Faits-divers

Christine Geoffroy, sous-préfète de Saint-Benoît: "On ne doit pas être là"

Mardi 21 Février 2017 - 15:47

Quelques minutes après le drame, la sous-préfète de Saint-Benoît réagit suite à cette nouvelle attaque de requin qui touche La Réunion.


C’est rarissime d’avoir des accidents de la sorte sur l’arrondissement Est. Cela étant, la réglementation s’applique partout, donc bien évidemment la commune de Saint-André avait pris un arrêté qui interdisait la baignade et les activités nautiques sur tout le rivage de sa commune. Par ailleurs, des panneaux de signalisation d’interdiction de baignade avaient été  apposés juste où l’on se trouve. Il s’avère que samedi ces panneaux avaient été dégradés et malheureusement … Et vraiment mes premières pensées pour la famille, c’est vraiment dramatique ce qui s’est passé mais malheureusement certaines personnes ont contrevenu à cette interdiction et l’accident dramatique est arrivé.  

Est-ce qu’on en sait un peu plus sur la victime ?

On en sait un petit peu plus sur la victime mais cela dit, on est dans le cadre d’une enquête donc je ne communiquerais pas là-dessus.

Certains disent que la police municipale avait contraint certains surfeurs, qui étaient déjà là, à sortir de l’eau. Est-ce que vous confirmez ou pas du tout ?

Je ne confirme pas.

Qu’en est-il des conditions d’accès au site ? Un pêcheur disait tout à l’heure que ça fait de nombreuses années qu’il réclame un chemin, un accès un petit peu plus pratiquable…

Attendez, il n’est pas question de faire un accès, ce n’est pas un lieu de baignade, donc cette revendication n’a pas lieu d’être. On ne doit pas être là.

Léa Fleuricourt
Lu 3109 fois



1.Posté par Zilbert le 21/02/2017 16:50

Mme la Sous-Préfète se mouille en disant que des panneaux ont été dégradé samedi dernier... comme par hasard. A t-elle vu ces panneaux pour tenir de telles déclarations ? elle aurait pu parler au conditionnel.

2.Posté par TICOQ le 21/02/2017 17:27

Il faut faire une école de journalisme pour poser ce genre de question ?

3.Posté par La légine lé bon le 21/02/2017 20:07

Il se peut que ça soit les surfeurs eux-mêmes qui ont enlevé ces panneaux...

Mais panneau ou pas, aucun St-Andréen n'a jamais été victime d'attaque de requins depuis que je vis ici (plusieurs dizaines d'années). Devinez pourquoi ?

4.Posté par li le 21/02/2017 20:29

On s en fout des panneaux
Faut être pire que con pour surfer à Saint André.

5.Posté par miro le 24/02/2017 09:03

Nul ne sait quand l'appel du destin se fait (ou se fera) entendre ! et quand une personne, fut-t-elle préfète, dit "On ne doit pas être là" c'est simplement qu'elle fait fi de cet appel et qu'elle "condamne" trop vite.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter