Société

Chaudron : Les bazardiers doivent se lever très tôt pour réserver leur carreau

Jusqu'à décembre prochain, fin prévue des travaux de réhabilitation du marché forain du Chaudron, les bazardiers devront s'accommoder de ce qu'ils qualifient eux-mêmes de "cafouillage" dans l'attribution des emplacements. Résultat des courses : les professionnels doivent se lever très tôt pour réserver leur emplacement.


 
Les avis sont partagés sur le marché forain du Chaudron. Si tous reconnaissent la nécessité d'embellir l'esplanade qui sert de lieu au marché, nombre d'entre eux regrettent la gestion chaotique des emplacements. La foire d'empoigne a eu lieu dimanche dernier, "il fallait se lever tôt pour être sûr d'avoir sa place", confie un marchand.

Défendre son carreau. Telle est la situation que vivront chaque mercredi et dimanche les bazardiers du marché du Chaudron jusqu'à la fin des travaux. Si le nom reste inchangé, l'emplacement a, lui, glissé un peu plus vers le contrebas de l'esplanade entourée de barres d'immeubles, pour se rapprocher de l'église du Chaudron.

"De nouvelles têtes..."

Dimanche dernier, la cacophonie a régné. Il fallait lutter pour avoir son emplacement. Devant la cohue ambiante, des bazardiers opportunistes en ont profité pour poindre du nez. "Il y a en effet de nouvelles têtes", affirme Narcisse, 27 ans, qui a commencé aux côtés de son père à l'âge de 11 ans, pour se faire la main en dehors de l'école.

Pour lui, les travaux de réhabilitation du marché étaient nécessaires, c'est une évidence. "Ils prévoient de faire des accès sanitaires, de planter des arbres, des rampes d'accès pour les handicapés, c'est évidemment une bonne chose". Toutefois, l'inquiétude se fait jour dans son discours : elle concerne le relèvement du prix de l'emplacement une fois les travaux achevés. "Toute amélioration se répercutera sur le tarif des emplacements", dit inquiet le jeune forain, entre deux clients attirés par les noix de coco de son étale.

"Mi crois pas que le prix va augmenter"

Plus loin, un autre bazardier, avec un peu plus d'heures de vol se veut rassurant. "La mairie la assure a nous que le prix du carreau i augmentera pas. D'ailleurs, c'est grâce à nout rentrées d'argent qui constituent comme un fond de réserve que va être utilisé pour cette rénovation. Mi crois pas que le prix va augmenter".

Toujours est-il que si des frottements ont eu lieu dimanche pour "avoir sa place", le fait d'avoir été consulté par la mairie il y a quatre mois ressort comme un point positif. A 98%, les bazardiers avaient choisi de rester à proximité de l'emplacement traditionnel, malgré les travaux, au lieu de s'installer provisoirement sur le parking du Stade de l'Est.

"Ici, on est quand même dans un endroit où il y a beaucoup de zones habitées avec des habitués qui n'auraient pas fait le déplacement jusqu'au Stade de l'Est". De toutes ces péripéties, les forains, tout comme les clients un peu chamboulés dans leurs habitudes, en rigoleront sûrement une fois le nouveau marché plus accueillant livré. Juste une question de temps et d'habitude. La date avancée par la mairie est décembre 2011.

La gestion des emplacements connaît des couacs
La gestion des emplacements connaît des couacs

Les travaux vont débuter la semaine prochaine
Les travaux vont débuter la semaine prochaine
Mercredi 7 Septembre 2011 - 18:27
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1537 fois




1.Posté par nrj le 07/09/2011 19:34
Difficile de trouver une place , même microscopique ...on avait quelques pots de fleurs , des poulets et du poisson à vendre ...des chats et des chiens ...
il fallait les placer en cachette de bouche à oreilles avec un micro ....

2.Posté par jason bourne le 07/09/2011 20:04
Les travaux ont débuté la semaine prochaine ??

3.Posté par laluno le 07/09/2011 20:31
Après demain.... je suis allé.... à ce marché...

4.Posté par Jeff le 07/09/2011 22:15
Oh! la la les ralés poussés. Moi je veux le 18, ah! non j'ai droit au 31. Ah! les enfants gatés, j'ai quand même trouvé mon copain de sainte suzanne au stand, euh? je ne me soviens plus? vivement décembre et le père Noël.

5.Posté par Royal Bourbon le 08/09/2011 11:33
Gestion chaotique, dites vous. C'est comme tout le reste à Sindni
Avez vous vu à la télé la Monique Orphé en train de vendre sa salade aux bazardiers ????
Fais courre ça don !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!Quelques tomates et oeufs pourris et le tour serait joué..ça lui apprendrait à faire l'intéressante alors qu'elle n'interesse personne....

6.Posté par bazardié le 08/09/2011 13:46
tro de magouille pour les places. A ce demander si il y aurai pas que des cageots de salade sous les tables ... a bn entendeur. j'ésper que la mairie ouvrira les yeux sur cela.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales