Santé

Chasse aux arrêts de travail injustifiés !

D'après un bilan récent de l'Assurance Maladie, un arrêt de travail sur dix ne serait pas justifié, ou trop long en France. L'annonce hier du déficit prévisionnel de la Sécurité Sociale pour 2009 de 20,1 milliards d'euros, dont 9,4 milliards uniquement pour la branche maladie, ne fait que renforcer la volonté du gouvernement de mettre un terme aux abus.


Chasse aux arrêts de travail injustifiés !
La ministre de la santé, Roselyne Bachelot, a annoncé hier lors de la commission des comptes de la Sécurité Sociale le renforcement du contrôle des arrêts de travail et des transports médicaux.

Ce renforcement va se traduire à la CNAMTS (Caisse Nationale de l'Assurance Maladie des Travailleurs Salariés) par une multiplication des contrôles, "en augmentant le nombre de mises sous accord préalable, un renforcement de sa politique de maîtrise médicalisée et une analyse à propos des écarts constatés entre assurés, entre départements et entre entreprises."

Désormais, les entreprises pourront solliciter la visite d’un médecin contrôleur de la CNAMTS au domicile d’un salarié en arrêt. Autre mesure annoncée : les 1.000 plus "gros prescripteurs" d’arrêts maladie recevront un courrier de mise en garde, les 150 plus "gros prescripteurs" seront placés sous tutelle des Caisses d'assurance maladie afin d’être contrôlés systématiquement, enfin les 200 établissements "surpratiquant" les transports médicaux seront également contrôlés.
Mardi 16 Juin 2009 - 12:21
Magali Payet
Lu 880 fois




1.Posté par boyer le 16/06/2009 14:55
l'occasion de parler de la recrudescence des suicides chez renault, france telecom (17 en 15 mois) et le seul article de la presse ecrite fin mai 2009 dans France soir.

et de remarquer l'apparition d'une nouvelle pathologie dans la médecine du travail: le 'burn out'

2.Posté par FAIVRE DANIEL le 17/06/2009 14:32
Je dénonce, et j'accuse les menbres du conseil d'administration,et la direction de la CGSS réunion
d'avoir une manière particulière, de remplir leur mission et de toujour nous mentire.
ASSURANCE MALADIE
50 Secondes de lecture à couper le soufle
Dorénavent, sur une consultation médicale, nous devrons verser 1 euro.
Nous seront de plus en plus controlés lors de nos arrets maladie.
nous devrons consulter un généraliste avant d'aller voir un spécialiste.
Pour tout traitement de plus de 91euros,nous en serons de 18 euros de notre poche
Or, Savez-vous que:
Une partie des taxes sur le tabac destinée à la sécu n'est pas reversée(7,8 milliards)
une partie des taxes sur l'alcool destinée à la sécu n'est pas reversée(3,5 milliards)
une partie des primes d'assurances automobiles destinée à la sécu n'est pas reversée(1,6 milliards)
La taxe des industries polluantes( 1,2 milliards)
la part de TVA destinée à la sécu(2 milliards)
retard de paiement à la sécu pour les contrats aidés( 2,1 milliards)
Retard de paiement par les entreprises (1,9 milliards)
conclusion
Si les responsables de la sécurité sociale et nos différents gouvernements avaient fait leur boulot efficacement et, surtout,honnètement,les prétendus 11 milliards de déficit seraient excédentaires de 9 milliards d'euros à ce jour.
Ces chifres sont issus du rapport des comptes de la sécurité Sociale.

3.Posté par Le Pacifique le 18/06/2009 18:08
- Bien que n'étant pas économiste de formation, chacun peut voir sur le terrain, les conséquences néfastes de la Mondialisation sensée apporter un certain bien-être à la population et qui s'est traduite par la fermeture des usines, suppression des emplois, jetant des millions de salariés dans le chômage, créant ainsi des déficits colossaux dans tous les Services Sociaux de l'Etat.
- La délocalisation de toutes les usines dans les pays non Européens où l'on fait travailler des enfants avec un salaire de misère quand ce n'est pas avec un lance-pierre ne fait qu'encourager sinon aggraver toute exploitation,alors que n'arrête pas de nous seriner à longueur de journée les droits de l'homme, les droits de l'enfant etc....etc...
- Il aurait été plus judicieux de faire du social dans tous ces pays à bas niveau de vie en créant un système social analogue à celui qui existe dans les pays développés, or on fait tout le contraire, la tendance actuelle est plutôt de rendre les pauvres, comme les moins pauvres encore plus pauvres tout en nous anesthésiant avec des formules toutes faites du genre : Pauvres, je vous aime..............pauvres.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales