Politique

Cice, agriculture, logement... Jean-Claude Fruteau salue les décisions gouvernementales

Sans surprise, Jean-Claude Fruteau se dit satisfait de l'orientation prise par le gouvernement sur la mission budgétaire Outre-Mer et sur les annonces faites, suites aux arbitrages rendus par le Premier ministre, sur le logement intermédiaire, sur les crédits consacrés à l'agriculture Outre-Mer et sur le CICE renforcé en faveur des entreprises des secteurs prioritaires.


Jean-Claude Fruteau salue les mesures complémentaires annoncées par le Gouvernement en marge de la discussion budgétaire de la mission Outre-Mer.

Après de nombreux échanges avec le Gouvernement, "le Premier ministre a rendu des arbitrages favorables aux Outre-Mer sur trois sujets majeurs : le logement intermédiaire, les crédits consacrés à la filière canne à sucre et à la diversification et le CICE renforcé pour les entreprises des secteurs prioritaires de la LODEOM", salue Jean-Claude Fruteau.

Sur le logement intermédiaire, le Gouvernement a "finalement accepté le relèvement du plafond du "Pinel DOM" à 18.000 euros conformément aux engagements du Président de la République". Jean-Claude Fruteau se dit satisfait de cette décision qui permettra la relance du parcours locatif dans les DOM et qui permettra de soutenir activement le secteur du BTP.

S’agissant des crédits consacrés à la filière canne à sucre et ceux en faveur la diversification, Jean-Claude Fruteau se félicite du rétablissement des crédits "qui permettront le soutien actif de ces filières essentielles pour les économies des DOM".

Enfin, sur le CICE renforcé en faveur des entreprises des secteurs prioritaires, Jean-Claude Fruteau souligne que si le dispositif spécifique qui sera présenté par le Gouvernement lors de l’examen de la seconde partie du projet de loi de finances ne prendra pas la forme d’un CICE à 12% tel qu’il l’avait demandé dans son rapport d’information, ces mesures produiront des effets identiques pour les entreprises concernées.

"La voix des Outre-Mer a été entendue dans les derniers arbitrages budgétaires. Toutes ces annonces oeuvrent dans le même sens : le soutien actif en faveur de la croissance économique des DOM en général, et de La Réunion en particulier, au service de la création d’emploi pour endiguer le fléau du chômage", conclut-il.
Mercredi 5 Novembre 2014 - 14:44
Lu 808 fois




1.Posté par Frigidaire le 05/11/2014 16:28
Le rêve est toujours présent. Les ministres coupent puis par enchantement (sur propositions des Députés ultramarins) il reviennent en arrière. comme le gouvernement et le président c'est un pas en avant et deux pas en arrière.
s'agissant du logement intermédiaire, je crois que Vlody et Fruteau de Laclos n'ont toujours pas compris que ce n'est pas la voie qui dopera la construction à La Réunion. Il faut avant tout revoir les critères d'attribution des logements et relancer par le biais de la défiscalisation la réalisation des logements sociaux, bien évidemment sans donner au "gros propriétaires" terriens mais bien sur des parcelles déjà viabilisées et de moyennes tailles, pour ne pas citer arrêter de subventionner les structures type CBO.
Pour ce qui est du CICE, pour le moment ce n'est que du brassage d'air il n'y a aucune annonce concrète.
Enfin pour la sauvegarde de la canne, tous sauf bien évidemment les usiniers et les copains savent que la canne aujourd'hui c'est avant tout les subventions pour pas trop d'emmerdement. En effet, comme les gros pêcheurs pas les petites barques, 75 % du produit correspondent aux subventions le reste portent sur la vente à prix élevé des résidus. pour exemple une centrale bagasse charbon brule avant tout du charbon 80 % entre 5 et 10 % d'huile usagée et le reste de la bagasse qui coute plus cher que le charbon. C'est très écolo tout cela et les mêmes crient au scandale lorsqu'il s'agit de réaliser une usine de traitement des déchets qui ferait qu'ils perdraient des revenus.

2.Posté par Francette le 05/11/2014 16:37
Le porte-voix de Hollande et de Valls.
Au fait, chercher la nuance entre le ps et le progrès.

3.Posté par La vérité si je mens .... le 05/11/2014 17:36
"La voix des Outre-Mer a été entendue dans les derniers arbitrages budgétaires. Toutes ces annonces oeuvrent dans le même sens : le soutien actif en faveur de la croissance économique des DOM en général, et de La Réunion en particulier, au service de la création d’emploi pour endiguer le fléau du chômage", conclut-il.

Nous aurions aimé que monsieur le Député-Maire Jean-Claude Fruteau s'exprime publiquement à l'Assemblée Nationale en faveur de la création du projet de l'Association Nautilus soutenu entre-autres, par de nombreuses personnalités du monde Politique-Socio-économique-Cultuel de La Réunion ainsi que l'ont fait par écrit l'ancien Député Européen qu'il était et l'ancien président du Conseil Général de Corrèze François Hollande !!!

4.Posté par noe le 06/11/2014 06:04
Pourvu qu'il vive heureux sans problèmes pécuniers ...il est ravi !

C'est du Jean Claude tout craché !

5.Posté par CLOCLO le 06/11/2014 20:50
Cher Monsieur FRUTEAU

i faut demander domoun Bras Canot, Beaufonds......St Benoît c'est quoi le CICE, la défisc à 18%.....ou pense qu'avec ça zot va trouv un travail et que zot famil sora héreuse....Arêt bern à nous, fait rêve domoun.....Ni ar trouv

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales