Actu Ile de La Réunion

Christine Soupramanien n'est pas au cœur d'une polémique dans le sud sauvage

L'éviction de Christine Soupramanien commençait à faire polémique dans le sud. Guito Ramoune a tenu à préciser certaines choses et parallèlement, Patrick Lebreton a apporté son soutien à sa suppléante.


Christine Soupramanien n'est pas au cœur d'une polémique dans le sud sauvage
Hier, on apprenait que Christine Soupramanien avait été évincée de la Civis et par conséquence du Scot Grand Sud. Le mois dernier, le Scot avait été l'objet d'une passe d'armes entre le député-maire de Saint-Joseph, Patrick Lebreton, et Michel Fontaine, le Président de la Civis. L'enjeu : le contrôle du Scot et des décisions sur l'aménagement du "Grand Sud."

Certains voyaient dans l'éviction de Christine Soupramanien, un moyen détourné de reprendre le contrôle du Scot car celle-ci votait régulièrement contre les élus de sa communauté de commune. Néanmoins, avec notamment l'arrivée des Avirons à la Civis, la répartition des élus au sein du Scot sera prochainement modifiée à l'avantage des élus de la Civis. En clair, dans tous les cas, la Civis allait reprendre la main sur le Scot, avec ou sans l'éviction de Christine Soupramanien.

Une affaire interne au Conseil municipal de Petite-Ile

Guito Ramoune, le maire de Petite-Ile a d'ailleurs précisé dans un communiqué que sa "décision de retirer ses délégations à Christine Soupramanien (...) relève de la gestion d'une affaire purement locale. Il s'agit là d'une affaire interne au Conseil municipal de Petite-Ile (...) Ensuite, en aucun cas cette affaire n'est consécutive aux divergences qui peuvent exister entre le président du Smep Scot et celui de la Civis s'agissant des positionnements de l'un ou de l'autre sur le développement et l'aménagement de la micro-région Sud."

Guito Ramoune souligne enfin que "Patrick Lebreton est un ami et un camarade. Et je ne saurais admettre toute utilisation de cette affaire comme élément qui pourrait laisser croire à des désaccords entre nos deux équipes municipales qui partagent les mêmes valeurs d'égalité et de justice sociale. Ceux qui, à dessein, souhaitent utiliser cette affaire dans ce sens se trompent de combat."

Christine Soupramanien conserve toute la confiance de Patrick Lebreton


De son côté, Patrick Lebreton a précisé qu'il ne ferait "pas d'ingérence dans les affaires gérées par le maire de Petite Ile, qui choisit seul ses collaborateurs et collaboratrices." Pour autant, le député-maire de Saint-Joseph "regrette qu'il n'y ait pas eu d'entente possible entre Guito Ramoune et Christine Soupramanien et que les incompatibilités de caractère n'aient pu être contournées." 

Patrick Lebreton "apprécie le travail mené par ma suppléante, qui a toujours été loyale et honnête, constante dans son engagement." Il dit partager avec elle "une vision équilibrée de l'aménagement et du développement de notre micro-région."

"Christine Soupramanien conserve bien sûr toute ma confiance"
conclut-il.
Mercredi 6 Avril 2011 - 10:39
Lilian Cornu
Lu 1805 fois




1.Posté par boyer le 06/04/2011 12:37
guito ramoune plante un couteau dans le dos de ses "amis et camarades".
et fait ses affaires avec Michel Fontaine.

mort de rire: Tous cocus a petite ile

2.Posté par gronideguepe le 06/04/2011 16:16
à qui Ramoune veut il faire croire ses bouffoneries.
Il bosse avec Fontaine et alors ? c'est son choix.
Qu'il arrête de nous casser les bonbons avec son discours moralisateur de sainte ni touche.
Grandit garçon.

3.Posté par boyer le 06/04/2011 20:53
a quand une interview video de guito ramoune au sujet de Rouxel et Soupramanien ?


4.Posté par Association Citoyenne de Saint-Pierre le 06/04/2011 22:08
Guito Ramoune un maire qui s'est fait élire en utilisant le mécontentement populaire face au projet présenté par la civis pour réaménager Grand-Anse et qui, devenu vice-président de la civis, combat le mouvement citoyen .. C'est cela la "politique", faire copain pour des indemnités et un semblant de pouvoir .. puisque suite à notre rencontre le 18 avril 2008 (3 ans déjà) où il a été "fuyant", il a choisi de s'allier à ceux qu'il critiquait, la fameuse civis !
Après bientôt 4 ans de lutte avec notre recours au tribunal administratif, toujours pas jugé (c'est exceptionnel !), nous avons engagé un référé-suspension au tribunal administratif de la Réunion, puisque la civis a passé les marchés et démarre les travaux, une façon de faire qui met la pression sur le tribunal qui n'a pas jugé. La civis, déjà défavorablement perçue dans l'opinion (tout le monde sait pourquoi) peut-elle tout se permettre ?
Plus d'infos sur notre site.

5.Posté par zourite le 06/04/2011 22:17
Le maire l'a dit:" Cette décision relève de la gestion d'une affaire purement locale. Il s'agit là d'une affaire interne au Conseil municipal de Petite-Ile " . S'il l'a dit, c'est vrai!

Vous vous rappelez d'une affaire ou Christine aurait voté contre Guito? Il faudrait consulter les PV.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales