Economie

Chaudron: 2000 euros pour un artisan victime des émeutes

La pâtisserie artisanale Ten Shong du Chaudron a bénéficié ce matin d'un chèque spécial "calamités et catastrophes" d'un montant de 2000 euros de la part d'Alain Griset, président de l'APCMA (Assemblée permanente des chambres de métiers et de l'artisanat).


"J'ai perdu 10.000 euros à cause des émeutes. Ce chèque va combler un trou dans ma trésorerie", affirme Patrick Ten Shong, gérant de la boulangerie Ten Shong, au Chaudron, à Saint-Denis. Cet artisan a vu son entreprise pillée dans les nuits du 21 et 22 février dernier, le mettant dans une situation financière compliquée. Ce chèque est une bouffée d'oxygène.

Ce chèque spécial "calamités et catastrophes" d'un montant de 2000 euros lui a été remis en main propre par Alain Griset, président de l'APCMA (Assemblée permanente des chambres de métiers et de l'artisanat), en présence de Bernard Picardo, président de la Chambre des métiers et de l'Artisanat de la Réunion.

Deux autres artisans victimes de pillages lors des émeutes ont également bénéficié de cette contribution qui les aide à rétablir plus vite leur trésorerie. L'entreprise de bijouterie Tamaya, à Saint-Denis, et le salon de coiffure Me Confiance, au Port, ont aussi bénéficié de cette aide de l'APCMA (Assemblée permanente des chambres de métiers et de l'artisanat).
Mardi 17 Avril 2012 - 14:56
Lu 956 fois




1.Posté par MIRITOUSEL le 17/04/2012 15:02
C'est aux parents de ces émeutiers bénis par la gauche de donner le chèque de 2000 Euros et non l'APCMA....

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales