Economie

Cinq franchises Leader Price mises à l'écart du Groupe Caillé


Cinq franchises Leader Price mises à l'écart du Groupe Caillé
C'est une information du Quotidien. Le groupe Caillé a décidé de mettre ses menaces à exécution et n'alimentera plus cinq de ses franchises Leader Price du Sud et de l'Est.

Le conflit entre le groupe Caillé et les cinq franchisés remonte à plusieurs mois. Ces derniers reprochent au groupe d'avoir "été pénalisés lors du changement d'enseigne en 2009 et de ne pas avoir été indemnisé pour la perte de chiffre d'affaires", comme le rapporte le journal.

De plus, la mise en sauvegarde du groupe en 2010 a creusé encore plus les dissensions entre les protagonistes, menant à la résiliation du contrat de cinq franchisés sur sept.

Ils avaient jusqu'à la semaine dernière pour revenir dans le giron du groupe Caillé.

L'ultimatum dépassé, la direction du groupe a décidé de ne plus livrer ces magasins Leader Price.

Le directeur du groupe, Philippe Lauthier, s'est quand même rendu sur place pour rassurer les salariés sur leur situation.
Mardi 12 Mars 2013 - 09:16
.
Lu 3336 fois




1.Posté par Caillé menteur le 12/03/2013 09:53
C'est le monde à l'envers !! Cela fait des mois que se sont les Leder Price qui demandent des comptes à Caillé !! aucune réponse de sa part, si ce n'est dans la presse pour mettre la pression !! Et les journaleux, toujours aussi médiocres, qui ne se posent aucune question et qui lèchent les plus puissants...

2.Posté par noe le 12/03/2013 09:54
Parfois il faut savoir "divorcer" pour aller de l'avant ...
Caillé est un mauvais perdant , un mauvais gestionnaire ... qui ne sait que faire des profits en coulant les plus petits ...

3.Posté par Madinina le 12/03/2013 10:59
Encore des enseignes du Groupe CAILLE qui se font hara kiri à l'insu de leur plein gré ! Parions que sous peu ces magasins auront changé d'enseigne et seront tombés dans le giron de gros groupes de la grande distribution qui n'attendent que ça...

4.Posté par client le 12/03/2013 12:36
ce matin rue du Four à Chaux à St Pierre ils refusaient outre la carte de fidélité ,la carte bancaire,les chèques ,ils ne vont pas aller loin

5.Posté par Zbob le 12/03/2013 13:31
La preuve que Caillé ne pense qu'à sauver son fric et surtout pas les emplois...

Voila ce qui arrive mais c'est la logique des fortunes familiales:
Un ancêtre crée à force de travail ,une entreprise familiale florissante, les premiers héritiers , élevés à la dure prenent la suite et font fructifier ,et la troisième génération est formée de trous du culs pétant dans la soie dès leur jeune âge , qui se dépechent de se prendre pour ce qu'ils ne sont pas ,qui dépensent, veulent se faire plus grosse que le boeuf , trop vite et sans en avoir les compétences.Et en plus ça se veut People alors que ça n'est que nouveaux riches!

Bref , ça boit le bouillon.
Mais de nos jours on planque son fric ailleurs et ce sont le employés ( salauds de pauvres) qui paient la nullité de l'héritier prétentieux!

6.Posté par Pat PAT974 le 12/03/2013 17:01
pat974
les franchises non plus qu'a se liguer et enfin faire venir ici l'enseigne et produit LiDL comme l'on trouve partout en metropole et en Europe.
Et enfin des prix abordable pour tous.

7.Posté par Tonton le 12/03/2013 20:36
"Mon" Leader prixe, soit disant: supermarché "discount" est plus cher que "mon" commerçant, soit disant "supermarché de marque".

cherchez l'erreur.
J'attends l'arrivée des Aldi ou Lidl pour casser qq commerçants péi.

8.Posté par client le 13/03/2013 08:15
il paraitrai qu'ils deviendraient Inter-marché,à vérifier

9.Posté par ZembroKaf le 13/03/2013 09:33
la di la fé la boutik : carrefour market à st pir !!!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales