Société

Cinq kilomètres à pied et des larmes pour un colis alimentaire...


Cinq kilomètres à pied et des larmes pour un colis alimentaire...
"On ne s'habitue jamais". Patrick Savatier, président de l'association Momon papa lé là n'en est pas sa première expérience face à la misère, mais il y a des jours où c'est plus dur que d'autres. Hier, une mère de famille a fait 5 km à pied pour arriver jusqu'aux locaux de l'association afin de demander à manger. "La personne en difficulté doit d'abord se faire connaître auprès des services sociaux et passer devant une commission d'attribution pour avoir un colis. Mais ça peu prendre 15 jours et cette famille n'avait pas mangé depuis la veille", affirme Patrick Savatier, ne cachant pas son émotion ni sa compassion. "Quand j'ai vu la détresse de cette dame, j'ai senti un frisson qui a couru tout le long de l'échine", explique-t-il.

"En ce moment, c'est la ruée sur la conserve de secours"

"Nous sommes allés jusqu'au stock alimentaire et nous lui avons fait un colis alimentaire pour un mois. Elle en a pleuré devant ses enfants, assure Patrick Savatier. En ce moment, c'est la ruée sur la conserve de secours. On connaît un moment de grande fatigue. Ces derniers temps, c'est très dur pour cette tranche de la population".

Mais Patrick Savatier voit bien que la misère ne concerne plus seulement les pauvres. "Ceux qui travaillent se retrouvent aussi dans cette situation. Demain, c'est peut-être vous !", assure le militant qui observe qu'il n'y a plus seulement les habitués qui viennent appeler au secours. "Je pense que ces gens qui n'ont pas l'habitude doivent tourner pendant des heures devant le téléphone avant d'appeler. Puis ils finissent par venir", précise le président d'association.

Victime et coupable ?

Ce qui interpelle l'homme de terrain, c'est "la honte" qui accompagne ces gens qui se retrouvent "victimes" du système. "La honte est du mauvais côté. On n'a pas à avoir honte d'être victime de sa situation alors que la honte doit se trouver de l'autre côté. Lorsque nous avons ramené cette dame, elle a voulu qu'on la dépose à 500 mètres de chez elle", précise Patrick Savatier.
Jeudi 2 Août 2012 - 11:22
Lu 2452 fois




1.Posté par Thierry le 02/08/2012 11:41
LA HONTE DOIT ETRE DU COTE de ces chefs d'entreprise (pas de la petite entreprise qui trinque) mais de ces GROSSES Boîtes qui exploitent les hommes et ne repartagent pas la richesse... qui laissent les gens crever de faim ...

La honte doit être du coté de CEUX qui accumulent l'argent à ne plus en savoir quoi faire et qui sont capables de passer à coté d'un sDF en le méprisant et à en être dégouté ...

Je moucate parfois ce gars mais je reconnais son utilité pour cette tranche de population ... et la paperasse qui fait trainer l'obtention d'une boîte de conserve ... et le regard des autres qui tue plus que la faim ... et nos enfants à qui on enlève le sourire ...

L'entraide se perd... comme à une autre époque ... la pauvreté se fuit comme la lêpre ...

de toute façon les enfants des trop riches n'ont pas de SOURIRE ... Ils font parfois peine à regarder ... mais ils ont le ventre plein ... et savent de quoi sera fait demain ...

UN éveil de nos politiques, un éveil de nos acteurs politiques ... la faim fait aussi mal chez nous ...

MERCI MONSIEUR pour ces gens

2.Posté par zou le 02/08/2012 11:55
Et pendant ce temps là, les politicards trouvent le temps et l'argent d'aller s'occuper des oignons des requins qui n'ont rien à faire dans la mer et qui bouffent les pauvres surfeurs .............

3.Posté par papapio, ni macro ni géniteur payeur le 02/08/2012 11:57
On n'a pas à avoir honte d'être victime de sa situation alors que la honte doit se trouver de l'autre côté.....
Exactement....
Et chacun d'entre nous ressentirait la même chose (enfin sauf pour ceux qui ont besoin de cette misère pour dégager tant de bénéfices personnes républicains) dans les mêmes circonstances ...

4.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 02/08/2012 12:15
... la honte devrait être du côté de tous ces joyeux et jouisseurs politicards – et politicardes !, qui dilapident l’argent de la communauté à d’impudiques amusements, médiatisés pleines pages, à prix d’or, dans la presse écrite ; juste pour pouvoir ainsi dire : « sak nou la fé ! » ; au point que la Réunion est devenue une véritable plateforme de loisirs, avec l’esprit de compétition des uns et des autre qui va avec… SHAME !!

5.Posté par La honte doit changer de camp le 02/08/2012 12:30
Salaire de ce joueur de foot dont on parle = plusieurs dizaines ou centaines de milliers de colis alimentaires !

6.Posté par Simplet le 02/08/2012 12:41
Je ne vous connais pas Mr SAVATIER ...
J'ai toujours du mal à comprendre ce qui vous motive dans vos actions ...

Mais je dois reconnaître que vous faites des choses formidables ... en fait des choses ordinaires que chacun d'entre nous devrait (cela s'appelle la solidarité) ... mais comme vous êtes l'une des rares personnes à le faire, ces choses deviennent formidables ...

Merci pour tous ceux que vous (et votre équipe) aidez ...

7.Posté par le taz le 02/08/2012 13:53
ah bon, y'a de la misère en france? à la réunion aussi ?
première nouvelle. de la misère sur nos terres !!! bizarre, quand même.
quand je voie les décisions du roi de la corrèze, je me demande pourquoi on dépense des milliards pour les autres.... et encore une incohérence du PS, dans toute sa splendeur.
3,76 milliards d'annulation de dette
allez, soyez zeureux, votre nouveau président s'occupe de vous...
pour le moment, bon bilan.
1) au yeux des allemands, on est des médiocres.
2) avec la future fiscalité hollande, les entreprises vont se barrer. et on va tous devenir chomeurs.
au moins, on deviendra tous pauvre dans la justice sociale.
3) si vous voulez du boulot, pointez à pole-emploi pour des postes à pole emploi.
tenez le coup, m'sieur savatier, on va être de plus en plus à venir vous solliciter.

8.Posté par Didier le grand le 02/08/2012 14:06

On n'a pas à avoir honte d'être victime de sa situation alors que la honte doit se trouver de l'autre côté.

il faut Dénoncer les fraudeurs la corruption voila la honte , il faut tous se mobilisé est faire pété se systéme pas d'autre choix !

9.Posté par le ral bol le 02/08/2012 14:11
les réunionnais se laisse mourire , chez eux ou bien sdf , est les etrangers se remplise les poches du patrimoine ,la Réunion vendu part la corruption ! il faut agir vite !

10.Posté par coco de lo le 02/08/2012 14:45
vindemia.. 44 millions de résultats nets (holding) en 2007.. depuis ..plus rien de disponible..

cf societe.com
http://www.societe.com/bilan/vindemia/380859025200712311.html

44 milions = résultat exceptionnel ou résultat financier lié aux participations dans les sociétés d'exploitation des enseignes score ?

11.Posté par Fab le 02/08/2012 15:30
La misère profite bien à certaines personnes, les politiques entre autres. Quant à se retrouver sur le carreau, pas difficile après une perte d'emploi, des emprunts qu'on ne peut plus rembourser etc... Sans parler des banques ou autres organismes qui incitent au crédit et à la consommation. Tous complices là-haut !

12.Posté par Choupette le 02/08/2012 16:01
La honte devrait être du côté de ces commerçants ou gérants de supermarché qui augmentent leurs prix sans vergogne du même produit qui n'a subi aucun changement.

C'est le cas du (...) de Saint-Paul :

Plusieurs produits ont subi une hausse exagérée.

Le sac de 5 kgs de croquettes pour chiens qui était à 5euros 15 encore la semaine dernière est passé à 5 euros 85.

Certains produits ont quand même subi un changement : la boîte de boulettes pour chiens qui coûtait 1 euro 15 est passée à 1 euro 25.

Ce sont les mêmes boulettes SAUF que, l'étiquette ne garantissant décidément rien, dans la boîte de boulettes à la volaille, on trouve des boulettes au boeuf !

Ni les salaires, ni les allocations n'ont augmenté, mais ces commerçants sans scrupules me rappellent furieusement le commerçant de Germinal d'Emile Zola.

Ils n'ont décidément rien compris.

Qu'ils continuent à manger la laine sur le dos des pauvres !

Je doute que mon post passe ...

13.Posté par vital le 02/08/2012 17:34
quand on sait les accointances de ce bonhomme ,et ses vélleités politiques il est difficile de croire que la misére des autres soit responsable de sa sortie médiatique .
on peut aussi aider les autres dans l'anonymat comme le font plein de gens , mais hélas on risque de ne pas avoir sa photo dans les journaux ,quand on est en mal de reconnaissance cela ne fait pas forcément l'affaire
vital

14.Posté par nicolas de launay de la perrière le 02/08/2012 18:08
13.
il en faut plus pour ne pas se cantonner qu'à la seule nécessaire aide discrète que tout le monde, est capable de réaliser.

le combat politique de Patrick Savatier est louable car il part de la réalité du terrain pour impulser un éventuel changement par la prise de conscience.. sans prise de conscience..point d'évolution..sans information et sans message médiatisé, point de sensibilisation...sans sensibilisation, à quoi bon prendre conscience tout seul dans son coin..?

15.Posté par la loi perdu ! pire que l afric le 02/08/2012 21:51
la reunion trop chauvin ! TROP INDUVIDUALISME , préparez vous sa va pas tarder la révolution quand ya trop d' injustice ya plus de honte à se défendre surtout quand la faim se fait sentir

la Réunion c'est fini c' est vole fraude corruption ou bien créve !

16.Posté par Bayoune le 03/08/2012 08:20
Choupette du post 12 sanb nawar riyin konpri, kan i parle domoune lapré krève la faim, èl i viyin parle anou manzé pou lo siyin, boulete, krokète. Sà rosanm a inn provokasiyon, si mi konpran kèl i yinkiète à èl pou son toutou, sa i vé dire ke la mizère des humains elle semble s'enfoutre. Akoz èl la pa gardé zogmantasiyon dosi bann bwate sardine, pilchard, pwa, la morue, sounouk ke domoune i rabate dosi fote de miyé, NON èl, èl i trouve manzé lo siyin la tro ogmanté. En quelkesorte wal lo sousi bann riss... domoune na ka krévé.
Anon robate in karé dosi lartik isi minm i donn salaire é indemnité bann zélu :
http://www.zinfos974.com/Les-deputes-et-leurs-indemnites-Faites-ce-que-je-dis-pas-ce-que-je-fais_a44817.html?com#com_3157378

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales