Société

Cilaos: Les écologistes ne veulent pas du projet de terrain de golf


Le Conseil général a fait un geste en cédant ses terrains en faveur d'un projet bénéfique à l'activité et à l'emploi (photo: CG974)
Le Conseil général a fait un geste en cédant ses terrains en faveur d'un projet bénéfique à l'activité et à l'emploi (photo: CG974)
Le golf de Cilaos indésirable ! Les membres sudistes du parti Europe écologie les Verts comptent battre l'esclandre samedi prochain dans le village de Cilaos.

Le projet a beau porter le sigle d'"éco-golf", il ne remporte pas les suffrages. Selon eux, il "met en danger le sous-bois et l'aire de pique-nique qui sera supprimée pour y mettre le terrain de golf".

Le 16 novembre 2013, le projet, qui fait depuis vingt ans figure d'arlésienne, a été réactivé grâce au coup de pouce du Conseil général. Au cours d'une visite, Nassimah Dindar a remis un courrier au maire, Paul Técher, faisant état de l’avis favorable du Département pour la mise à disposition du foncier appartenant à la collectivité et géré par l’ONF.

"Cette mise à disposition est conforme à la politique départementale de valorisation des espaces et des ressources naturelles à des fins de développement économique et d’insertion par l’économie. Elle contribue au développement d’une activité de pleine nature. Je suis certaine que ce site confèrera un caractère spécifique, attractif et exceptionnel, clés de la renommée d’un parcours, à cet éco-golf et que la commune de Cilaos bénéficiera de retombées économiques et donc d’emplois", s'était réjouit la présidente Nassimah Dindar.

A son tour, Paul Técher s'était projeté sur les retombées d'une telle offre de loisirs pour sa commune: "Nous avons la capacité d’héberger 2.000 touristes par semaine et nous accueillons 500.000 touristes par an. Cilaos est reconnue comme une destination offrant une variété d’activités de pleine nature allant de la randonnée, au canyonning en passant par l’acro-branche. Aujourd’hui, nous souhaitons diversifier l’offre et permettre aux visiteurs de s’adonner aux joies du golf".

L'éco-golf prendrait emprise sur 20 hectares du domaine départo-domanial et proposerait un parcours de neuf trous. Ce terrain est situé non loin de l’activité de pleine nature Acro-branche et particulièrement bien exposé, au pied du magnifique rempart du Piton des Neiges. Le site devrait être aménagé pour mars 2015.

Les membres d'EELV Réunion ne comptent pas se laisser bercer par de tels descriptifs élogieux du projet. Ce samedi, dès 10 heures devant l'office de tourisme de Cilaos, ils exposeront leurs arguments.
Mercredi 15 Janvier 2014 - 10:29
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1066 fois




1.Posté par .GOLF FLINGERS.. le 15/01/2014 11:32
madame DINDAR et ces acolytes de droite aiment bien dilapider les espaces publics pour faire plaisir aux petits copains.!

2.Posté par Nono le 15/01/2014 12:04
C'est tout à fait compréhensible et logique. Des centaines de pue la sueur sur les aires de picnic, c'est pas très glam. Quelques golfeurs par contre, tout de suite c'est une autre classe.

3.Posté par timagnol le 15/01/2014 12:36
AH LES KONS ! Ils n'ont rien à foutre de ces gens qui viendront dépenser leur argent dans le cirque (sic !), au restaurant, en location ou nuitées...NON, saq nou vé cé rest dans nout ti merdouille, pourvi ké lo voisin na poin plis ké nou ! Des minables que ces écolos, prisonniers d'une idéologie à la hollandaise ! Pauvre France du caniveau où il fait bon croupir ! "je n'aime pas les riches" disait il, mais j'aime les actrices bien friquées. LA HONT OTE !

4.Posté par nom le 15/01/2014 13:12
ce que Paul TECHER oublie de dire c'est que pour ces 200 touristes / semaine et 500 000 / année nous ne disposons à Cilaos que de 3 ou 4 pompiers / jour et d'aucun médecin la nuit et les wekends.

5.Posté par un green ki a pas peur le 15/01/2014 13:32
Que les zécolo-bôbô-gôchô tous fonx sur-rémunérés adeptes du Zamal qui sont les premiers à parcourir les greens bien entretenus s'occupent d'abord des zordures qui traînent dans nos villes et nos campagnes et qu'on retrouve dans la mer après chaque épisode pluvieux ou cycloniques, après ils pourront la ramener !!!

6.Posté par CATASTROPHE ECOLOGIQUE ..??? le 15/01/2014 14:06
les citoyens encore privé de 20 hectares.. on commence bas pour pouvoir agrandir plus tard au cas ou la population ne réagirai pas....

7.Posté par DADI le 15/01/2014 19:55
Une fois de plus les écolos font étalage de leur bêtise crasse.
Ca leur va bien de s'opposer à tous les projets. En tant qu'enseignants et fonctionnaires (les seuls qui ont le temps d'emmerder le peuple), profitant grassement de la sur-rémunération, ils sont contre tous les projets de développement.
Il ne faut pas voir le golf comme une activité réservé à des privilégiés. Il s'agit avant tout d'un outil de développement économique qui va attirer de nombreux touristes. Le golfeur est un globe trotter qui voyage pour assouvir sa passion et qui dépense !
Nos cousins mauriciens l'ont bien compris: ils ont 10 golfs et leurs hôtels qui ne connaissent pas la crise sont ceux qui en ont un.
J'espère que les cilaosiens le comprendront et botteront le cul à ces imbéciles!
Et les 20 hectares qui seront occupés sont aujourd'hui non utilisés et les pic niqueurs sont loin d'exploiter toute la forêt disponible dans cet endroit.
Donc OUI au golf à Cilaos. il faut également créer un établissement thermal digne de ce nom, géré par des professionnels et non des fonctionnaires du conseil général. Il faut également faire un complexe hotelier digne de ce nom à partir de l'ancien hôtel des thermes (encore une possession du CG !!!) avec
un casino. C'est de cette façon que la ville de Cilaos créera de l'emploi et de la richesse pour ses habitants.
Ein boug y sorte Cilaos

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales