Actu Ile de La Réunion

Chik : 13 cas confirmés, 3 cas probables


Chik : 13 cas confirmés, 3 cas probables
La surveillance épidémiologique a permis de mettre en évidence de nouveaux cas de chikungunya à Saint-Paul chez des personnes résidant ou ayant séjourné à Plateau-Caillou.

Le bilan épidémiologique au 1er avril 2010 s’élève à 13 cas confirmés et 3 cas probables.
 
Des mesures de lutte anti-vectorielle renforcées sont mises en œuvre dans la zone depuis le premier signalement intervenu le 17 mars par un médecin généraliste de Plateau-Caillou. Ainsi, entre le 18 et le 31 mars, en plus des traitements autour des cas signalés :

- 1400 maisons ont été enquêtées avec une sensibilisation des habitants du quartier,
- 3100 maisons ont bénéficié d’un traitement adulticide,
- 800 gîtes contenant des larves de moustiques ont été mis en évidence, en très grande majorité dans les jardins des particuliers.

Ces mesures s’accompagnent d’actions sur la voie publique et dans les espaces verts mises en place par la mairie de Saint-Paul et d’une remobilisation des associations oeuvrant dans la lutte contre les moustiques.
 
La lutte contre la propagation du chikungunya dépend de l’action de tous les réunionnais. Aussi, il est rappelé l’importance de respecter toutes les mesures de prévention :  
- Eliminer les eaux stagnantes dans son environnement (vider les soucoupes, vérifier l’écoulement des gouttières, respecter les jours de collecte des déchets…).
- Se protéger contre les piqûres de moustiques (diffuseurs, répulsifs, vêtements couvrants…).
 
Et en cas d’apparition brutale de fièvre éventuellement associée à des maux de tête, douleurs musculaires, éruptions cutanées, nausées ou fatigue :
- Consulter un médecin,
- Continuer à se protéger des piqûres de moustiques,
- Se signaler au 0 800 110 000 pour une intervention du service de lutte anti-vectorielle
de l’Agence de Santé de l’Océan Indien.
Vendredi 2 Avril 2010 - 09:09
Lu 1281 fois




1.Posté par lavéritéifémal le 02/04/2010 11:22
Et que fait la Mairie de Saint-Paul pour :

- les "Zerbes hautes" aux abords des routes?
- les dépôts d'ordures sauvages?
- les retards dans les ramassages programmés?
- les poubelles publics débordantes?
- ...

Hein ?

2.Posté par Pierre Mouraga le 02/04/2010 11:43
L'inefficacité voire l'inutilité du service de lutte anti-vectorielle de la DRASS et de son pendant épidémiologique pseudo-scientifique la Cire Réunion-Mayotte sont ici démontrés. C'était inutile de gaver le sol réunionnais (faune, flore y compris) de pesticides, c'était inutile de traumatiser la population locale (comme l'ont souligné les experts de l'OMS). Pendant cette période, on a pu aussi voir l'incapacité de nos élus (de tout bords) à prendre à bras le corps cette crise sanitaire et exiger des informations "propres" et "dignes" de la part des services de l'État, si on était en Bretagne, au pays basque ou encore sur le bassin d'Arcachon, les élus locaux auraient hurler jusqu'à obtenir une réponse adaptée. On a dû notre salut à la presse locale qui a fait monter la pression médiatique sur le gouvernement et à des associations. Pour que le nettoyage et la démoustication soient efficaces, il faudrait commencer par virer de leurs postes les incompétents débordant de morve et pourtant donneurs de leçons installés sise Gl de Gaulle. Mais bon ils savent tout et nous on va continuer à payer leurs conneries (déstabilisation de la chaîne trophique, méconnaissance sur l'infiltration des nappes phréatiques (on ne boit pas tous de l'eau embouteillée, sic). Après le nettoyage du "poulet grillé", peut-être s'attaquera-t-on à "dégraisser" ces services si essentiels pour le développement de notre île. Il est interdit de ne pas rêver.

3.Posté par André974 le 02/04/2010 12:25
Et que fait la Mairie de Saint-Paul ,réponse rien,mais alors rien,quand le maire est obsédée par la prise en main des ruines d'un parti voila ce qui arrive

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales