la baisse de subvention de la CINOR

Vendredi 7 Avril 2017 - 14:10

Cité des arts: Les salariés inquiets de la baisse de subvention de la CINOR
La seconde séance de l'année du conseil communautaire de la CINOR qui s’est tenue hier à la mairie de Saint-Denis portait principalement sur le vote du budget 2017, validé à l’unanimité par les élus. Mais la situation de la Cité des arts, fragilisée par la baisse de sa subvention, inquiète les salariés.

Les budgets votés ce jeudi 6 avril 2017 (budget principal, Assainissement et pompes funèbres) présentent un montant global de près de 221,5 millions d’euros, dont 59,7 millions d'euros seront consacrés aux investissements.

En parallèle, les élus communautaires ont approuvé les taux d'imposition fiscale de cette année et ne prévoient aucune augmentation de la pression fiscale sur les ménages et les entreprises résidant sur Saint-Denis, Sainte-Marie et Sainte-Suzanne.

"La finalisation de notre budget primitif 2017 n’a pas été un exercice aisé ", a toutefois souligné, en début de séance, Gérald Maillot. Pour le président de l’intercommunalité du Beau Pays, la Cinor a su trouver l’équilibre, malgré les restrictions budgétaires, "pour se donner les moyens nécessaires au démarrage des grands chantiers de son Projet de territoire".

Si un semblant de sérénité est revenu début mars au sein de la collectivité depuis le protocole d’accord signé pour une gouvernance partagée, la situation financière de la Cité des arts a néanmoins cristallisé quelques tensions. En effet, le centre culturel dionysien a vu la CINOR lui baisser sa subvention de fonctionnement de 500 000 euros cette année.

Présents dans la salle, quelques salariés de la structure n’ont pas caché leur inquiétude. Claude Marmillaud, représentant syndical CFDT S3C à la Cité des arts, a déclaré dans les colonnes du Quotidien et du Jir, qu’en raison de la baisse de cette subvention, des emplois sont directement menacés.

Malgré cette baisse de 500 000 euros, qu’il assume, Gérald Maillot a assuré qu’aucun salarié de la Cité des arts ne serait licencié. Il a néanmoins indiqué que des discussions devaient être menées sur le fonctionnement de la Cité des arts.
Lu 3445 fois



1.Posté par Professeure d''''Histoire et Géographie retraitée le 07/04/2017 14:40

La Cité des Arts doit être capable de s'auto financer un maximum par l'apport de ses oeuvres pour attirer sa propre clientèle.

Y'en a marre de ces usines à gaz dirigées par des gugusses incompétents qui vivent très bien dans leur cercle restreint, grâce à l'argent public, donc nos impôts, distribué généreusement par des élus ignares, pour qui, la culture à La Réunion se limite à la canne à sucre et le maloya !!!

2.Posté par ste suzanne le 07/04/2017 16:13

après aqua nord voilà la cité des arts
il fallait prendre ses précaution avant
quand ont a des incompétent a la tète de certaine structure ou des embauchent copain coquin voilà
le résultat
après tout ils ont qu a vendre le véru bus qui se trouve a l entrée
QUEL HONTE COMME DÉCORATION

3.Posté par eric le 07/04/2017 14:44

D'accord à 100 % avec post 1

4.Posté par Maître de conférences en Psychologie cognitive à l''''Université Paris 8 le 07/04/2017 16:55

Typiquement une personne qui ne comprend rien à la culture, a-t-on déjà vu un lieu culturel qui s’autofinance ?? l’Opéra de Paris qui est la structure la plus importante de France n’a malgré tout que 11% d’autofinancement.
La retraite n’est pour vous non seulement professionnelle mais surtout physique et intellectuelle !

5.Posté par Vivre dans la cité le 07/04/2017 19:27

Bravo post 4. Si on devait payer la culture, le sport ou l animation à son juste prix nos billets de spectacle, nos licences ou notre participation à des évènements grèverait notre porte monnaie. Encore un gugusse de l éducation nationale qui a bénéficié de diverses activités pendant son salariat sans se poser la question du "qui paye". L'accès à la culture, au sport, à l'épanouissement aux savoirs n'ont pas de prix.

6.Posté par Vivre dans la cité le 07/04/2017 19:39

Pour le post 2 on parle du stade en eau vive. Outil unique dans l océan Indien qui ne demande qu'à être démocratisé mais surtout dépolitisé. Une fois réparé c'est avec un immense plaisir que je viendrai avec un groupe de primo délinquants pour leurs faire découvrir d autres sensations et surtout "un dépassement de soi".J espère avoir un tarif promotionnel !!!!!!

7.Posté par Marc le 07/04/2017 20:54

Aie ! Aie ! Claude Marmillot le grand manipulateur . Combien il touche par mois et les autres copains de Pestel ?

Il faudra commencer par baisser les salaires de ces cadres payer à ne rien faire avec l'argent des

contribuables .

Après on parlera de subventions. Les voyages à Maurice au Maroc en métropole sans compter les groupes

métros payer une fortune pour jouer la musique de zougoulou alors que notre culture est occultée. On marche

sur la tête dans notre département .

8.Posté par JackLang le 08/04/2017 00:26 (depuis mobile)

Cette cité est sans âme. Sans esprits et sans culture. Un four tout des copains de Pestel et de ces sbires Hoarau, Buhot et une autre Hoarau. Aucune émancipation culturelle. Prise sous tutelle de mimétisme parisien, bobo maloute. Dehors Pestel !

9.Posté par klod le 08/04/2017 09:03

en tout cas , niveau architectural, rien de très créole ............................. encore un copiage à la goyave de France . encore et encore.

10.Posté par Herode le 08/04/2017 09:04 (depuis mobile)

Le roi de la vision culturelle hégémonique blanche occidentale comprends que l''acculturation ne fonctionne pas dans un endroit où toutes les misères du monde ont existées ? Des boutentrains, des clowns à bretelles tristes. Ciao Pestel le Pantin

11.Posté par Téééé le 09/04/2017 13:55 (depuis mobile)

Tééééé domoun lé jamai conten !!!

12.Posté par Aristote le 09/04/2017 18:38 (depuis mobile)

@Téééé ou lé content ke toulézour out larzan sé po bann bézèr paké ? Maillot na raison li fait pas pou lo Kréol ben fo foute deor mêm ! Koué li serv ek tout sa larzan li gagne ? Rempli le cité le cité de lezar li gagne pas ! Foute Pestel deor !

13.Posté par Gilbert Maillot le 10/04/2017 11:19

Tout ce débat sur fond de haine alors que l'on parle d'un lieu culturel, qu'on parle d'une première à la Réunion, c'est dommage !

Dommage parce que la Cité des Arts a réussi ce qu'elle devait accomplir, en une année elle a prouvé qu'elle peut être un lieu d'accueil artistique, un lieu d'accueil du public, un lieu de création et de diffusion, un lieu de vie (faut juste regarder le nombre de personnes qui vont voir des concerts, des spectacles, des expos, c'est souvent rempli de monde) et je n'ai jamais recroisé 2 ou 3 fois les mêmes personnes, donc l'enjeu de démocratisation de la culture est primordial. Et ça, qu'on le veuille ou non, la Cité des Arts l'a très bien réussi, combien de profs sont venus, avec leurs élèves pour visiter la Cité des Arts? Ils sont très nombreux à l'avoir visité, très nombreux à la fréquenter maintenant.

Ouvrez les yeux, vous parlez de la Cité, maintenant je vous invite à y mettre les pieds.

14.Posté par Herode le 10/04/2017 18:49 (depuis mobile)

@Post13 ! C''est justement parce que l''on y a mis les pieds, c''est jugements parce que nous sommes profs et enseignants ! L''enjeu de la démocratisation ce n''est pas jadis une arène avec des gladiateurs ! Elle n''a rien réussi à par à enclaver davantage

15.Posté par Clown le 10/04/2017 23:03 (depuis mobile)

@post 13 Gilbert Maillot ! Comment dire autant de turpitudes ! Heureusement que ce bâtiment a été conçu pour accueillir du public. Aussi vous y avez l''air de travailler et fort heureusement vous semblez pas inquiet. Fréquentation nulle = pas argent !

16.Posté par Lauret le 24/06/2017 08:24 (depuis mobile)

Il y à une justice ,j ai postuler pour un poste donc j avais toute les compétences et un z''oreil proche de Marmillaud et de pestel qui a eu le poste ...bon mêm bon dié i dor pas

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter