Société

Chiens errants: Pour en finir avec l'euthanasie de masse

L'association Droit de cité gère sur ses fonds propres et la générosité de ses donateurs deux refuges dans l'Est de l'île, à Saint-Benoît. Comme chaque année à pareille période, ses bénévoles sollicitent le soutien des Réunionnais pas indifférents à la cause animale en mettant en vente des calendriers 2014 et des cartes de voeux. Dans ses locaux de Sainte-Anne, le refuge est par ailleurs menacé d'expulsion. Une expulsion qui se précise et sur laquelle Zinfos reviendra prochainement. Voici le message de la présidente de Droit de cité en faveur de la cause des chiens et chats errants qu'elle recueille tant bien que mal avec ses collègues :


L'exemple d'un chien "Roco", amaigri et recueilli (mais décédé quelques jours plus tard en raison de sa grande faiblesse) par le refuge l'Arche de Noé
L'exemple d'un chien "Roco", amaigri et recueilli (mais décédé quelques jours plus tard en raison de sa grande faiblesse) par le refuge l'Arche de Noé
"Le saviez-vous ? Avec plus de 12.000 chiens et chats éliminés chaque année depuis dix ans dans les cinq fourrières intercommunales de l’Ile pour un coût moyen de 100 € par animal, la Réunion détient le record de France du nombre d’euthanasies de confort par habitant.

Des actes injustes, inutiles et coûteux, qui ont démontré leur inefficacité, alors que sur cette même période, plus de 12 millions d’euros ont été affectés aux programmes d’euthanasies de masse dans les fourrières, véritables usines à tuer aux frais du contribuable, sans pour autant apporter une réponse satisfaisante à la question.

Astrid Puissant craint la fermeture prochaine de son refuge de Sainte-Anne
Astrid Puissant craint la fermeture prochaine de son refuge de Sainte-Anne
Aujourd’hui, sur 100 € dépensés par les collectivités pour la gestion de l’errance, 10 € seulement sont consacrés aux campagnes de stérilisation. Quant aux actions des collectivités en matière de prévention, seules capables d’inverser la tendance grâce à une prise de conscience des publics concernés, elles restent très sporadiques.

Sur une île où persiste encore trop souvent une condition animale d’un autre âge, aider et développer les refuges, multiplier les campagnes de stérilisations, réorienter vers la stérilisation les fonds affectés aux euthanasies, responsabiliser les maîtres, communiquer sur les besoins élémentaires des animaux, s’appuyer sur les associations de protection animale, sanctionner lorsqu’il le faut, tout ceci constitue, avec l’évolution des mentalités, les seules réponses adaptées au problème de l’errance canine à la Réunion.

Merci infiniment de votre soutien. Grâce à vous, nous pourrons continuer à agir au quotidien contre l’errance et la maltraitance."

Astrid Puissant
-----
Pour aider l'association, offrez autour de vous des cartes et calendriers 2014 spécial "Réunion" édités par l'association elle-même
Mardi 19 Novembre 2013 - 18:03
.
Lu 1963 fois




1.Posté par Protégeons nos enfants le 19/11/2013 18:31
Chaque année, il y a plus d'attaques de chiens que d'attaques de requins (et plus de morts). Protégeons nos enfants en éliminant tous les chiens de notre île, qu'on soit enfin débarrassé de ce fléau (morsures, transmissions de maladies, détériorations, etc). Pas besoin de piqûres à 100 euros, un bon coup de sabre et le tour est joué.

2.Posté par Candide le 19/11/2013 19:04
Cela suffit ! Nous sommes incapables de nous occuper des humains et il faudrait sauver les chiens errants ? Soyons sans pitié pour les propriétaires de chiens (vente obligatoire de chiots pucés, suivi extrêmement sérieux des animaux ainsi identifiés pour lutter contre les abandons ) et débarrassons nous des chiens errants qui sont un danger pour la population (phénomènes de meutes, accidents routiers, maladies, ...).

3.Posté par bien sur le 19/11/2013 19:31 (depuis mobile)
Mais il est drolement intelligent ce com...oulala.. tu as raison. Tuons tous ceux qui nous derangent, les requins, les chiens...etc... mais aussi les cons..et la tu as du soucis a te faire.

4.Posté par Jean le Phaéton le 19/11/2013 19:32
Il est évident que ce problème peut constituer un "fléau" !
Mais peut-être devrions-nous nous interroger sur les causes de cette situation...
L'animal de compagnie en général et le chien en particulier constitue pour bon nombre de nos concitoyens un "objet de consommation courante"... à ce titre il est ainsi relègué dans l'inconscient collecif au rang de "bien mobilier", dont il serait possible de disposer comme bon nous semble ! Or, il me semble qu'une loi récente modifie fondamentalemant ce statut et précise que les animaux de compagnie font partie des "êtres sensibles"...

Société de consommation oblige, les effets de mode font qu'il est de bon ton d'avoir son labrador, ou son husky... sous nos lattitudes tropicales, cela doit faire drôle pour un chien de traîneau...
Heureusement, il est possible de constater que ce ne sont pas ces chiens les plus fréquemment abandonnés.
Mais alors, cela sous-entendrait qu'il y aurait une ou des "sous-races" de chiens ?
Bon je ne développe pas davantage par crainte de choquer les "eugénistes" qui s'ignorent.

Toujours est-il que le problème n'étant pas crucial aux yeux de nos dirigeants et finalement pas si dérangeant pour nombre d'entre nous, les euthanasies vont bon train.

Je veux remercier et saluer en notre nom (tous ceux qu'une trentaine d'euthanasies / jour, ne dérange pas ou plus), le travail de Mme Astrid PUISSANT et de toutes les personnes qui l'aident dans la tâche de Sisyphe qu'elle accomplit depuis des années.

J'ai déjà contribué à la vie de son association par des dons, ou offre d'aliments. Je continuerai à répondre à chaque sollicitation et ne pouvant être qu'une "rustine" pour contenir l'hémorragie des abandons de chiens et du manque de civisme de mes semblables, je continuerai à nourrir et soigner "Piouk" et "Kalou", deux chiennes abandonnées, parce que probablement trop "bâtardes", que j'ai adoptées avec "Droit de cité", pour leur éviter l'injection létale qui leur était destinée.

5.Posté par Thierry le 19/11/2013 20:03
Le moins difficile à faire, c'est de la sensibilisation sans brutalité ... dans les écoles. Les enfants d'aujourd'hui sont les adultes de demain ... Cela permettrait de gagner VINGT ans ... un pas de géant ...

Qui osera ? justement parce que cela ne coûte rien et ne rapporte rien ... mais les chiens-chats en profiteraient.

L'arrière scène de la société qui évolue n'est pas beau à voir ... et c'est pour cela qu'il faut communiquer ... Les lobbying des piqûres "fatales" se gavent à coup sûr ... à qui la faute ?

Un animal et plus généralement tous les êtres vivants sont aussi sensibles que l'homme ... je dirai "PLUS" car l'homme est capable des pires cruautés inutiles ... il n'y a qu'à voir les atrocités dans les abattoirs, etc... et contre sa propre race, ses proches, etc...

Les ans passent, mais ... rien ne change ... vraiment. Le post 1 en témoigne ... merci post 3 et 4.

6.Posté par David Asmodee le 19/11/2013 20:28
Sur une île où persiste encore trop souvent une condition animale d’un autre âge


Il parait qu'il y a pire. Il existe un pays où on torture des millions de canard pour pouvoir bouffer leur foie malade.

7.Posté par iliade974 le 19/11/2013 20:37
Dernierement dans ma rue du quartier St Jacques une chatte agonisait devant le portail de la dame qui régulierement lui donnait a manger...
Sachant que cet animal était nourri par elle, je me suis empressée de l'avertir que son chat était en mauvais état et qu'il fallait faire qq chose pour elle..
Et bien Madame, votre comportement m'a fait honte !!!
vous n'avez pas hésité à me dire que ce chat ne vous appartenait pas (sachant que cette pauvre femelle met bas régulierement de petits qui se réfugient dans les cours avoisinantes) et que vu ''vos pauvres moyens" vous ne pouviez pas vous occuper des frais de vétérinaires !!!
Loin de moi l'idée de douter de vos revenus (malgré votre belle villa et vos trois voitures) je trouve simplement honteux de ''lacher'' un animal qui s'était fait empoisonner !!

8.Posté par fatwa le 19/11/2013 22:38
Toujours aussi atroces certains " humains ".^^

9.Posté par PAYET le 19/11/2013 23:52
C' EST TRISTE DE CONSTATER QUE BEAUCOUP D'HUMAINS N'AIMENT PAS LES ANIMAUX ET MOI

JE PREFERE PARLER A MES CHIENS ET MES CHATS AU LIEU DE PERDRE MON TEMPS AVEC DES

IMBECILES . D'AILLEURS ; DES QUE MON BUDGET LE PERMET C'EST AUX ANIMAUX QUE VONT

MES DONS ET NON A DES ORGANISMES QUI SANS CESSE PLEURNICHENT . A BON

ENTENDEUR SALUT .

10.Posté par Sully FONTAINE le 20/11/2013 01:41
Le poste "1"et" 2" vous me faites gerber, évidement que l'être humain est à privilégier, mais l'animal à droit à un minimum de considération. Concernant le poste "4", le Husky est aussi à l'aise sous les fortes températures ( ayant moi même des huskys) alors documentez-vous, ignorants, avant de dire des conneries...

Un Créole de Paris.

11.Posté par olive le 20/11/2013 08:27
On massacre à tour de bras et ils sont ou les écolos-bobos là !!!
On devrait faire de la Réunion une résérve canine ,notre président de région enserait glorifié.

12.Posté par Ladi Lafé le 20/11/2013 08:40
les propriétaires de chiens dépensent des centaines de millions pour l'achat , l'alimentation soins etc de leurs cabots, quand ils les virent parce qu'ils sont tueurs d'enfants s, voleurs ou qu'ils vont en vacances, les soit-disant aimeurs des animaux ( c'est ce bizznessssssssss qui fait bouillir leurs marmites) ils rackettent directement et indirectement la population.
pourquoi ne par demander une loi qui imposerait une taxe sur l'achat, le soin et l"alimentation de ces cabot, comme la taxe sur les batteries et électroniques, de les stériliser et nourrir etc

13.Posté par David Asmodee le 20/11/2013 09:04
(malgré votre belle villa et vos trois voitures)


Le ki qui enfle est décidément une maladie très courante à la Réunion. C'est généralement du à la jalousie. Mais ça ne se soigne pas : maloki na point remède.

14.Posté par iliade974 le 20/11/2013 09:38
@13
Vous avez mal interprété mes propos ...
Je trouvais désolant que Madame (pour se couvrir de fausses excuses) fasse valoir sa fausse condition financiere..
Aprés, qu'elle ai trois ou xxx voitures ou maisons tant mieux pour elle

15.Posté par iliade974 le 20/11/2013 09:40
@13
Vous n'avez pas compris mes propos, le but n'étant pas de jalouser les conditions de vie de ma voisine qui à du bosser pour cela, mais de mettre en evidence ses fausses excuses pour refuser de prendre en charge son animal mourrant

16.Posté par jean Jouhis le 20/11/2013 09:55
il FAUT les tuer ces cabots

de veritables MEUTES a St Pierre boulevard !!!! agressifs

17.Posté par Môvélang le 20/11/2013 10:09
""le record de France du nombre d’euthanasies de confort par habitant. ""

Et si on parlait un peu du record de France du nombre assassinats d'enfant par habitant. ! il faut lire un peu les journaux de France, LA FRANCE et SES FRANÇAIS donneurs de leçon, plus d'un enfant assassiné tous les 2 jours

18.Posté par ou koz selmen ou koné pas rien le 20/11/2013 19:22
On peut juger de la grandeur d'une nation par la façon dont les animaux y sont traités. Gandhi.
Si vous voulez protéger vos enfants commencez déja par les éduquer et par vous éduquer vous même. Les " chiens errants " ne sont la qu a cause de l être humain. Combien sur l ile laissent leurs chiens trainer dans la rue a longueur de journée et osent en plus trouver cela normal. Et pour le commentaire n° 1, vous parlez de coup de sabre ????? c est de la barbarie ça, donc je pense que vous êtes de ceux qui prennent des animaux et vous en débarrassez dès que cela devient gênant. Trouvez vous une conscience car le fléau sur l île se sont les gens comme vous

19.Posté par lola le 20/11/2013 20:38
Les animaux errant n'ont pas demandés à l'être. Ils subissent la connerie et l'irresponsabilité des humains. Donc ce n'est que justice de les aider et les soulager si on peut afin de les dédommager de la misère qu'ils portent sur leurs frêles épaules à cause de gros cons irrespectueux. Oui je sais le fric, le paraitre, le sentiment de supériorité et le toc est plus important que la vie et le don de soi pour beaucoup mais vous êtes à côté de la plaque : ce que votre égoïsme vous fait engranger vous ne l'emmènerai pas avec vous dans la tombe mais alourdi considérablement vos âmes, les bontés que vous faites ici et surtout envers d'innocent animaux, ça vous portera vers la quiétude.

20.Posté par L'Ardéchoise le 20/11/2013 21:53
A 17 : c'est quoi votre problème exactement ? Vous ne savez pas bien lire ? Vous ne comprenez pas ce que vous lisez ? Vous ne savez pas vous exprimer correctement ?
Cet article parle d'animaux. On ne vient pas y débattre des assassinats d'enfants, bien que ce soit très grave, surtout si c'est pour en profiter pour taper sur la France et les Français. Tout est prétexte pour vous à faire du racisme de bas étage.
D'ailleurs, La Réunion, c'est la France, ne vous en déplaise !
Que vous le vouliez ou non, beaucoup d'animaux qui devraient être "de compagnie" sont plutôt des "souffre-douleur" sur votre île.
Et c'est grâce à de tels refuges que quelques-uns sont sauvés, heureusement !
...

21.Posté par Thierry le 20/11/2013 22:36
Je crois qu'il sera difficile à Mars de déposer les armes ... Comme Gandhi (du 18) il est dur de garder le silence ... en attendant la paix ... une violette pour mon Ardéchoise... et une pensée silencieuse contre la violence de toute nature...

22.Posté par raziel le 21/11/2013 13:12
effectivement l'errance et la divagation de chiens et de chats entraine des nuisances, poubelles renversées, accident de la circulation, nuisance sonore....l origine du probleme reste le meme les proprietaires indelicats qui laisse leurs animaux divaguer et representer un danger potientiel risque de morsure, de chute aprés une poursuite, proliferation des parasites. la sterilisation devrait etre obligatoire, la vente reglementé et reservé au seuls professionnel. le volet educatif est aussi tres important, pourquoi n y a t il pas plus de campagne scolaire sur la sensibilisation a la condition animal? pourquoi les differents associations de protection animal du departement n arrivent elles pas a se federer?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales