Economie

Chariot-type : L'écart de prix entre les enseignes se creuse

Cet après-midi, la Préfecture a présenté le 21ème relevé des prix, réalisé dans 15 points de vente de l'île, du chariot-type, panier-type et marché local. Le chariot-type et le panier-type sont quasi-stables avec respectivement +0,18 et +0,68 euros, le marché-local, quant à lui, est en baisse de 1,32 euros.


 
Pour ce 21ème relevé, la méthodologie n'a pas évolué avec toujours 14 enseignes réparties sur l'ensemble de l'île et 900 relevés correspondants à 60 produits. Un relevé des prix qui prend en compte l'indice des prix INSEE à la Réunion, où l'on note une évolution à la hausse de 0,1% des prix contre 0,5% pour la métropole. Sur 12 mois, la hausse des prix se situe à +2,3%, notamment liée "aux cigarettes et à l'énergie", explique le secrétaire général des affaires régionales, Thierry Devimeux. Côté alimentaire, la baisse des produits frais est de l'ordre de 2,3%, mais une hausse compensée par le prix de l'alimentation hors produits frais.

Ce que l'on retient de ce 21ème relevé, c'est la légère baisse du marché-local qui s'établit à 31,71 euros (33,04 euros au dernier relevé), soit une baisse de 1,32 euros. Le coût moyen du panier-type se situe à 53,19 euros (52,51 euros au dernier relevé) soit une augmentation de 1,30%. Enfin le chariot-type enregistre une hausse minime de 0,16%, passant de 116,11 euros à 116,29 euros pour ce dernier relevé.

Leclerc toujours moins chère

Mais l'écart de prix du chariot-type est très important par rapport au 20ème relevé. Il passe de 26,74 euros au précédent relevé à 42,61 euros pour ce 21ème relevé des prix. Une augmentation qui s'explique pour la Préfecture par "une stratégie différente entre les enseignes". Un relevé du chariot-type quasi-stable alors que les promotions sur les produits sont beaucoup plus nombreuses que lors du précédent relevé, passant de 119 produits à 159 produits en promotion.

En ce qui concerne les enseignes, la palme de l'enseigne la plus chère revient une nouvelle fois à l'Hyper U de Saint-Gilles où le chariot-type est de 143,14 euros tandis que l'enseigne la moins chère est de nouveau le Leclerc du Butor, avec un chariot-type à la caisse de 100,53 euros.

Enfin, la Préfecture a réalisé un relevé qualifié de "bis" pour essayer de savoir si les enseignes pratiquaient des promotions uniquement avant les relevés de prix. Trois enseignes ont été prises au hasard et le prix moyen du chariot-type a augmenté de 7,67 euros entre les deux relevés. "On refera ce genre d'exercice", prévient Thierry Devimeux, qui ne souhait plus communiquer sur les dates exactes des prochains relevés. Dommage, on aurait bien profité de promotions dans nos enseignes habituelles...
Vendredi 23 Septembre 2011 - 17:48
Lu 1900 fois




1.Posté par noe le 23/09/2011 18:14
Tout baisse et c'est super bien : bière , rhum , champagne ...le reste trop sucré et ça fait trop grossir le ventre et baisser les poches ...pas bon !

2.Posté par Les enseignes nous mènent en Bateau type le 23/09/2011 18:17
Et le même chariot en métropole, c'est combien ?

Allez, osez le dire !


3.Posté par Raz le bol de riz le 23/09/2011 19:57
Si les agriculteurs de tous bords osaient se donner la main et boycottaient les supermarchés pour vendre sur de super petit marchés locaux, communaux; on auraient plaisir à les soutenir et à manger de bons produits......pareil pour les autres produits.......Comme dans le temps pas si lontan.......
N'oublions pas qu'il y à peu, les superconnardsmarchés n'existaient pas, et tout le monde se portait bien........
En 30 ans, ils ont captés les produits et maintenant les consommateurs et les producteurs sont à la merci de ces vampires qui se gavent sur le dos de tout le monde....
A MEDITER......

4.Posté par Thierry le 23/09/2011 20:56
En tout cas, pour ma part, mon chariot type GRANDE SURFACE "pour une consommation normale" n'a pas augmenté de que 18 centimes, ni de que 18 euros... Pas de champagne, ni de produit de luxe .... et je prends ma viande et mes légumes au marché .... Faudrait qu'ils me disent où c'est qu'ils ont fait leurs courses ...

Quand, je vois qu'en deux mois la brique de jus de fruit a augmenté de 40 centimes ... et le bas de gamme aussi, alors il y a là comme un TISSU DE GROS MENSONGE.... Les courses sont chères. A la place, on veut nous faire AVALER une couleuvre ... Même Ratenon s'y met ... en basculant, il se poffine un siège dans une collectivité ....donnant donnant...

Post 3 a 10 fois raison. Le progrés est salutatire.... mais il aurait fallu savoir le maîtriser au profit de tout le monde et pas que d'une seule minorité TRUST....


5.Posté par Béa le 23/09/2011 21:18
d'accord avec le post 3 , commencez a acheté vos légumes aux marchés forains ...

6.Posté par eric le 23/09/2011 23:33
Bonjour, j'habite en Vendée si vous voulez on poura faire des comparaisons des prix. Vous allez a Leclerc et, sélectionne des articles et leur prix et je mettrais le prix d’ici.

7.Posté par mu'adib le 24/09/2011 06:31
la solution c'est de réguler les prix, en émettant un décret pour interdire la liberté des prix dans les dom . il est inadmissible qu'une pièce de voiture voiture pas plus grande qu'une boîte d'allumette coûte 165€ à la réunion et seulement 49€ ht en métropole. d' ailleurs j'incite tout le monde a commandé sur le net.

8.Posté par Reveillez-vous le 24/09/2011 06:26
Arrêtez de prendre les réunionnais pour des abrutis. On sait tous qu'on nous mange la laine sur le dos.

9.Posté par noe974 le 24/09/2011 09:24
Rien est cher , il faut savoir choisir en fonction de la grosseur de sa poche !


10.Posté par @9 le 24/09/2011 09:47
Rien n'est cher... Même noe974 ne vaut pas grand chose !

11.Posté par noe111111111111111111111111111 le 24/09/2011 10:50
P 10
Il est vrai que les constituants du corps d'un être humain ne valent qu'à peine 15 € (carbone , calcium , fer , eau , sels divers ....) et encore , il faut beaucoup gratter ...Alors pourquoi chercher à consommer du n'importe quoi ? des aliments vendus bon marché mais de qualité douteuse ... date limite de consommation , mal présentés , boîtes tordues et rouillées ...aliments ressemblant à la bouffe de chiens ...
Finalement , à quoi ça sert de manger puisqu'il faut ensuite rejeter avec des odeurs douteuses !!!!

12.Posté par Le Taliban. le 24/09/2011 11:28


Ouf!!!! Rien n'est cher. Mise à part les Obèses . Mais tout les prix ont leur terminaison qui fini par 99.
Avant c'était 1.90€ . Maintenant c'est du 1.99€ . Chercher la promotion.
Because 1.90€ = 12.46 Fr.
1.99€= 13.05 Fr.
Pour ceux qui on connu le Franc C.F.A,c'est pire que KHO-LANTA.

13.Posté par neocodion le 24/09/2011 11:51
Finalement le troc serait l'idéal car le frix c'est chic !

14.Posté par jm le 24/09/2011 13:20
chez NETO en metropole c'est 2 fois moins chere qu'a la reunionet les savon et parfun trois fois moins chere

15.Posté par odyssee974 le 24/09/2011 19:57
post 14 quand on connait la qualite (douteuse) des produits netto... sans compter la salete des rayons !!!


16.Posté par odyssee974 le 24/09/2011 20:07
Le chariot type correspond a des produits de premiere necessite il me semble ???
alors depuis quand le jus de fruit est il classe dans la categorie ''necessite" ? perso a la maison ce n'est que de l'eau.... qqs execptions de temps en temps

17.Posté par Thierry le 24/09/2011 21:08
A Post 16

Puisque c'est moi qu'ai parlé de jus de fruit, je me permet de vous répondre.Vous me semblez bien amère... vous ne recourez qu'à ce qui est nécessaire (en matière de nourriture). J'espère que vous n'avez pas d'enfant sinon ça risque d'être TRISTE chez vous ...du jus de fruit.... mais vous avez surement des SODAS (je tais les noms) ou des chips, gras gras... ou alors pas du tout ...

Je pourrai vous parler du prix de la brique de lait (standard).... Il a augmenté en trois mois de 25 centimes.... vous savez comment ils s'y sont pris ... une manoeuvre intelligente...

Le prix de la brique de lait standard est resté normal ... pendant ce temps, ils ont fait une campagne de promo -sur un mois- sur un lait de marque qui revenait moins chèr que le standard. Discrètement, le prix du lait standard montait ... personne ne s'en apercevait (moi j'avais compris et j'observais tout en profitant du bas prix de la marque)... (zieux que pour la marque). Et un beau jour, plus de promo .... et surprise le prix NORMAL du lait standard était NOUVEAU et plus cher de 25 centimes (passé de 1.75 à 1.9 €). Un tour de magie réussi... Et le lait (un exemple parmi tant d'autre) est un produit de première nécessité ... comme le pain...mais pas les sucreries..

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales