Faits-divers

Cinq ans de prison pour avoir tranché le poignet de son voisin


Cinq ans de prison pour avoir tranché le poignet de son voisin
Un Portois d'une trentaine d'années, Frédéric Baillif, a été condamné hier par le tribunal correctionnel de Saint-Denis à cinq ans de prison, dont 30 mois avec sursis, pour avoir presque sectionné le poignet d'un de ses voisins.

Les faits remontent à décembre 2010, lors d'une fête alcoolisée à la ZAC 2 du Port. Comme le rapporte le Quotidien, ce serait la victime qui aurait provoqué Frédéric Baillif. Une dispute, puis une bagarre éclate entre les deux protagonistes. Le prévenu récupère alors un sabre chez lui et frappe au poignet la victime. Ce dernier affirme s'être défendu car il avait "un mauvais pressentiment", mais ne regrette pas son geste.

Deux ans après les faits, la victime continue de recevoir des soins quotidiens pour tenter de se réapproprier son poignet.

Le procureur Pierre a requis quatre ans de prison dont un an avec sursis, pour le manque de compassion de l'accusé envers la victime, même s'il reconnaît que c'est ce dernier qui l'avait provoqué.

Pour Me Fernande Anilha, avocate de la défense, les réquisitions sont "démesurées". Elle met en avant l'environnement social des deux hommes pour tenter de calmer le jeu.

Un avis que n'a pas suivi les juges qui ont été plus sévères que le procureur en condamnant Frédéric Ballif à cinq ans de prison dont 30 mois avec suris, avec mise à l'épreuve de deux ans et une interdiction de rencontrer la victime.
Mercredi 20 Février 2013 - 09:52
S.I
Lu 907 fois



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 16 Août 2017 - 08:03 Trois interventions du PGHM ce mardi férié