Economie

Chariot-type : Hyper U St-Pierre et les Leclerc, parmi les bons élèves

L’absence de neuf produits dans cinq points de vente, réduit à dix, le nombre de commerces sur lesquels a été calculé le neuvième chariot-type. Autre impondérable, ce relevé se porte sur 49 produits et en non cinquante. Au total, ce chariot-type est établi sur 490 articles et non sur 750 comme initialement défini.


Alors comment faut-il prendre la quatrième baisse consécutive du coût moyen du chariot-type ? En effet, le coût moyen du chariot-type est de 183,23 € pour ce neuvième relevé. Il était de 204,03 €, il y a trois mois, de 193,61 € il y a deux mois, et de 187,23 € le mois dernier.

“Il y a un gain moyen de 20,79 € en terme de pouvoir d’achat pour les consommateurs en trois mois”, indique Jean Ballandras, secrétaire général des Affaires régionales à la préfecture.

Mais, ce n’est pas vrai pour tous les magasins. En effet, l’écart de prix du chariot-type entre le plus élevé et le moins élevé, va de 0,80 € à 50,47 €. Cet écart ne cesse de croître.

Parmi les bons élèves de la grande distribution, Hyper U Saint-Pierre et les Leclerc présentent les baisses les plus significatives, selon les analyses du neuvième chariot-type. La plupart des cancres se trouvent toujours dans la région Ouest.

“Notons tout de même que le chariot-type opérationnel depuis huit mois continue à enregistrer des signes positifs de renforcement de la concurrence. Ce fait est également visible dans les médias”.

“Certaines enseignes s’efforcent à mettre en exergue dans les médias ou dans leurs magasins, les produits compétitifs. Le chariot-type a sans doute contribué à cette évolution dans la grande distribution et le commerce”, conclut Jean Ballandras, secrétaire général des Affaires régionales.

Lundi 15 Juin 2009 - 19:38
Jismy Ramoudou
Lu 1024 fois



Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales