Santé

Chikungunya : Une nouvelle avancée scientifique


Chikungunya : Une nouvelle avancée scientifique

Félix Rey, directeur du département de virologie de l’Institut Pasteur, travaille avec son équipe à la recherche d'un vaccin contre le chikungunya. Hier, dans des propos repris par le site internet de RFI, il a annoncé avoir élucidé les structures tridimensionnelles qui enveloppent le virus du chikungunya.

"Ces protéines à la surface du virus vont être les cibles des anticorps neutralisants, et donc, si nous avons ces protéines-là, nous connaissons la structure, nous pouvons faire un design des immunogènes, c’est-à-dire des petites protéines qui vont induire des anticorps qui vont en même temps reconnaître le virus, et on peut travailler maintenant dans un but précis, mais je ne peux pas vous dire dans combien de temps on aura un vaccin à partir de ça", a expliqué Félix Rey au site de la radio.

Si aucun traitement ni vaccin n'a donc été pour le moment découvert, nul doute que cette avancée scientifique nous rapproche un peu plus d'une solution à cette maladie qui concerne tant de Réunionnais.
Jeudi 2 Décembre 2010 - 14:48
Lu 1952 fois




1.Posté par noe974 le 02/12/2010 17:32
Il faut faire très attention à cette maladie très invalidante : certaines personnes ont encore des séquelles lourdes à porter et d'autres en sont mortes .

Se protéger par tous les moyens : gites larvaires à détruire , protections diverses (crèmes , pastilles électriques ... propreté dans les cours ...
cela diminuera le nombre de moustiques mais on ne pourra jamais les tuer tous (et puis protection de la Nature : l'homme n'a pas le droit d'éradiquer une espèce vivante (= la variole par exemple) ; le moustique sert aussi de nourriture aux oiseaux et au gecko de Mannapany (sauf si je me trompe)

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales