Sport

Cilaos, nouvel écrin sportif pour l'océan Indien?

Siège de manifestations multiples dans le domaine sportif à l'échelle départementale, la commune de Cilaos souhaite passer à l'étape supérieure en créant un Pôle d'excellence sportif de l'océan Indien. L'objectif majeur étant d'accueillir les associations, clubs, ligues et comités de toute la zone pour des stages en altitude au sein de structures alliant qualité de préparation sportive, bien-être mais aussi culture et tourisme. Présentation.


Cilaos, nouvel écrin sportif pour l'océan Indien?
Diagonale des fous, Semi-Raid, Cross du Piton des Neiges, descente de VTT, pelote basque, Jeux du cirques, escalade ou canyoning, qui n'a jamais voulu prendre la direction de Cilaos pour s'évader, se ressourcer ou se préparer sereinement pour une compétition ? Temple du sport à la réunion, le cirque apparaît, avec ses différents écarts et ses nombreux équipements, en pôle position en matière de savoir-faire sportif. Qu'il en soit ainsi, la municipalité veut aller plus loin et acquérir l'image d'un Pôle d'excellence sportif à l'échelle de la zone océan Indien. Pour ce faire, la ville thermale s'est engagée dans un projet majeur visant à devenir "le site" des préparations sportives par excellence.

Cilaos, nouvel écrin sportif pour l'océan Indien?
Faire de Cilaos un écrin du sport dans l'océan Indien

C'est sur le socle du conseil municipal de ce lundi soir, qu'élus de la majorité et de l'opposition cilaosienne vont discuter et débattre du rapport d'information relatif au "Projet de pôle d'excellence sportif". Entendez, le lancement d'une procédure visant à positionner le cirque comme le temple de la préparation sportive en altitude pour les clubs, sélections, associations et autres ligues et comités. Car, depuis plusieurs décennies, la 24ème commune de l'île a progressivement acquis ses lettres de noblesses en la matière.

Perchée à plus de 1.200 mètres d'altitude, la ville de Cilaos veut poursuivre et donner un nouveau virage à son histoire d'amour avec le sport et s'appuyer sur les 23 insfrastructures existantes. Avec sa piscine, ses plateaux sportifs, sa douzaine de sentiers de randonnées, ses pistes de BMX, ses tennis ou encore ses salles polyvalentes, la collectivité membre de la Civis présente un niveau d'équipements des plus attractifs. Des équipements situés, pour la plupart, en plein air, d'où la nécessité d'engager des travaux de couverture et de réhabilitation tout en lançant de nouveaux projets. Sur ce point, un nouveau gymnase de plein air couvert devrait sortir des cartons à l'image de l'aménagement des terrains multisports présents dans tous les quartiers et îlets.

Cilaos, nouvel écrin sportif pour l'océan Indien?
Vers un Pôle tertiaire leader dans l'économie du sport

Qu'il s'agisse du Complexe sportif Irenée Accot, du mur d'escalade de compétition ou du plateau sportif du centre-ville, la municipalité devrait s'engager dans une série de réhabilitations aux normes. Pour autant, différents équipements des écarts à l'image de la salle multisports de Palmiste Rouge ou du plateau de Bras-Sec ont été également inscrits au cœur du projet. Car, ce que souhaite la municipalité, c'est une démarche globale alliant insfrastructures sportives et approche économique. Une démarche qui permettra de mettre en synergie les différentes activités complémentaires que sont la culture, le tourisme ou les loisirs du centre-ville et des îlets sans oublier le projet de Pôle Bien-Être qui "amènerait à renforcer l'image de Cilaos, notamment celui de l'établissement thermal", précise le rapport de 30 pages relatif au projet. Difficile donc de ne pas penser au renforcement du partenariat acté entre la collectivité et les différentes instances sportives locales.

Au final, Cilaos veut renforcer sa position de ville-vacance-sportive à travers plusieurs lignes directrices que sont les stages de perfectionnement en altitude, la valorisation du savoir-faire sportif local à l'extérieur de l'île mais aussi le développement de la pratique sportive pour tous. Pour ce faire, c'est tout un univers, de la formation des animateurs aux encadrants en passant par l'implication des associations, qu'il faudra renforcer. Le tout à travers un autre projet dans le projet, la création d'un Pôle tertiaire leader dans l'économie du sport. Reste désormais à savoir quels seront les montants du futur plan pluriannuel d'investissement de ce nouveau Pôle. Un plan pour lequel certaines collectivités territoriales devraient apporter leur contribution.
Lundi 18 Octobre 2010 - 17:45
Ludovic Robert
Lu 2009 fois




1.Posté par Cambronne le 18/10/2010 18:03
Bonjour Ludovic c'est la Mairie qui a fourni les photos concept nomadisme sous bâche , car pour un plateau noir passons mais pour un bassin ou centre nautique je pense pas que la chose puisse être approprié encore un truc louche ??
affaire à suivre ...

2.Posté par j'ai lu trop vite ! le 18/10/2010 20:05
j'ai cru lire ...." un nouveau crétin sportif " !.....mais on sait bien que boyer est trop C.. pour faire du sport !
j'ai lu trop vite !

3.Posté par nicolas de launay de la perriere le 19/10/2010 00:23
pour le dopage de nos sportifs, rien ne vaut la plante péi qui pousse aussi à cilaos.. ça vaut bien tous les stéroïdes !

4.Posté par laluno le 19/10/2010 15:27
N'oubliez pas le bon vin de Cilaos ..A boire avec précaution;; surtout pour redescendre...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 15:32 Surf: Johanne Defay est 5e mondiale

Lundi 5 Décembre 2016 - 07:52 L'Excelsior magistral

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales