Santé

Chirurgie : Le CHR de St-Denis réussit une première mondiale

Une première mondiale, rien que ça. Lundi dernier, des médecins de l'hôpital Bellepierre en collaboration avec un professeur de Bordeaux ont réalisé une opération de chirurgie reconstructive sur une patiente réunionnaise. Grâce à une technique innovante de régénération des tissus, elle a quitté hier soir l'hôpital avec une joue neuve, et sans traitement particulier à suivre.


"Dorothée va bien", assurent les médecins, "elle sort tout à l'heure avec ses ordonnances. Elle s'alimente normalement et possède simplement un petit pansement de propreté sur la face", ont affirmé hier à l'occasion d'une conférence de presse, le docteur Christophe Jaillant, praticien hospitalier exerçant au CHR de la Réunion, le professeur Casoli Vincent du CHU de Bordeaux ainsi que le docteur Léon Benhamou, chef de service des grands brûlés au CHR de la Réunion.

Lundi, tous les trois se retrouvaient pour une opération chirurgicale inédite. Pas tant pour l'opération en elle-même mais davantage parce que cette opération a fait appel à une technique tout à fait innovante en la matière. Après un cancer, Dorothée se voit retirer la parotide (la plus volumineuse des glandes salivaires, petite masse située juste devant l'oreille). Depuis, une cavité s'était formée sur sa joue : "Il lui restait ce trou qui lui rappelait en permanence la maladie qu'elle avait du combattre", souligne le Dr Benhamou. Cette opération était pour elle l'occasion de croire en un avenir différent, et de gommer peu à peu "des séquelles invalidantes tant fonctionnelles que psychiques", ajoute le Dr Jaillant.

"Nous pouvons reconstruire sans détruire"

Les techniques utilisées habituellement ne pouvaient pas l'être dans son cas. Pour Dorothée, une première intervention a été effectuée à Bordeaux. Il s'agissait d'injecter un collagène (substance présente dans notre corps avec une grande porosité). La deuxième intervention, qui a eu lieu au CHR de Saint-Denis lundi, a consisté à prélever ce tissu collagénique et le disposer à l'intérieur de la joue droite de la patiente : "on a réalisé une incision de type lifting cervico-facial, nous avons fait une loge au niveau de la dépression jugale, placé les petits tissus néoformés dans cette loge et anastomosé les vaisseaux de l'avant-bras au niveaux des vaisseaux récepteurs du cou", explique le Dr Casoli. C'est ce transfert qui révèle le potentiel du corps à se régénérer qui représente une première mondiale et laisse présager des débouchés fabuleux.

"C'est également extraordinaire pour nous chirurgiens d'imaginer que nous pouvons reconstruire sans détruire. Ça fait le pendant à la transplantation faciale qui est surmédicalisée mais qui nécessite, pour ceux qui ont eu recours à cette technique, de se soumettre à vie à un traitement anti-rejet car il s'agit bien d'un bout de peau récupéré chez un autre individu", précise le Dr Casoli.

Les médecins bouillonnent d'idées pour les années à venir. Ils imaginent déjà pouvoir utiliser cette technique de substitut dermique pour d’autres cas, à l'instar des accidentés de la route, de la reconstitution des seins des femmes atteintes de cancers ou encore des grands brûlés…
Jeudi 21 Octobre 2010 - 11:03
Melanie Roddier
Lu 3437 fois




1.Posté par noe974 le 21/10/2010 13:14
Félicitations pour notre CHD : cette opération est une réussite


2.Posté par etjosedire le 21/10/2010 14:46
Sauf que la semaine dernière ce type d'opération a été réalisée aux USA je crois et TF1 en fait un reportage.

Donc il vaut mieux rester modeste plutôt que de se faire mousser.

3.Posté par pipo le 22/10/2010 06:14
etjosedire, tu as toujours le complexe de la supériorité américaine, pauvre de toi, ce qu'on fait ces médecins sont une réussite point barre. Pkooi y a toujours de gens pour rabesser ce qu'on fait !!! Encore un a qui la colonisation a laisser des traces psychologiques, faut se faire "soigner"

4.Posté par etjosedire le 22/10/2010 10:54
PAUVRE PIPO ! Votre pseudo dit tout quant au contenu de votre pensée.

Vous êtes partisan de la manipulation de la vérité ? Moi pas.

S'il y a un qui a été colonisé c'est bien vous, car pour vous le monde de l'excellence s'arrête aux frontières de la Réunion. Continuez à croire dur comme fer que c'est vous le meilleur.

Vos ancêtres esclaves l'ont cru aussi. Il aura fallu des "anti pipo" pour tenter de les libérer. A vous lire ceux là n'y sont parvenus qu'au niveau physique, car pour ce qui est de la mentalité on pourrait vous prendre comme référence les 20 décembre;

5.Posté par Z'embroKaf le 22/10/2010 14:16
Le plus important c'est que la patiente va bien, une nouvelle est technique est née ici ou ailleurs pour le bien de tous !!!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales