Société

Cimendef : "L'auditorium ne colle pas au plan de la médiathèque"


Cimendef : "L'auditorium ne colle pas au plan de la médiathèque"
Le collectif Cimendef est toujours debout. Après l'entrevue provoquée le 29 juillet avec le maire de Saint-Paul et le président de Région, ce sont des bruits de couloir plutôt que des réponses officielles qui sont parvenues à ses membres.

Et c'est bien ce silence qui inquiète la poignée de militants déterminés à garder sur les rails le projet de médiathèque de "nouvelle génération" en centre ville.

C'est pourtant sur le site du lycée Saint-Paul IV que ce nouveau point presse s'est tenu. C'est ici, à l'entrée du quartier de Trois Chemins-La Plaine qu'un Conservatoire à rayonnement régional devait sortir de terre. Avant le déroutage de cet outil d'apprentissage culturel en lieu et place du chantier de médiathèque porté sous la mandature Bello.

"Depuis le 29 juillet, nous n'avons obtenu aucun retour, ni de la mairie, ni de la Région", avancent les membres du collectif. A contrario, "les rumeurs prêtent au projet de Conservatoire des avancées en misouk, comme celui de l'achat du bâtiment déjà réalisé par la Région ou encore du discours optimiste tenu devant les professionnels du Conservatoire comme si la réaffectation était déjà faite", s'étonne le collectif Cimendef. Bref, les informations demeurent peu consistantes en l'absence de communication officielle ou de délibération en conseil sur ce sujet.

Ce qui l'est, c'est la détermination du groupe. D'abord sur un plan strictement architectural. "Un Conservatoire nécessite des salles cloisonnées, du plancher en bois pour la danse, des vestiaires... C'est un outil spécialisé qui est en totale contradiction avec l'espace lumineux prévu pour une médiathèque", insiste Daniel Lauret.

Un bâtiment vide le temps de purger les recours ?

Quant à l'auditorium, il s'avère être un projet mort-né selon eux. La salle qui pourrait y être réaffectée ne pourrait contenir que 120 places alors que le nombre d'élèves inscrits à l'actuel Conservatoire "que l'on sait à bout de souffle" est de 500. Un auditorium, qui "est un équipement majeur d'un Conservatoire" sera résolument au rabais, selon le collectif Cimendef. Pire, "il fera d'autres mécontents", à savoir les futurs usagers du conservatoire.

Si "la conversion d'un projet de médiathèque en Conservatoire est impossible", persiste le collectif, le risque demeure, une fois les travaux réceptionnés fin 2014, de voir un bâtiment fantôme pendant des années car les recours devraient poindre à les entendre. A commencer par celui du syndicat des architectes. En attendant ces échéances, l'équipe dit rester à disposition des deux collectivités pour travailler avec elles sur le projet de... médiathèque.
Mercredi 17 Septembre 2014 - 17:40
LG
Lu 1113 fois




1.Posté par n''''importe koi le 18/09/2014 01:37
dans ce groupe on a l'impression que se sont des donneurs de leçon dans la campagne de sini il a é clairement dit qu'il était contre ce médiathèque ce petit groupe ne peut pas dicter leurs lois alors que 28000 ÉLECTEURS ont fait confiance à sini

2.Posté par lol le 18/09/2014 09:12
5 à 10 personnes à la botte de BELLO, vous vous prenez pour qui, vous n'êtes rien aux yeux des St Paulois.

3.Posté par vivelareunion le 18/09/2014 09:38
Pas de réunionnais dans ce collectif ? :(

4.Posté par manhu le 19/09/2014 14:08
au delà de la rancoeur des uns et des autres contre le collectif cimendef, il y a quand même beaucoup d'arguments contre le projet de transformation. Le bâtiment est quasiment construit et on voudrait le déconstruire ou l'adapter pour une autre destination ? c'est complètement débile. Ensuite, prévoir un autre lieu pour une médiathèque ? Je me souviens qu'une élue de Sinimalé ou une supportrice avait pensé que le projet d'une médiathèque serait mieux dans les hauts, à plateau cailloux. Elle raisonnait en tant qu'automobiliste. Il faut prendre en compte que les utilisateurs sont aussi pour une bonne part des piétons et des usagers des transports collectifs. Le réseau tel qu'il est, ne permet pas de se rendre à Plateau Caillou ou de s'en extraire pour rentrer chez soi, sans passer par le centre ville. Il faut tenir compte des correspondances et du caractère aléatoire des bus. C'est bien au centre ville, qu'il faut envisager cette médiathèque, là où se croisent toutes les lignes de bus. et le projet de Bello, proche des axes principaux et des bus du TCO + car jaunes, était idéal sur ce plan là. Remettre tout en question, et rendre les choses encore plus compliquées c'est vraiment bête. Maintenant les Saint-Paulois vont devoir se coltiner la médiathèque sur le front de mer, assez éloignée, Que dis-je les Saint-Paulois ? Seulement ceux qui pourront y aller par leurs propres moyens. Ce qui laisse encore entendre que l'accès à la culture sera réservé à certaines couches sociales pouvant s'offrir une voiture.... En plus il serait judicieux de s'éloigner du front de mer, car l'air salé n'est pas apprécié par les outils informatiques...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales