Faits-divers

Cilam: Echec de la médiation, les grévistes remontés


Gilles Espitalier-Noël, le directeur de la Cilam, n'a pas réussi à satisfaire les salariés grévistes.
Gilles Espitalier-Noël, le directeur de la Cilam, n'a pas réussi à satisfaire les salariés grévistes.
Tout juste sortie de sa réunion avec les membres de la commission de médiation, la direction de la Cilam se montrait plutôt satisfaite et évoquait même une "initiative" envisagée à destination des salariés.

Sans donner trop de détails à la presse, il pourrait s'agir de primes octroyées à l'occasion du prochain comité d'entreprise au mois d'octobre qui fêtera les 50 ans de la Cilam. La direction espérant ainsi la reprise du travail des salariés dans les meilleures conditions.

Puis c'était au tour de la délégation des salariés grévistes de revoir la commission pour entendre cette proposition. A peine quelques minutes plus tard, elle est aussitôt ressortie, remontée. Pour la porte-parole CGTR, Clara Derfla, la proposition "n’est pas un geste, c’est déplorable, c’est du mépris".

Les salariés grévistes vont décider dans les heures qui viennent de la suite à donner à leur mouvement.

Mardi 8 Juillet 2014 - 15:43
Soe Hitchon sur place
Lu 1113 fois




1.Posté par esclave le 08/07/2014 19:01
Merci missié Espitalier pour cette proposition Oh combien source de bonheur et d'espoir, vous faites preuve de grand coeur.

2.Posté par non le 08/07/2014 19:10
Faut juste foutre dehors ces charlots, sans indemnités !!

3.Posté par Yes patron le 08/07/2014 19:37
Lâche pas patron!!!!!!! Fière de travailler à la CILAM, honte d'avoir des collègues aussi débile. Je préfère garder mon petit coefficient et mon travail que me faire augmenter et faire couler la boîte !!!!!!!

4.Posté par dadou le 08/07/2014 21:52
a non et et yes patron!c'est de l'humour ou vous faites partie des cadres super bien payés??la cilam ne rsique pas de couler vu les benefices degagés!! mais sinon continuez avec cette mentalité et l'esclavage a encore de beaux jours!!moi mon patron,il a compris que sans ses employes ,son entreprise ne serait pas aussi florissante et notre prime d'interressement est fonction du benefice !!a peu pres 1 mois de salaire plus un 13è mois!!ça c'est un vrai qui prefere elever le niveau de vie de ses employes que de payer des impots importants!!mais ils sont tres rares ces patrons!!

5.Posté par nicolas de launay de la perriere le 09/07/2014 07:05 (depuis mobile)
3.
le miserabilisme n a jamais payé.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales