Politique

Circulaire ministérielle sur les contrats aidés : "Une insulte" pour le Parti Socialiste

Ce matin, les élus socialistes, députés, maires, conseillers généraux, … se sont donnés rendez-vous à Saint-Denis pour dresser un bilan du chômage à la Réunion et critiquer la nouvelle circulaire ministérielle relative à la programmation des contrats aidés en 2011.


Circulaire ministérielle sur les contrats aidés : "Une insulte" pour le Parti Socialiste
Gilbert Annette, Jean-Claude Fruteau, Patrick Lebreton, Jean-Jacques Vlody, … s'étaient donnés rendez-vous à Saint-Denis pour dresser un constat "alarmant" sur le chômage réunionnais et une de ses réponses : les contrats aidés, "Il est nécessaire d'évoquer un problème capital qui touche le tissu social et la société réunionnaise : le chômage dont une de ses réponses est le traitement par les contrats aidés", explique Patrick Lebreton, député-maire de Saint-Joseph.

Les élus socialistes s'insurgent sur la diffusion d'une circulaire ministérielle (Circulaire DGEFP n°2010-25 du 20 décembre), notamment une phrase "la programmation des contrats aidés s'inscrit aujourd'hui dans un contexte caractérisé par une amélioration de la situation de l'emploi et une volonté de redressement des finances publiques", phrase à laquelle répond Patrick Lebreton, "la réalité réunionnaise est complètement différente", avant que Gilbert Annette ne rappelle que notre île détient "le triste record d'Europe de la région la plus touchée par le chômage". Sur un an, le nombre de chômeurs a augmenté de 12,9%, soit 13.000 demandeurs d'emplois en plus de catégorie A. pour l'année 2010

"Cette circulaire est une insulte", fustige Patrick Lebreton, "elle vient officialiser la réduction du taux de financements de l'Etat sur les contrats aidés passant de 90% à 70%", souligne le député-maire. Une décision qui arrive alors que l'Etat a décidé de geler les dotations pour les collectivités pendant une durée de trois ans, "la prise en charge des communes va tripler (…) c'est une manipulation de l'Etat qui souhaite faire porter une partie de la crise sur les collectivités locales (…) cela va entrainer des difficultés dans certaines mairies et mettre à mal un certain nombre de service. Il en va du service public", explique Gilbert Annette, maire de Saint-Denis.

Pas de rencontre avec la ministre de l'Outre-mer

Les élus socialistes regrettent de ne pas pouvoir rencontrer la ministre de l'Outre-mer, Marie-Luce Penchard, présente dans notre île ce lundi, "elle fait 10.000 km pour rencontrer le Premier ministre Mauricien (ndlr : Navinchandra Ramgoolam), elle pourrait en profiter pour nous répondre et rencontrer les élus du peuple réunionnais", souligne le député-maire de Saint-Joseph.

Pour Jean-Jacques Vlody, conseiller général du Tampon, "ce gouvernement ne nous écoute pas malgré nos alertes sur la nécessité de maintenir le dispositif actuel des contrats aidés en outre-mer".

Entre 2002 et 2010, le nombre de contrats aidés est passé de 55.000 à 22.000, "en réalité il y a une volonté politique d'orienter les fonds de l'Etat vers les amis de la majorité (ndlr : Le Conseil Régional) surtout quand on voit que le taux de financement de la part Etat sur les emplois verts a été maintenu à 90% contrairement aux autres contrats aidés", conclut Jean-Jacques Vlody.
Dimanche 23 Janvier 2011 - 17:16
Julien Delarue
Lu 2641 fois




1.Posté par Ded le 23/01/2011 18:08
On parie que notre sous ministresse n'aura pas vraiment le temps de rencontrer les élus locaux , surtout qu'elle sait bien de quoi ils veulent lui parler!
C'est quand même plus classe de rencontrer un premier ministre , surtout un voisin qui ne viendra pas l'embêter avec ces questions tellement triviales!!

2.Posté par bwarouz le 23/01/2011 19:01
en quoi les contrats aidés sont une solution ??? 6 mois à 700 euros avant de retourner au chômage 6 mois avnt le rmi ....un pansement sur une jambe de bois c'est sur ...

3.Posté par anonyme le 23/01/2011 20:23
Triste spectacle des socialistes.
1/ ils ne proposent rien, comme d'habitude.
2/ ils n'ont aucune ambition pour la jeunesse de la Réunion. Ils devraient demander aux jeunes de faire des formations, d'aller à la conquête du monde.... Au lieu de cela, ils proposent et entretiennent les jeunes dans des contrats précaires ...
3/ triste spectacle surtout quand sur la photo il y a 3 enseignants: fruteau, Vlody, Saint Lambert...
4/ Stop avec les méthodes du passé....Si vous n'êtes plus capables, go out....

4.Posté par noe le 23/01/2011 19:48
Le gouvernement aurait pu faire un meilleur effort pour la Réunion .

Au vue du nombre de chômeurs dans notre île , on aurait du doubler le nombre de contrats aidés .
C'est tj un plus pour nos amis qui cherchent un boulot !

Copie à revoir !

5.Posté par Gajik le 23/01/2011 20:33
bwarouz n'a pas besoin d'argent pour vivre, assurément pour dire de telles âneries ?

En quoi l'Assedic est une solution, en quoi l'AAH est une solution, en quoi l'allocation logement est une solution ? en quoi son salaire ou sa retraite sont une solution pour lui ?
A quoi sert-il de manger puisqu'après on fait caca et tout part dans la fosse septique? A quoi sert-il de vivre puisqu'un jour on meurt ? ... gros béta ... si je peux me permettre, ne sachant pas si j'ai affaire à un gamin ou à un être d'âge où on devrait savoir raisonner. J'ai 60 ans, je peux donc me permettre.

Argent, pépettes, flouz, fric, Euros, manger, miam miam, boirouz ! il vous faut un dessin ? C'est vous qui donnez du travail aux chômeurs, aux gens en fin de droits, aux pauvres gens isolés dans les hauts sans voiture, accrochés à leur petite case en tôles, leur seul bien ?

Comment peut-on, avec un tel taux de chômage, critiquer ce peu d'argent qui est là pour permettre à un petit volet de personnes pauvres de garder un peu de dignité et leur donner un tout petit sentiment de vivre et d'être utiles à la communauté humaine ?

6.Posté par electeur le 23/01/2011 20:36
Demandez l'indépendance, bande d'alimentaires vous gérerez vous mêmes ce pays que vous avez mis en déconfiture. La nuance c'est que dans aucun pays au monde socialistes et communistes ont la compétence pour gérer une nation; ce n'est que dans les sociétes capitalistes qu'ils exploitent pour gonfler leurs indemnités et tirer avantage de l'argent des impôts de la population travailleuse.

7.Posté par Feye Tole le 23/01/2011 20:57
Done CES kréol.

comment vont faire tous ces élus socialiste pour recruter des futurs électeurs ? l'Etat marque un stop pour tous ces recrutements politiques et clientéliste. C'est pas grave ont va se sevrir au département. Avec des asociation sattelite pilotées par madame et monsieur dindar ou en délocalisant avec lebreton annette and co.

Et on ose parler de compétences ou d'utilité. Il n'y a qu'un critere : la couleur du bulletin pour etre recruter ou alors le tour de pointrine.

Que le prefet donne le recrutement des contrat aidés à l'anpe et on verra si les élus en sont toujours friands.

Tous les memes.

Mail Lanchon

8.Posté par Tiluc le 23/01/2011 21:28
Le Député Maire de St Joseph voit rouge quand il est question de son fond de commerce électoral. Il a mis en place une véritable machine électorale avec les emplois aidés. Toujours prêt à critiquer l'Etat, mais toujours prompt à utiliser ses dotations en matière d'emplois aidés.

Il coupe un contrat en quatre et s'assure des voix des pauvres malheureux. Son système a marché et marchera encore un moment. Viendra le jour où Il sera battu par tous nos jeunes diplômés BAC +3, 4, et 5.

Plus diplômés que lui, ceux là n'accepteront plus un petit contrat, un petit emploi vacances sans broncher. Ils n'ont rien à perdre et ne croient plus en ses promesses et en ses coup de sang, jamais de sa faute, toujours les autres.

Ceux qui sont aux minimas sociaux commencent également à se poser des questions. Ils ont leur dignité et ont fait le calcul.

Monsieur le Député Maire devrait également virer du conseil général le sortant du 2ème canton, incompétent notoire et alimentaire de toujours. Tout cela dans une logique d'un avenir plus humain pour ses administrés.

Dans le 1er il devrait faire attention à son choix. Car vouloir envoyer un conseiller général fortement atteint d'illettrisme relèverait du scandale, alors qu'il dispose dans son équipe d'un ex proviseur et d'un directeur d'école entre autres.

Concernant les emplois aidés, la seule manière de préserver le système serait de le mettre entre les mains de pôle emploi dans son intégralité. C'est son job.

Les socialistes de La Réunion se nourrissent "électoralement" de la situation de détresse sociale des électeurs et électrices. Ils ne proposent rien, pire ils détruisent des emplois en licenciant tous les agents de l'ARAST. Axel VIENNE ,TELEGONE et toute la clique de coquins roses ont participé à ce massacre social. Ces donneurs de leçons cumulards++ prennent les électeurs pour des couillons.

9.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 23/01/2011 21:51
5. Disons que les contrats aidés, dans le contexte réunionnais, c'est un peu comme les opiacées pour un malade: ça le soignera pas mais ça lui fera croire qu'il est guéri et il en deviendra dépendant. Le problème est qu'on ne peut pas maintenir indéfiniment ce genre de dispositifs, couteux, et qu'ils ne sont même pas foncièrement adaptés aux problèmes réunionnais, qui sont plutôt au niveau de l'offre que de la demande. En gros, on a une dynamique de production de paraplégique comateux, des avantages comparatifs peu nombreux et mal exploités et de grosses difficultés d'exportation combinées avec une dépendance aux importations. Rien de tout ça ne peut être réglé avec une amélioration de la demande et du coup les contrats aidés sont inadaptés d'un strict point de vue économique : ils ne permettront pas de créer d'emplois durables ni de moderniser l'île. C'est donc de grosses sommes d'argent qui pourraient être mieux dépensées tant qu'elles existent encore.

10.Posté par MoA le 23/01/2011 22:09
il me semble avoir lu en fin d'année que le quotas d'emplois aidés pour la Reunion n'a pas été utilisé dans sont intégralité pour 2010.

11.Posté par Gajik le 23/01/2011 22:28
On sait ... Mieux dépensées dans la bouche d'un "libéral", çà veut dire encore injectées en cadeaux fiscaux ou en allègements de côtisations pour les patrons.

Merci de différencier les emplois aidés du secteur marchand et ceux qui vont vers les CHRS, les associations et entreprises d'insertion.

La droite et leur corollaire économique, le patronat, sont très friands des subventions de l'Etat, des cadeaux fiscaux. Et comme ils sont au pouvoir, ils se servent en premier. Leur libéralisme s'accommode fort bien des "aides". Ils ne sont pas d'accord quand l'argent de l'Etat va à des actions de solidarité avec les plus pauvres, par contre ils adorent que l'Etat leur vienne en aide de toutes les façons possibles.

L'Etat est privatisé. Il sert la "dette" aux Banques, il n'y a plus d'Etat au sens moralement positif. Ce sont les Banques et leurs hommes de paille qui sont aux commandes politiques de l'Europe jusqu'aux Nations.

Cette confusion volontairement et malhonnêtement entretenue entre les contrats aidés du secteur marchand et ceux du secteur associatif ou des collectivités locales qui servent à sortir les pauvres de l'extrême pauvreté est moralement inadmissible et écoeurante.

Monsieur Dupuis, vous qui êtes prêt à supprimer toutes les aides et tous les contrats aidés, c'est vous qui allez résoudre la question du chômage à la Réunion? C'est Didier Robert qui va sortir la Réunion de ce sous emploi ?

Tout le monde le sait que les contrats aidés, ce n'est pas NORMAL. Mais la pauvreté et le chômage est-ce normal ?

Vous préférez sans doute que les gens restent au RSA toute leur vie ? ou alors vous voulez aussi supprimer le RSA ?

Moi aussi, je serais pour tout supprimer pour que les pauvres se révoltent, envahissent la Région et déposent les usurpateurs.

Vous ne vous rendez même pas compte que ce sont ces crédits de misère de contrats aidés qui assurent un minimum de paix sociale à la Réunion. Ces grosses sommes, vous allez les mettre où, monsieur Dupuis ? en cadeaux fiscaux aux nantis, en infrastructures routières, en hôtels pour créer des emplois ? (hi hi!) en logements sociaux ?

Il s'agit de crédits minimums. Le scandale de la DETTE créée de toute pièce pour engraisser les banques ne vous intéresse certes pas. Par contre, racler dans la solidarité nationale, c'est un sujet passionnant, c'est certain.

QUI VEUT SAVOIR LA VERITE DE CE QUE RECOUVRE LA "DETTE", QUE SARKOZY, APRES MITTERRAND ET CHIRAC ONT MIS EN PLACE ET GERENT POUR LE PLUS GRAND PROFIT D'UNE POIGNEE DE GENS ?

http://fauxmonnayeurs.org/

Bonnes découvertes et revenons ensuite parler de ces quelques misérables deniers investis dans des contrats aidés, mais cette fois ci de bonne foi et avec sérieux.

12.Posté par Gajik le 23/01/2011 23:10
Et pour donner envie à certains de se former à cette réalité du pouvoir politico-économique capté par les banques, voici un extrait du site signalé plus haut (http://fauxmonnayeurs.org/)

... " Vous croyez que la monnaie est créée par l'État ? Vous vous trompez : ce sont les banques privées qui créent la monnaie, et qui en perçoivent le prix (le taux d'intérêt).
Si c'était l'État qui créait la monnaie, la prêtait aux banques et en percevait l'intérêt, alors cet intérêt (environ 280 milliards d'euros pour l'Europe en 2006) pourrait financer les services publics au lieu de partir vers les paradis fiscaux.
L'État (c'est-à-dire nous tous) a perdu le droit de créer la monnaie et ce sont des banques privées à qui nos soi-disant "représentants" ont abandonné ce pouvoir décisif.
Vous pensez que la monnaie est un outil qui sert l'intérêt général ? Vous vous trompez : la monnaie est devenu (discrètement) un outil qui sert d'abord des intérêts privés.
La construction de l'Union européenne pourrait bien être motivée principalement par ce hold-up, notamment à travers à l'article 104 du traité de Maastricht : « Il est interdit à la BCE et aux banques centrales des États membres, ci-après dénommées « banques centrales nationales » d’accorder des découverts ou tout autre type de crédit aux institutions ou organes de la Communauté, aux administrations centrales, aux autorités régionales ou locales, aux autres autorités publiques, aux autres organismes ou entreprises publiques des États membres; l’acquisition directe des instruments de leur dette, auprès d’eux, par la BCE ou les banques centrales nationales, est également interdite. » "
" ...

La burka, la Tunisie, le climat ... tout çà ce sont des écrans pour que le français moyen ne voie jamais la réalité en face. Ben Ali parti, les structures capitalistes spoliatrices restent en place, rien ne changera, car même si on met les Trabelsi en prison, leurs hommes de paille sont partout. Cessons d'être aussi naïfs et crédules et formons nous en économie véritablement.

En Europe c'est idem, changez Sarko pour Straus-Kahn ou pour Tartempion, mettez la mère Denis, soeur Marie des Anges, un noir, un asiatique à la tête de ces pays, les BANQUES dirigeront toujours. Ce sont leurs hommes de paille. C'est un SYSTEME. La mafia, la Camorra, à côté, c'est du pipeau.
Le sale travail étant déjà fait en Iraq, avez vous vu un changement radical avec l'arrivée d'un "noir" à la présidence des Etats Unis ? Qui peut croire que la couleur de peau de quelqu'un puisse avoir la moindre importance décisive dans la gestion d'un système foncièrement basé sur des valeurs immorales ? Et tout le monde s'est précipité sur ce miroir aux alouettes de la couleur d'Obama ! quelle tristesse de voir mes frères humains aussi naïfs !

On supprime les Paradis fiscaux (ah bon?) il en repousse mille autres. On n'a plus besoin de toutes ces vieilleries, tout çà c'est dépassé, avec un clic de souris on fait et défait des gouvernements selon l'usage qu' on en a.

Il est temps de se former aux REALITES du fonctionnement du Monde et d'en arrêter avec cette vision fantasmée de la "CRISE" !

J'ai 60 ans et çà fait depuis mes 7 ans que j'entends parler de la crise. Cà va quelques années, mais là c'est trop ! Tout le monde des veaux que nous sommes devenus, lobotomisés par des années de JT, reprend le refrain des économies à faire pour sauver la France ! quelle stupidité !

Par pitié, les humains, allez voir http://fauxmonnayeurs.org/ ,
lisez Jean Ziegler,
lisez le Grand Soir sur http://www.legrandsoir.info/
lisez le site de Third World Network sur http://www.twnside.org.sg/
lisez "Un autre monde est possible" sur http://issopha.unblog.fr/
lisez l'excellent candidat aux présidentielles Cheminade, boycotté tant par la droite que par la gauche
sur http://www.solidariteetprogres.org/

il faut nous former en économie réelle, par débiter des fantasmes en permanence. Nous sommes trompés par les puissants, de Sarkozy aux Préfets, du haut en bas, l'Administration nous tient dans l'ignorance des vrais enjeux, des vrais coûts de chaque chose. Nous sommes des nains en économie, des ignorants, pour la plupart d'entre nous. Alors formons nous et cessons de gober toutes ces salades de "crise", de faillite des Etats ... C'est la nouvelle tactique du capitalisme pour accélérer la destruction des services publics. Le frère de Sarkozy, dans les assurances est déjà en train d'engranger les milliards générés par la réforme des retraites.

Il y a des milliards, mais ce n'est pas pour nous. ET ils en veulent encore plus. INDIGNONS NOUS, BON SANG !

13.Posté par nicolas de launay de la perrière le 24/01/2011 00:24
faut réduire les budgets comm' et apéro..réduire les budgets voiture de fonctionnement..réduire le budget télécom' des élus.. sans parler des voyages en première qui devront redevenir des voyages en classe éco..ainsi qu'affecter effectivement les miles à la collectivité qui paye..au lieu de celui qui voyage..

bref, gérer au mieux.. rien de neuf sous le soleil donc !

14.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 24/01/2011 00:25
11. Libéral? Moi? Vous feriez rire cambronne...

Personnellement, en économie, je suis nettement plus proche d'un List que d'un Hayek. Mais j'imagine que ça ne vous parle pas?

Ceci étant dit, vous confondez: vous estimez que les contrats aidés sont un droit liés à la situation internationale. Non, les contrats aidés sont un instrument qui est plus ou moins approprié selon les situations. Or, manifestement, ce n'est pas le cas à la Réunion: ce qu'il faudrait ce sont, effectivement, des infrastructures permettant à la Réunion de se démarquer de ses voisins, notamment en terme d'éducation, de santé, de technologies... Pour la France c'est plus délicat et plus difficile à modifier, vu que le gros problème français c'est une absence totale de compétitivité, notamment industrielle, qui s'explique par de nombreux facteurs et pour lesquels les contrats aidés peuvent représenter une solution selon les cas et s'ils sont bien conçus.

En fait, les contrats aidés sont un dispositif de retour vers l'emploi qui cherchent à empêcher la perte de l'employabilité liée au chômage de longue durée. Le problème c'est que l'employabilité est à la base très faible et que des emplois, il n'y en a pas... Le "social" en revanche, c'est le rôle du rsa, détourner une procédure pour remplir le rôle de l'autre c'est malsain politiquement (le rsa n'est pas à la discrétion des hommes politiques) et inefficace économiquement (parce qu'ils n'ont pas été conçus pour ça).

Quoi qu'il en soit, le problème des contrats aidés est le même que celui de la surrémunération: c'est donner un remède soignant les symptômes d'une maladie sans en soigner la cause et incitant du coup à s'exposer à plus de risques. Ou, pour faire une métaphore plus claire, ça revient à donner à un alcoolique un remède contre la gueule de bois et attendre qu'il fasse une cirrhose ...

Donc oui, dans l'absolu, il serait souhaitable de rediriger ces sommes vers des politiques capables de créer des emplois à long terme: éducation, infrastructures, recherche et développement, ... par exemple.

15.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 24/01/2011 00:28
(et, à ce sujet, pour la dette, publique ou privée, à laquelle vous faites vaguement allusion, il y a des raisons théoriques et politiques à sa constitution, contrairement à ce que vous semblez penser. Il ne suffit pas de se renseigner auprès d'un seul camp. Ceci étant, il y a effectivement eu des comportements plus que frauduleux, auxquels les gouvernements sont en train de mettre bon ordre, voir par exemple le mortgagegate)

16.Posté par bwarouz le 24/01/2011 07:36
post 5 mon cae c'est terminé fin novembre, je suis assez bien placé pour parler.

Au lieu d'un emploi que je qualifie de fictif pendant 6 mois , j'aurais préféré une formation et au final tout le monde y aurait gagné

17.Posté par bouboul974 le 24/01/2011 09:37
Il n'a jamais été dis que les contrats été LA SOLUTION CONBTE LE CHOMAGE ,mais une des solutions provisoires qui pourrait compenser le manque de travail ! et puis qui sont ceux qui au chômage ne voudraient as d'un petit contrat" pour boucler les fins de mois.
Mais je pose la question à ceux qui critiquent l'intervention des Socialistes sur ce sujet, Pourquoi VOS de l'UMP ne font de l'EMBAUCHE leur priorité première ou à leurs AMIS du CAC40 de ne plus licencier nos compatriotes et ne parlez pas de crises car il y en a qui ne subissent pas la crise , voyez ceux qui bénéficient des largesse du Gouvernement de FILLON avec 17 milliards de crédit d'impôts?

18.Posté par mic974 le 24/01/2011 11:10
Pffff facile de dire blablabla, toute façon cet contrat aidée seront pour qu'une partie de la population, on parle de chomage, mais les maire au lieu de donner des contrat de 1 an pour un jeune il préfére donner un cdi a certain gros zozo qui nont pas besoin, aussi je prend mon cas a la plaine des palmistes le maire vous dit " si vous ne toucher pas au rsa ou api je vous donne pas d'emploi" alors imaginez vous un jeune sans emploi qui recherche activement un emploi même en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation ben il n'aura rien, voici dans quelque MERDE on ait..
Na certain dans les commune 'je dirait qu'il font exprés de ne pas vouloir donner du travail '
Un cdd vaudra mieux qu'un cdi car un cdd sera toujours la porte d'entrée a de nouveaux projet.. ainsi va la vie.

19.Posté par fredo974 le 24/01/2011 12:46
reprise du post 8 : Les socialistes de La Réunion se nourrissent "électoralement" de la situation de détresse sociale des électeurs et électrices. Ils ne proposent rien, pire ils détruisent des emplois en licenciant tous les agents de l'ARAST. Axel VIENNE ,TELEGONE, ANNETTE, VLODY et toute la clique de coquins roses ont participé à ce massacre social. Ces donneurs de leçons cumulards++ prennent les électeurs pour des couillons.

et pourtant y dit ke socialiste lé contre la casse sociale et pourtant zot la ttoute le band d'élu de gauche au conseil general PC-PS-DRPOITE SOCIALE TOUS POUR DES POSTES ALIMENTAIRES.
ANNETTE Y INTERDIT A UN SIMPLE MILITANT DE VOTE A DROITE MAIS A LI POU REMPLI SONT VENTRE LI AIDE NASSIMA ET PONAMBALOM ET DINDAR A GAGNER.

20.Posté par Gajik le 30/01/2011 12:07
15. petite réponse à Mr Dupuis

"Si les gens comprenaient réellement le processus de création monétaire, le système ne tiendrait pas plus de 24 heures" Henry Ford

Mon expérience me dit que seules se laissent appeler et aiguiser
les consciences qui sont déjà éveillées d'elles-mêmes
(Herman Hesse)

Vous les journalistes, vous êtes coupables devant l'humanité d'entretenir volontairement ignorance et confusion, pour sauver les systèmes politiques et financiers que vous servez. Effectivement, on ne peut pas être un fervent soutien de l'UMP qui est le parti (avec le PS son alternative de secours) du FMI, de l'OMC et du dollar-Euro et en même temps donner aux gens simples une éducation qui irait à l'encontre de la marchandisation de toutes nos sociétés pour le seul profit d'une poignée de banquiers et de familles régnantes.

Je vous comprends fort bien , Mr Dupuis. La formation des gens du commun, du petit peuple, à l'économie réelle et à sa criminalisation galopante est une responsabilité que vous ne prendrez jamais. La plupart des sujets traités, certes intéressants ou parfois amusants, permettant en tous cas le défoulement des bas instincts de nos concitoyens contre des boucs émissaires, sont surtout des écrans de fumée pour orienter l'attention du public à regarder le monde par le petit bout de la lorgnette vers le dérisoire et l'évènementiel secondaire.

Je comprends que le rôle criminel du FMI et la marchandisation de tous les services publics, fers de lance de la politique euro-américaine de domination mondiale dont Sarkozy, Pascal Lamy et Strauss-Kahn sont les piliers actuels pour la France ne soient pas des sujets qui vous intéressent de creuser.

Pourtant, malgré vos dires, chaque CAE marchand, chaque dossier RSA dans cette peite île de la Réunion est le produit direct des principes basiques ultra-libéraux qui gouvernent la France depuis les années 60 après le boom de la reconstruction et depuis le début de l'euro-américanisation du capitalisme. Vous savez fort bien que tout est lié.

Je remarque surtout que vous avez dévoilé votre attirance pour Friedrich List, un des inspirateurs du National Socialisme et des principes fondateurs de la Communauté Economique Européenne. Je vous rappelle que cet inspirateur du libéralisme, comble de l'ironie, s'est suicidé ayant perdu sa fortune dans une des crises cycliques américaines au milieu de XIX° siècle !
De toutes façons un homme à cheval sur les XVIII° et XIX° siècle ne peut plus inspirer dynamiquement quiconque du XIX° siècle, tout comme Marx ou Freud, qui ont posé des bases d'analyse toujours valables mais dépassées dans le détail. Autant se référer aussi à la Bible ou à Galilée.

Quant à Hayek (qui ne me dit rien dites vous), c'est un chantre du libéralisme aussi et je vous signale quand même qu'en dehors de ces deux références, il y en a bien d'autres qui vous intéresserait d'étudier. Hayek a d'intéressant ses analyses de la faillite annoncée de l'économie dite "socialiste" aussi. Ce sont les deux oreilles de l'âne gourmand capitaliste :
Sarkozy ou Strauss-Kahn, les deux outils de la même politique.

Retenons seulement cette petite citation de Hayek, en prise directe avec notre sujet des CAE :

« à défaut de l'achat d'une paix sociale par l'État-Providence, l'ordre de marché aurait été balayé depuis longtemps ». C'est sans doute cette clairvoyance qui vous a fait choisir l'homme du XIX° siècle ?

Comme économistes géniaux non vendus à la cause du libéralisme sauvage, je vous conseille surtout Rosa Luxembourg dont l'oeuvre est boycottée évidemment par toute l'intelligentsia libérale au pouvoir jusqu'aux confins de la Chine désormais.

C'est ce gouvernement mondial du capitalisme, d'essence EXCLUSIVEMENT mercantile donc immorale qui est un hydre aux pouvoirs de repousser instantanément partout où on lui coupe une de ses têtes, qui détermine notre quotidien. Il tombera en même temps que se déclanchera un nouveau désordre mondialisé lui aussi. De nouvelles formes de solidarités populaires naissent chaque jour pour contrer le monstre capitaliste. Des rapports SUD-SUD voient le jour et pourquoi pas en monnaies nationales et troc en nature, pour boycotter le puant dollar.
Un nouveau Lolaos viendra aider Héraclès pour trancher la tête d'or centrale de l'Hydre capitaliste qui est située entre Londres et Wall Street.

Déjà le FMI et l'OMC sont montrés clairement du doigt en Grèce, en Irlande, en Turquie, en Argentine, sans parler de l'Afrique et de Madagascar, comme des organisation criminelles au service exclusif des banques européennes et américaines. Des monnaies alternatives fleurissent dans le monde pour développer de nouvelles solidarités et sortir du circuit infernal de la dette américaine que nous payons par des parités imposées avec le dollar, cette monnaie sale et couverte du sang des hommes femmes et enfants de toutes nationalités tués par l'armée américaine ou ses mercenaires dans toutes ces guerres d'agression et de rapine, tachée de pétrole, contaminée par l'uranium. Oui, c'est nous qui payons le déficit colossal de la dette américaine.

Le jour où les journalistes cesseront de servir la soupe à l'UMP et au PS, et de brandir cette pauvre cloche de Marine Le Pen comme épouvantail alors que leurs actes sont pires que du fascisme, peut-être nos pays deviendront INTELLIGENTS et la conscience acquise ne se perdra plus dans des dérivatifs moyenâgeux.

La responsabilité du pouvoir médiatique est capitale dans la pérennisation de l'obscurantisme dans lequel baignent nos Peuples. Surtout en économie basique. Nous sommes des veaux avec un cerveau sclérosé pour la plupart d'entre nous, par 50 ans de JT !

Journalistes, vous rendez vous compte de votre responsabilité dans l' éducation populaire au sens critique ? Mais quand on voit que même ce pauvre Stéphane Hessel soutiendrait une candidature de Strauss-Kahn, on est effrayé du niveau de conscience des français, politiquement et économiquement.

Il faudra probablement que la casse des acquis sociaux soit si totale et si grave que çà mette les gens des classes moyennes dans la rue, comme en Argentine ou en Grèce, pour que les journalistes se mettent , comme en Tunise à "découvrir", sur la pression de la rue, la VERITE sur le système mafieux capitaliste. Il ne tient que grâce au pouvoir médiatique et à chaque petit Sarkozy qui règne en maître dans le cerveau de ces journalistes politiques. On dîne à la Mamounia, on est invité au Fouquet's, on bave son discours sirupeux sur le JT à la gloire du libéralisme et du Maître.

A la Réunion aussi, cet obscurantisme entretenu par les entreprises médiatiques aux ordres aura ses surprises un jour ou l'autre. Car, même si les gens sont tenus hors d'état de nommer les causes réelles et non fantasmées de leur appauvrissement, ils en vivent les effets dans leur chair et un jour ils chercheront à comprendre. (les fameuses consciences éveillées d'elles mêmes de Hesse cité plus haut).



21.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 30/01/2011 12:22
15. C'est un copier coller de chez attac? Vous me pardonnerez de ne pas répondre à ce qui n'est ni plus ni moins qu'un tract... (et LOL à la référence à Luxembourg... )

22.Posté par Gajik le 30/01/2011 13:03
précision :

Je voudrais préciser ma pensée qui peut porter à équivoque dans ma phrase :

"... l'UMP et au PS, et de brandir cette pauvre cloche de Marine Le Pen comme épouvantail alors que leurs actes sont pires que du fascisme ..."

Y aurait-il pire que le fascisme ?

Oui, tout ce qui est du fascisme et qui avance masqué est pire parce que çà entretient durablement la confusion et il est beaucoup plus difficile de lutter contre un ennemi qui se cache derrière un masque. D'où pour eux l'importance de brandir Marine Le Pen pour se démarquer de ces idées d' extrême droite alors qu'ils en appliquent le programme en s'appuyant, entre autres joyeusetés, sur la xénophobie.

Certes, le programme néo-libéral appliqué par Sarkozy n'est pas aussi stupidement "nationaliste" que celui du FN, puisqu'il s'agit de conforter les frontières seulement pour cloisonner les travailleurs potentiels, pour gérer les flux migratoires au service des besoins des multinationales.

Mais il est totalement anti nationaliste pour la monnaie et la circulation sauvage et dérèglementée des marchandises et des capitaux.

Le nouvel axe Eurodollar nécessite une libéralisation totale de la circulation des marchandises et le blocage total aussi de la circulation de la main d'oeuvre. Les pays pauvres ne peuvent pas se développer sans mettre en péril les entreprises délocalisées d'Europe et des USA ainsi que le prix bas pour l'accès des occidentaux aux minerais et ressources en terres agro alimentaires. Ils doivent rester pauvres. C'est vital pour l'économie capitaliste. Le FMI a été créé pour veiller à cela.

D'où ce "nationalisme" un peu particulier du néo libéralisme OMC, qui n'a rien à voir avec l'arme idéologique du FN : il s'agit de fermer les frontières aux hommes et de les abolir pour le marché : une gestion de PARC d'HUMAINS de fait.

Au moins, le fascisme pur et dur tue, spolie, pille, torture, emprisonne, torture, massacre. L'ennemi est clair, dur comme de l'acier, nommable, quantifiable, donc destructible.

Le fascisme occidental tue, massacre, spolie, emprisonne de la même façon, mais par PROCURATION, et il mondialise ses réseaux.

Qui parle, par exemple, des tortures sensorielles vécues en cet instant par le courageux soldat Bradley MANNING, 22 ans, qui a sorti illégalement la vidéo militaire du massacre d'une équipe de journalistes de Reuter et de 11 civils et 2 enfants à Bagdad par une "erreur" des GI ?

Nous savons tout cependant sur le soldat israélien retenu par le Hamas, parce qu'il est aussi français je crois. Idem en son temps aussi pour l'autre escroc "otage des Farcs" ... Mais qui sait que ce jeune soldat est enfermé dans une cellule de haute sécurité 23h sur 24, sans ouverture sur le jour, afin de le faire craquer et qu'il se dénonce comme informateur de Wikileaks ?

Qui sait que les Etats Unis sont en train de crever de leur propre exploitation anarchique et criminelle du gaz de schiste et que New York est menacé de grave pollution irrémédiable de son eau par l'exploitation folle de ces gaz en injectant à 1000 m sous terre des tonnes de produits toxiques qui remontent en surface ?

Qui sait que le capitalisme vert a pris possession du marché de la pollution et que tout çà s' auto- nourrit dans une accélération folle ? que les théories sur le réchauffement climatique sont une opération d'intox montée en haut lieu ? qui sait pour quels intérêts ? Peu de gens, sinon ceux qui y sont directement confrontés. La presse est MUETTE donc COMPLICE.

Cà, c'est le véritable fascisme moderne. Aussi vrai que c'est Bush qui a financé Ben Laden et qu'auparavant c'est Wall Street qui a lancé Adolf Hitler. Les Etats Unis et ceux qui les servent, au premier chef Sarko l'américain, sont en eux mêmes des armes de destruction massive.

Marine Le Pen est un pet de lapin à côté !

23.Posté par Gajik le 30/01/2011 13:16
Quel mépris envers moi ou même envers Attac, Mr Dupuy ! quand on n'a plus d'argument, on accuse l'autre de faire un copié collé, un tract ! Quoique çà me flatte que vous puissiez me donner le niveau d'un militant d'Attac

Je vous mets au défi de trouver, en dehors des quelques citations, où j'aurais copié collé mon post. C'est outrageant et mesquin de rabaisser ainsi vos contradicteurs, mais je ne suis pas étonné. C'est dans la logique de ce que je dénonce.

Moi, je copie-colle de mon cerveau, Monsieur Dupuis. Certes, je m'informe, je n'ai pas la science infuse. Mais jamais je n'aurais la bassesse de vous dire que vous copiez-collez vos textes.

Avez vous lu Rosa Luxembourg comme économiste ? Pourquoi vous marrer ? Je ne me suis pas marré de votre référence à List que je trouve dépassé et qui date de la première moitié du XIX° siècle, Alors respectez moi, si vous ne respectez pas la mémoire d'une femme illustre.

Dites franchement que vous méprisez mes idées qui sont inconciliables avec les vôtres, donc que vous vous rendez inaccessible au dialogue, je comprendrais mieux. Cessons là donc nos contacts et j'essaierai de me taire désormais sur votre site qui ne tolère pas l'expression libre.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales