Faits-divers

Chiens maltraités: Le bourreau de Sainte-Marie placé en garde à vue puis libéré


Max le chien a passé une nuit chez les gendarmes avant d'être placé en pension.
Max le chien a passé une nuit chez les gendarmes avant d'être placé en pension.
Quatre chiens maltraités, séquestrés, torturés… Un chat enfermé dans une cage… Depuis mars, un habitant de Sainte-Marie fait souffrir les bêtes qui se retrouvent malencontreusement chez lui.
 
Le dernier en date est un chien, Max, retrouvé hier, maigre et attaché avec un mètre de corde. La gendarmerie de Sainte-Marie l’a trouvé lors d’une visite chez le Sainte-Marien. Des visites à ce domicile devenues habituelles pour les gendarmes de Sainte-Marie qui préfèrent s'assurer qu’il n’a plus d’animaux.
 
Le "bourreau de Sainte-Marie", comme l’appelle l’association Envol Toit qui a sauvé les quatre animaux précédents, a été placé en garde à vue hier pour maltraitance et sévices.
 
Mais le voilà en liberté ce mercredi. Son dossier est "en cours", explique la gendarmerie car l’homme d’un certain âge sera probablement placé sous tutelle, "ce qui ralentit le processus".
 

Un processus un peu plus long, mais il n’est pas question pour les gendarmes de laisser tomber l’affaire, un psychologue l’ayant jugé pénalement responsable.
 
L’homme devrait être convoqué au tribunal de Champ Fleuri le mois prochain.
 
Quant à Max, il a passé la nuit chez les gendarmes qui se sont relayés pour s'occuper de lui et lui éviter la fourrière. Il a obtenu une place en pension, le temps que l’association Envol Toit lui trouve une famille d’accueil.
 
Les animaux du "bourreau", Martin, Emy, Bisou, et le chat Pimousse sont aujourd’hui en métropole grâce à l’association ALMA (Association de lutte contre les maltraitances animales). Tous ont été adoptés sauf Martin, qui suit une rééducation en pension du fait de son état psychologique.

Chiens maltraités: Le bourreau de Sainte-Marie placé en garde à vue puis libéré
Mercredi 1 Juin 2016 - 11:21
SH
Lu 9245 fois




1.Posté par Antipode le 01/06/2016 11:46
Bravo aux personnels des associations de défense des animaux qui font front là où l'État fait défaut !

2.Posté par Affreux le 01/06/2016 11:59
CONTROLES PARTOUT URGENTS .

3.Posté par Choupette le 01/06/2016 12:17
Il faudrait lui faire subir le même sort à ce pervers.

Il doit avoir un long parcours de bourreau d'animaux derrière lui, ce vieux frustré !

Merci aux forces de l'ordre de veiller au grain !

4.Posté par Urmah le 01/06/2016 13:49
Merci à la dame ayant dénoncé ce gramoune. Merci à ENVOL Toit d'avoir pris sous sa charge les chiens et chats maltraités. Merci à la gendarmerie d'avoir surveillé ce gramoune, et surtout, surtout, merci de d'avoir mis le chien en tant que "témoin assisté" dans les locaux de la gendarmerie :-) Maxinou est sauvé (un de plus), et son avenir est devant lui, une fois mis en conformité :-)

5.Posté par Antipode le 01/06/2016 15:07
Choupette, se faire le bourreau d'un bourreau, euuuuh ;) non !

6.Posté par Choupette le 01/06/2016 18:42
5.Posté par Antipode

Ça ne me dérangerait pas.

Surtout de celui qui a massacré un chien de 12 (ou 13) coups de couteau dans l'anus.

7.Posté par pato le 01/06/2016 19:38
poste 3 +++
poste 6 +++
sans parler de celui qui a coupé les pattes arrière à coup de machette de ce pauvre petit chien à st louis de mémoire .
je me ferais un plaisir de lui couper les pattes aussi et le regarder saigner à blanc sans aucune honte, tout en présentant mon œuvre à HOLLANDE en lui disant " t'a vu pauvre con j'ai fais ton travail"

8.Posté par Thierry le 01/06/2016 22:07
Un arbre cachait la forêt ou plutôt en ayant commencé à dénoncer un fait de maltraitance, c'est une multitude de bourreau "malade mentaux" qui surgisse. L'homme va si mal que cela ? Notre société va tant à la dérive que cela ?

Oui, quand on voit en sus les violences faites aux femmes, aux enfants par manque d'éducation familial. C'est un point à regretter du modèle de famille d'hier dans la société d'aujourd'hui.

Choupette ne me contrediras pas ;-)

9.Posté par lesseps le 02/06/2016 10:42
Merci aux gendarmes aussi de s'être occupés de ce chien ... La cruauté envers un animal est un acte lâche et indigne qui devrait être puni encore plus sévèrement ...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales